FLASHS

Pros

Giro # 11 : Simoni 1er des favoris

Publié le 23/05/2002 17:34

Casagrande s'incline face à Gilberto Simoni dans la 11ème étape du Giro. Jens Heppner conserve le Maillot Rose.
Casagrande s'incline face à Gilberto Simoni dans la 11ème étape du Giro. Jens Heppner conserve le Maillot Rose.


© Saeco
Le Giro a repris des couleurs aujourd'hui entre Benevento et Campitello Matese (140 km), une nouvelle étape montagneuse, sur le modèle de la 5ème étape, qui avait mené le peloton au sommet de Limone Piemonte. On ne pouvait à vrai dire pas totalement parler d'une étape de montagne, le parcours étant certes vallonné mais seul le col final de Campitello Matese, long de 13,5 km et d'une pente moyenne à 6,8 %, étant répertorié par les organisateurs. Les organisateurs, après les récentes affaires de dopage qui ont éclaté sur leur épreuve, tenaient à remettre le cyclisme dans le droit chemin.

S'il s'avérait en effet que l'affaire Gilberto Simoni (Saeco-Longoni Sport) n'en était pas vraiment une, la cocaïne
retrouvée dans son sang, le 24 avril dernier, étant justifiée par des soins dentaires pratiqués le même jour, le directeur du Giro Carmine Castellano lançait mercredi soir un appel aux suiveurs : "allons de l'avant ! Si nous nous rendions, nous ferions du tort à des millions de supporters qui nous suivent tout au long des routes ainsi qu'à travers la télévision et les journaux. Et, par-dessus tout, nous offririons la victoire à ces messieurs du doping. Le système des contrôles fonctionne. Nous avons intensifié les contrôles antidopage cette année (30 % en plus par rapport à 2001). Aujourd'hui, le cyclisme est dans l'absolu le sport le plus contrôlé. Et si plus d'athlètes dopés sont démasqués, c'est aussi notre mérite."

Par ailleurs, les rumeurs selon lesquelles le Giro pourrait s'arrêter en cours de route, étaient étouffées par Castellano. Le Giro 2002 ne s'arrêterait donc pas avant le 2 juin. Malgré tout, l'Australien Robbie McEwen (Lotto-Adecco), vainqueur à deux reprises, se retirait de la course, conformément à ses plans. Il reportait maintenant ses ambitions au Tour de France et rentrait en Belgique retrouver sa femme et rencontrer son fils, né à la veille du départ du Giro. McEwen laissait donc le peloton à Benevento, sous la pluie qui avait fait son apparition durant la nuit.

Les 50 premiers kilomètres de cette 11ème étape montaient légèrement. Mais jusqu'au pied du Campitello Matese, soit jusqu'au 126ème kilomètre, tous les coups étaient permis, exactement comme dans une étape de plaine. C'est ainsi que deux coureurs s'extrayaient du peloton après 19 km de course : Steve Zampieri (Tacconi Sport) et Renzo Mazzoleni (Team Colpack). Ne trouvant personne d'autre pour les accompagner, Zampieri et Mazzoleni commençaient ensemble une longue échappée. La pluie cessait assez vite et permettait aux deux hommes de tête d'accroître leur avance par rapport au peloton. Ils possédaient jusqu'à 8'15" d'avance sur un peloton contrôlé par les Telekom de Jens Heppner, à 50 km de l'arrivée, avant de voir leur avance diminuer.

Simoni et Casagrande, les deux grands favoris du Giro, se détachent à 3 km du sommet

L'Allemand Jens Heppner était en effet déterminé à faire la course au maximum, même s'il reconnaissait qu'il lui serait "difficile de garder le Maillot Rose au sommet de Campitello Matese. Mais je ferai tout pour y parvenir. C'est déjà beau de l'avoir porté pendant cinq jours". La motivation d'Heppner allait à l'encontre des objectifs de Zampieri et Mazzoleni. Et les deux coureurs entamaient l'ascension vers Campitello Matese avec un peu plus de trois minutes d'avance sur le peloton. Il restait 13,5 km à parcourir.

Dès les premières rampes du Campitello Matese, Steve Zampieri essayait de se débarrasser de Renzo Mazzoleni, mais l'Italien revenait sur le Suisse dans un passage moins raide. Le peloton se rapprochait à vive allure derrière eux, et la présence aux premiers rangs de Jens Heppner, Francesco Casagrande (Fassa Bortolo), Dario Frigo (Tacconi Sport) et Gilberto Simoni n'annonçait rien de bon, Marco Pantani (Mercatone Uno) ayant été l'un des premiers à décrocher, entouré de sa garde rapprochée. Les premières offensives du peloton avaient la peau des échappés, repris après 110 km d'échappée.

Les premiers à les rejoindre et à les dépasser étaient les colombiens Julio-Alberto Perez Cuapio (Panaria-Fiordo), impressionnant de facilité sur son grand plateau, et José-Joaquim Castelblanco (Colombia-Selle Italia). Les deux colombiens faussaient compagnie au peloton à 8 km de l'arrivée, lequel réagissait par la suite par des attaques sans conséquences de Rik Verbrugghe (Lotto-Adecco) et de Francesco Casagrande, Gilberto Simoni se contentant d'accélérer et d'étirer le reste du peloton.

Simoni permettait ainsi à un premier groupe de revenir sur les deux colombiens de tête à 3 km du but, le Maillot Rose Jens Heppner ne parvenant plus à suivre et décidant de finir à son rythme. Gilberto Simoni se dressa alors sur les pédales et transforma son accélération en franche attaque, seulement contrée par Francesco Casagrande. Les deux grands favoris de ce Giro se détachèrent pour de bon et conservèrent une centaine de mètres d'avance sur le groupe poursuivant jusqu'au sommet. Là, Gilberto Simoni se joua de Casagrande au sprint pour venir enlever la victoire d'étape.

Parvenant à Campitello Matese une minute et cinq secondes après Simoni et Casagrande, Jens Heppner conservait le Maillot Rose pour quelques jours encore. Il sera encore leader du Giro demain vendredi dans la 12ème étape, Campobasso-Cheti, une étape particulièrement escarpée de 200 km.

Classement 11ème étape :

1. Gilberto Simoni (ITA, Saeco-Longoni Sport) les 140 km en 4h03'37" (35,2 km/h)
2. Francesco Casagrande (ITA, Fassa Bortolo) m.t.
3. Franco Pelizotti (ITA, Alessio) à 4 sec.
4. Fernando Escartin (ESP, Team Coast) m.t.
5. Dario Frigo (ITA, Tacconi Sport) m.t.
6. Andrea Noè (ITA, Mapei-Quick Step) m.t.
7. José-Joaquim Castelblanco (COL, Colombia-Selle Italia) m.t.
8. Pietro Caucchioli (ITA, Alessio) m.t.
9. Aïtor Gonzalez (ESP, Kelme-Costa Blanca) à 11 sec.
10. Juan-Manuel Garate (ESP, Lampre-Daikin) à 18 sec.

Classement général :

1. Jens Heppner (ALL, Telekom) en 52h54’27"
2. Francesco Casagrande (ITA, Fassa Bortolo) à 2’58"
3. Gilberto Simoni (ITA, Saeco-Longoni Sport) à 3’15"
4. Paolo Savoldelli (ITA, Index-Alexia Alluminio) à 3'43"
5. Pietro Caucchioli (ITA, Alessio) m.t.
6. Fernando Escartin (ESP, Team Coast) à 3'46"
7. Yaroslav Popovych (UKR, Landbouwkrediet-Colnago) à 3'50"
8. Wladimir Belli (ITA, Fassa Bortolo) à 3'55"
9. Aïtor Gonzalez (ESP, Kelme-Costa Blanca) à 3'58"
10. Cadel Evans (AUS, Mapei-Quick Step) à 4'03"

Classement par points :

1. Massimo Strazzer (ITA, Phonak Hearing Systems) 111 pts
2. Fabrizio Guidi (ITA, Team Coast) 106
3. Mario Cipollini (ITA, Acqua e Sapone) 103
4. Francesco Casagrande (ITA, Fassa Bortolo) 74
5. Mykhaylo Khalilov (UKR, Colombia-Selle Italia) 62
6. Gilberto Simoni (ITA, Saeco-Longoni Sport) 57
7. Cristian Moreni (ITA, Alessio) 55
8. Sven Teutenberg (ALL, Phonak Hearing Systems) 46
9. Aitor Gonzalez Jimenez (ESP, Kelme-Costa Blanca) 41
10. Alessandro Petacchi (ITA, Fassa Bortolo) 40

Classement de la montagne :

1. Gilberto Simoni (ITA, Saeco-Longoni Sport) 21 pts
2. Francesco Casagrande (ITA, Fassa Bortolo) 20
3. Ruggero Marzoli (ITA, Formaggi Trentini) 12
4. Joaquim Castelblanco (COL, Colombia-Selle Italia) 8
5. Franco Pellizotti (ITA, Alessio) 6
6. Alessandro Petacchi (ITA, Fassa Bortolo) 5
7. Mariano Piccoli (ITA, Lampre-Daikin) 5
8. Fernando Escartin (ESP, Team Coast) 4
9. Hector Mesa Mesa (COL, Formaggi Trentini) 3
10. Daniele Contrini (ITA, Team Gerolsteiner) 3

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES