FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 16/06/2004 12:02

Joseba Beloki et Brioches La Boulangère se séparent, Museeuw se blesse, Ivan Dominguez leader au Québec.
Joseba Beloki et Brioches La Boulangère se séparent à l'amiable, Johan Museeuw se blesse, Ivan Dominguez premier leader au Québec.

Comme préssenti, le divorce est désormais officiel entre Joseba Beloki et Brioches La Boulangère. D'un commun accord, les deux partis ont décidé de se séparer. Dans les colonnes de notre confrère L'équipe, Jean René Bernaudeau éclaircissait la situation :" C'est une décision unilatérale qui satisfait les deux camps. Nous ne partons pas fâchés et c'est l'essentiel. Mais, il y a des principes auquels je tiens.»
Plusieurs faits ont précipité les choses. En premier lieu, le retard et la recherche de sa meilleure forme par le Champion Basque. Beloki n'a jamais trouvé le bon rythme cette saison et accumulait les déceptions. Il fut par exemple, régulièrement largué sur les routes de la Bicicleta Vasca. Secondo, l'opposition lors de cette affaire du médicament pour soigner ses crises d'asthme. Le médecin de la formation vendéenne lui ayant défendu d'en prendre puisque celui ci figurait sur la liste des produits interdits dans la législation française. Alors qu'il semblerait que ce médicament soit "passable" dans les réglements espagnols. Et enfin, la décision de Brioches La Boulangère de stopper son partenariat pour la saison 2005, l'UCI Pro-Tour leur semblant trop contraignant financièrement.
Bernaudeau d'ajouter que maintenant, Beloki, dans tous les cas, ne pourrait participer au tour de France :"Contractuellement, c'est impossible. Soit il était avec nous sur le Tour, ou alors avec personne". Avec trois podiums consécutifs, avant sa chute de Gap en juillet 2003, Joseba Beloki était considéré comme l'un des principaux challengers d'Armstrong. Son escapade française se sera éteinte bien vite. Le côté positif de l'histoire demeure en les autres membres de l'équipe. L'arrivée de Beloki avait quelque peu changé la donne. Désormais, les coudées redeviennent franches pour les Sylvain Chavanel, Didier Rous, Thomas Voeckler, Jérôme Pineau ou Anthony Geslin.

Alors qu'il rejoignait en vélo le service course de son équipe à Wevelgem, Johan Museeuw a été victime d'une chute peu banale, a annoncé l'attaché de presse de la Quick Step-Davitamon. Tout d'un coup, alors qu'il passait près d'une voiture en stationnement, la porte de cette dernière s'est ouverte, le propulsant par-terre. La cause ? Une femme distraite, n'ayant regardé avant l'ouverture de sa portière. Johan, transporté à l'hôpital, souffre de contusions et d'écorchures notamment à l'épaule. Museeuw devait encadrer l'équipe belge aux Pays-Bas lors de l'Elektro Tour qui débute demain.

Hier, se disputait la première étape du GP de Beauce au coeur de ce "Canada Français". Dans la belle cité de Québec, les coureurs s'en sont donnés à coeur joie lors de ces 10 tours de 12km. Un tourniquet cassé par une ascension de 175m de dénivelé, la côte Gilmour. Après une tentative du Polonais Adam Wadecki, et du Canadien Jeff Schiller, le peloton se regroupait ou du moins tentait. L'écrémage s'établissait par l'arrière. Une attaque d'Eric Wohlberg lors de la dernière montée, déstabilisait un peu plus le maigre peloton. Et ce sont trois coureurs qui ressortaient : Kazimierz Stafief(ATI Action), Arkadiusz Wojtas (CCC Hoop Atlas) et Mark Walters (Navigators Insurance). Les rapides Charles Dionne et Ivan Dominguez réussissaient la jonction. Au sprint, le Cubain Ivan Dominguez (Colavita) alignait ses quatres compagnons.

Classement 1ère étape

1. Ivan Dominguez (CUB, Colavita) les 120 km en 3h02'29
2. Charles Dionne (CAN, équipe nationale) m.t
3. Mark Walters (CAN, Navigators Insurance) m.t
4. Arkadiusz Wojtas (POL, Hoop CCC Polsat) m.t
5. Kazimierz Stafiej (POL, Action-ATI) m.t
6. Plamen Stoyanov (BUL, Hoop CCC Polsat) à 4 sec.
7. Viktor Rapinski (BIE, Navigators Insurance) m.t
8. Maxim Iglinskiy (KAZ, Capec) m.t
9. Tomasz Brozyna (POL, Action-ATI) m.t
10. Dennis Kraft (ALL, Action-ATI) m.t