FLASHS

Pros

Giro # 11 : Ivan Basso en maître

Publié le 19/05/2005 18:33

L'Italien Paolo Savoldelli s'adjuge la 11ème étape du Giro devant Ivan Basso, nouveau leader, et Gilberto Simoni.
L'Italien Paolo Savoldelli (Discovery Channel) s'adjuge la 11ème étape du Giro devant Ivan Basso, nouveau leader, et Gilberto Simoni.

Si trois-quarts d'heure de meeting entre directeurs sportifs (le thème abordé : le blitz des hôtels lors de la journée de repos à Ravenne) avaient précédé le départ de Marostica, les esprits s'étaient rapidement tournés vers l'étape du jour. L'appréhension en tête, les 150 km du parcours pouvaient inquiéter les moins escaladeurs. Les véritables premiers cols de ce Giro, le Cereda, la Forcella d'Aurine, le Duran et la montée sur Zoldo Alto, présentaient ainsi leur pente aux 185 rescapés de ce Tour d'Italie. La hantise des favoris était évidemment de ne pas céder la moindre once de terrain ou du moins nepas faire percevoir une quelconque faiblesse.

Le Luxembourgeois Benoît Joachim (Discovery Channel) filait dès le départ, animer le début de cette journée dans les Dolomites. Joachim s'offrait l'Intergiro de Fonsazo (km 60) puis le Passo di Cereda (km 93). Derrière, l'avant-garde de peloton était secouée par les sprints, pour le Grand Prix de la Montagne, du Vénezuélien José Rujano (Colombia-Selle Italia) et du Français Patrice Halgand (Crédit Agricole). Les deux coureurs poursuivaient ensuite leur duel lors de l'ascension de la Forcella d'Aurine (km 103), dans laquelle Joachim disparaissait. Le Nazairien s'extirpait alors et ouvrait la route jusqu'aux premières pentes du Passo Duran.

Certainement le col qui faisait le plus peur que ce Passo Duran avec ses 13 kilomètres à 7,7 % et des passages à 14 %. Halgand était repris sous les accélérations d'un peloton désormais restreint. Les Lampre-Caffita s'affairaient pour... Simoni. Le double vainqueur de l'épreuve plaça des démarrages qui allaient condamner beaucoup de prétendants dont son coéquipier et tenant du titre Damiano Cunego, dans le dur, ou encore Stefano Garzelli (Liquigas-Bianchi). La sélection était terrible, et c'est le moment que choisit Ivan Basso (Team CSC) pour en remettre plusieurs couches. Cela devenait du bombardement en règle. Ils n'étaient dès lors bientôt plus que cinq à voler vers le sommet du Passo Duran : Gilberto Simoni, Ivan Basso, Paolo Savoldelli, José Rujano et le Maillot Rose Danilo Di Luca, tout au courage. A la banderole (km 131), Rujano glanait de précieux points puis décrochait. Paolo Savoldelli de nous gratifer alors des numéros dont il a le secret, celui des descentes de folie. Le Bergamasque prenait du terrain au trio Basso-Simoni-Di Luca et abordait en tête la montée finale vers Zoldo Alto (8,7 km à 6,9 %).

Di Luca cédait bientôt, épuisé, préférant terminer à son rythme. Ivan Basso, toujours aussi impressionnant, traînait alors un Gilberto Simoni à la limite de la rupture. Les deux hommes revenaient sur Paolo Savoldelli à 6 kilomètres de l'arrivée. Basso-Savoldelli-Simoni, cela pourrait ressembler à un futur podium, vers Milan le 29 mai. Basso, toujours aux commandes, crucifiait bientôt, au train, "Gibo" Simoni aux 3000 mètres. Ivan Basso n'avait plus qu'un adversaire, le lauréat 2002, Paolo Savoldelli. En pleine renaissance, "il falco" sous ses nouvelles couleurs américaines de la Discovery Channel.Pourtant Basso ne lui laissera pas l'occasion de mener le train. Le Lombard savait le Maillot Rose au bout de cette montée. Au sprint, Savoldelli s'imposait, signant seulement sa seconde victoire d'étape sur un Giro (Borgo San Dalmazzo en 1999). Simoni terminait 3ème à 21", Di Luca 4ème à 1'01". Daniel Atienza (Cofidis) et Wim Van Huffel (Davitamon-Lotto) s'offraient de belles places d'honneur tandis que Caucchioli, Honchar ou Scarponi limitaient les dégâts. Cunego et Garzelli enterraient leurs ambitions, terminant à plus de six minutes. Ivan Basso en Rose, une couleur qui lui sied à merveille. Savoldellipointe désormais à 18 secondes et Di Luca à 1'04".

Demain vendredi, une étape de transition entre Alleghe et Rovereto (178 km) avec le seul Passo di San Pellegrino situé en début d'étape.

Classement 11ème étape :

1. Paolo Savoldelli (ITA, Discovery Channel) les 150 km en 4h13'43" (35,5 km/h)
2. Ivan Basso (ITA, Team CSC) m.t.
3. Gilberto Simoni (ITA, Lampre-Caffita) à 21 sec.
4. Danilo Di Luca (ITA, Liquigas-Bianchi) à 1'01"
5. Daniel Atienza (ESP, Cofidis) à 1'50"
6. Wim Van Huffel (BEL, Davitamon-Lotto) à 2'03"
7. Pietro Caucchioli (ITA, Crédit Agricole) m.t.
8. Serhiy Honchar (UKR, Domina Vacanze) m.t.
9. Michele Scarponi (ITA, Liberty Seguros-Würth) m.t.
10. José Rujano (VEN, Colombia-Selle Italia) à 2'17"
Classement complet

Classement général :

1. Ivan Basso (ITA, Team CSC) en 49h05'20"
2. Paolo Savoldelli (ITA, Discovery Channel) à 18 sec.
3. Danilo Di Luca (ITA, Liquigas-Bianchi) à 1'04"
4. Gilberto Simoni (ITA, Lampre-Caffita) à 2'27"
5. Serhiy Honchar (UKR, Domina Vacanze) à 3'45"
6. Marzio Bruseghin (ITA, Fassa Bortolo) à 4'34"
7. Michele Scarponi (ITA, Liberty Seguros-Würth) à 4'48"
8. Dario-David Cioni (ITA, Liquigas-Bianchi) à 5'25"
9. Emanuele Sella (ITA, Panaria-Navigare) à 5'58"
10. Marcus Fothen (ALL, Gerolsteiner) à 6'10"

Classement par points :

1. Robbie McEwen (AUS, Davitamon-Lotto) 116 pts
2. Paolo Bettini (ITA, Quick Step) 112 pts
3. Danilo Di Luca (ITA, Liquigas-Bianchi) 106 pts
4. Alessandro Petacchi (ITA, Fassa Bortolo) 79 pts
5. Paolo Savoldelli (ITA, Discovery Channel) 77 pts
6. Damiano Cunego (ITA, Lampre-Caffita) 62 pts
7. Ivan Basso (ITA, Team CSC) 56 pts
8. Isaac Galvez (Illes Balears-Caisse d'Epargne) 53 pts
9. Mirko Celestino (ITA, Domina Vacanze) 48 pts
10. Erik Zabel (ALL, T-Mobile) 47 pts

Classement de la montagne :

1. José Rujano (VEN, Colombia-Selle Italia) 31 pts
2. Koldo Gil (ESP, Liberty Seguros-Würth) 21 pts
3. Ivan Basso (ITA, Team CSC) 18 pts
4. Paolo Savoldelli (ITA, Discovery Channel) 17 pts
5. Gilberto Simoni (ITA, Lampre-Caffita) 10 pts
6. Patrice Halgand (Crédit Agricole) 8 pts
7. Thorwald Veneberg (PBS, Rabobank) 7 pts
8. Danilo Di Luca (ITA, Liquigas-Bianchi) 6 pts
9. Marco Fertonani (ITA, Domina Vacanze) 6 pts
10. Dario-David Cioni (ITA, Liquigas-Bianchi) 5 pts

Classement de l'Intergiro :

1. Sven Krauss (ALL, Gerolsteiner) en 25h52'36"
2. Paolo Bettini (ITA, Quick Step) à 26 sec.
3. Stefano Zanini (ITA, Quick Step) à 40 sec.
4. Moreno Di Biase (ITA, Colombia-Selle Italia) à 1'27"
5. Bram Schmitz (PBS, T-Mobile) à 1'28"
6. Paolo Savoldelli (ITA, Discovery Channel) à 1'42"
7. Dariusz Baranowski (POL, Liberty Seguros-Wurth) à 1'46"
8. Benoit Joachim (LUX, Discovery Channel) à 1'58"
9. Russel Van Hout (AUS, Colombia-Selle Italia) m.t.
10. Marco Pinotti (ITA, Saunier Duval-Prodir) m.t.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE