FLASHS

Pros

GP de Castille-Leon : Ljungskog reine de Castille

Publié le 08/05/2005 20:58

La Suédoise Susanne Ljungskog gagne le 4ème GP de Castille-Leon, 6ème manche de la Coupe du Monde.
La Suédoise Susanne Ljungskog s'impose dans le 4ème GP de Castille-Leon, 6ème manche de la Coupe du Monde.

La Coupe du Monde féminine franchit le cap de la mi-course aujourd'hui à l'occasion du Grand Prix de Castille-Leon, une épreuve organisée autour de Valladolid sur la distance de 121,2 kilomètres. Et là où les précédentes manches de la Coupe du Monde se disputaient en prélude à une course masculine de renom ces dernières semaines (Milan-San Remo, Tour des Flandres, Flèche Wallonne), les filles possèdent ici leur compétition à elles. Elles sont 109 à prendre le départ de cette épreuve, qui s'est rapidement taillée une jolie réputation au sein de ce petit monde fermé qu'est le cyclisme féminin. Le soleil salue le courage des filles et brille de tous ses rayons dans le ciel bleu azur de la Castille-Leon. Valladolid est une ville perdue au milieu du désert castillan, que les filles sont conduites à découvrir par une grande boucle de 90,9 kilomètres suivie de cinq boucles urbaines de 7,3 kilomètres.

Dans les plaines arides, huit filles se détachent tout d'abord après 22 kilomètres de course. Le peloton leur accorde un maximum de 1'14" avant de les absorber au kilomètre 53, sous la conduite des Nürnberger Versicherung de la leader de la Coupe du Monde Oenone Wood. Le rythme est soutenu et les moments de répits aussi rares qu'un brin d'herbe sur le bord de la route. Kilomètre 63, la jolie Allemande Theresa Senff (Van Bemmelen-AA Drink) s'échappe à son tour en compagnie de l'Ukrainienne Natalia Kachalka. Les deux femmes s'entendent bien et rentrent dans Valladolid avec un capital-temps de 1'25". Il faut alors enchaîner les cinq tours du circuit de 7,3 kilomètres, tracé dans le quartier de Parquesol. Le circuit n'est pas excessivement dur mais un faux-plat montant d'un kilomètre le corse dans son final.

Theresa Senff et Natalia Kachalka sont revues à 25 kilomètres du but. Sous l'effet de la vitesse, le peloton s'est réduit à une trentaine d'unités et, à trois tours de l'arrivée, un quatuor se dégage. Celui-ci est le bon. Il est composé de la championne du monde Judith Arndt (Nürnberger Versicherung), de la Suissesse Nicole Brändli (Team Bigla), de l'Italienne Tatiana Guderzo (Top Girls-Fassa Bortolo) et de la Suédoise Susanne Ljungskog (Buitenpoort-Flexpoint). Les quatre femmes ne parviennent jamais à devancer le peloton de plus de 25 secondes mais conservent néanmoins 13 secondes à l'arrivée pour se disputer la victoire au sprint. L'ancienne championne du monde Susanne Ljungskog s'impose de la sorte sur le fil à Judith Arndt et Tatiana Guderzo. Elle endosse du même coup le maillot irisé de leader de la Coupe du Monde, au dépens d'Oenone Wood, vainqueur du sprint du peloton pour la 5ème place.

La 7ème manche de la Coupe du Monde aura lieu le samedi 28 mai lors du Grand Prix de Montréal, au Canada.

Classement :

1. Susanne Ljungskog (SUE, Buitenpoort-Flexpoint) les 127,4 km en 3h20'11"
2. Judith Arndt (ALL, Nürnberger Versicherung) m.t.
3. Tatiana Guderzo (ITA, Top Girls-Fassa Bortolo) 2 sec.
4. Nicole Brändli (SUI, Team Bigla) à 7 sec.
5. Oenone Wood (AUS, Nürnberger Versicherung) à 13 sec.
6. Anita Valen (NOR, Vlaanderen-Capri Sonne-T Interim) à 15 sec.
7. Eneritz Iturriaga (ESP, Espagne) m.t.
8. Joane Somarriba (ESP, Bizkaia-Panda Software) m.t.
9. Suzanne De Goede (PBS, Van Bemmelen-AA Drink) m.t.
10. Sigrid Corneo (ITA, Nobili Rubinetterie-Menikini Cogeas) m.t.

Classement Coupe du Monde # 6 :

1. Susanne Ljungskog (SUE, Buitenpoort-Flexpoint) 196 pts
2. Oenone Wood (AUS, Equipe Nürnberger Versicherung) 192 pts
3. Mirjam Melchers (PBS, Buitenpoort-Flexpoint) 161 pts
4. Nicole Cooke (GBR, Safi-Pasta Zara Manhattan) 125 pts
5. Suzanne De Goede (PBS, Van Bemmelen-AA Drink) 114 pts
6. Trixi Worrack (ALL, Equipe Nürnberger Versicherung) 89 pts
7. Judith Arndt (ALL, Nürnberger Versicherung) 88 pts
8. Rochelle Gilmore (AUS, NSW Institute of Sport) 75 pts
9. Nicole Brändli (SUI, Team Bigla) 72 pts
10. Joanne Kiesanowski (NZL, Nobili Rubinetterie-Menikini Cogeas) 55 pts
INSCRIPTION EN LIGNE