FLASHS

Pros

Chronologie de l'affaire Festina

Publié le 25/10/2000 00:00

Chronologie de l'affaire Festina qui éclata en plein Tour de France en 1998.
L'affaire Festina éclata en plein Tour de France en 1998.

1998 :

8 juillet : à 3 jours du départ du Tour de France, Willy Voet est arrêté par les douanes françaises à Neuville en possession de 234 ampoules d'EPO, 80 doses d'hormones de croissance et 160 capsules de testostérone et d'amphétamine.

10 juillet : Willy Voet est placé en détention à Loss pour 3 semaines.

17 juillet : Bruno Roussel et Eric Rijckaert sont placés en garde à vue à Lille pour 11 jours. L'équipe Festina est exclue du Tour de France.

18 juillet : toute l'équipe Festina se présente au départ du Tour. Sous la pression, Richard Virenque et ses coéquipiers décident néanmoins de quitter le peloton le soir même.

23 juillet : les neuf coureurs du team Festina sont entendus par la police à Lyon. Richard Virenque et Pascal Herve sont les seuls à ne pas avouer s'être dopé. Les coureurs subissent des examens médicaux.

15 octobre : lors de la confrontation entre Virenque, Voet Rijckaert, le coureur de l'équipe Festina maintient qu'il ne s'est pas dopé et affirme "je ne suis pas coupable, je suis une victime".

novembre : les résultats des tests pratiqués le 23 juillet indiquent que 8 des 9 coureurs ont eu recours à l'EPO. Richard Virenque n'en fait pas parti.

1999 :

26 mars : Richard Virenque est mis en examen pour complicité d'utilisation de produits dopants.

2000 :

24 octobre : au cours du deuxième jour du procès Festina, Richard Virenque avoue finalement s'être dopé. Il risque une suspension sportive entre 6 et 12 mois.

FULCRUM WHEELS

INSCRIPTION EN LIGNE