FLASHS

Pros

2005 en 101 brèves

Publié le 04/12/2005 00:05

2005 en 101 brèves : Petacchi triomphe dans Milan-San Remo, Tournant chute aux Mondiaux, Figueras se blesse.
2005 en 101 brèves : Alessandro Petacchi triomphe dans Milan-San Remo, Arnaud Tournant chute aux Mondiaux, Giuliano Figueras se blesse.

La saison 2005, sur Vélo 101, ce fut plus de 2000 articles pour des milliers d'informations diffusées dans les rubriques Elites 1, Elites 2, VTT, Cyclo-cross, Piste et Cyclosport. A l'heure des bilans, nous avons retenu les 101 infos qui ont marqué l'année 2005. Jusqu'au 31 décembre, revivez l'actualité cycliste 2005 en 101 brèves.

Alessandro Petacchi fait son entrée dans la légende

Un an plus tôt, Alessandro Petacchi (Fassa Bortolo) avait échoué au terme de Milan-San Remo, 4ème du sprint en raison d'une pointe de vitesse émoussée par les capi du final. Le sprinter de Ligurie n'est pourtant pas du genre à se laisser abattre par la fatalité. Tout l'hiver, il a travaillé pour affiner sa silhouette sans perdre la moindre once de puissance. Le Petacchi nouveau a fière allure. Il a perdu du poids durant l'intersaison et est donc affamé... de victoires. Douze succès ont déjà fleuri son palmarès au moment où se présente la 96ème édition de Milan-San Remo ! Sous un soleil rayonnant et par une chaleur printanière, l'échappée matinale est conduite par Casper, Isasi, Righi, Santambrogio et Simeoni. Le peloton accorde jusqu'à 17'40" d'avance aux échappés puis les reprend le long de la mer, à 50 kilomètres de San Remo. Dans le final escarpé, Bettini, Kashechkin, Vinokourov et surtout Rebellin tentent leur chance dans la Cipressa ou le Poggio, mais c'est groupé que le peloton se présente sur la Via Roma. Privé d'équipiers dans le dernier kilomètre, Alessandro Petacchi ne panique pas et lance son sprint de loin pour s'imposer devant Danilo Hondo et Thor Hushovd. Plus qu'un sprinter, Petacchi devient un champion.

Arnaud à un Tournant de sa carrière

Amorcé trois ans plus tôt aux Championnats du Monde de Copenhague, le déclin de l'équipe de France sur piste se poursuit. Les pistards en mesure d'offrir un titre mondial aux Bleus ne sont plus légion. Arnaud Tournant fait partie des dernières gloires de l'équipe nationale. S'il a abandonné le kilomètre, c'est dans les tournois de vitesse et de keirin que les Français l'attendent aux Championnats du Monde de Los Angeles. Malheureusement, une chute violente vient mettre un frein définitif aux ambitions du Nordiste. Le Roubaisien tombe dans le deuxième tour du tournoi de keirin, entraîné au sol par l'Australien Jobie Dajka en plein sprint. Arnaud Tournant est sonné et préfère déclarer forfait pour la suite du keirin afin de préserver ses chances pour le tournoi de vitesse, qui doit avoir lieu le lendemain. La nuit n'est cependant pas réparatrice pour le champion, qui sent ses blessures se réveiller et s'avérer plus profondes qu'imaginé. Courbaturé par d'importantes douleurs aux mollets, Arnaud Tournant essaie de s'entraîner mais renonce rapidement. Il doit déclarer forfait pour la vitesse.

En 2005, Giuliano Figueras rime avec poisse

Coureur de grande classe, auteur de saisons exceptionnelles en 1999 et 2001, avant d'être suspendu pour faits de dopage, Giuliano Figueras (Lampre-Caffita) est malheureux en 2005. A 29 ans, il met du temps à trouver un nouvel employeur, n'étant fixé sur la suite de sa carrière que mi-janvier. Il débute sa saison avec de grosses ambitions et se classe d'emblée 10ème du Tour du Haut-Var et 2ème du Grand Prix de Chiasso. Malheureusement, Giuliano Figueras attire la poisse. Début mars, il est contraint de déclarer forfait pour Milan-Turin et Tirreno-Adriatico en raison de problèmes respiratoires. Il fait un retour correct sur Milan-San Remo (38ème) et enchaîne avec la Semaine Internationale. Mais il est impliqué dans une importante chute collective au terme de la première étape à Riccione. Tranféré à l'hôpital, on lui décèle une fracture du bassin et un profond hématome sur le côté, lequel nécessite la pose de 30 points de suture et l'insertion d'un drain. De retour dans les pelotons mi-juin, il se classera 2ème du Trophée de Castelfidardo avant de quitter la Vuelta, affaibli par une gastro-entérite.

BIKE SHOW EVENTS