FLASHS

Pros

GP du Canton d'Argovie : Moos triomphe devant... Ullrich

Publié le 05/06/2005 16:55

Le Suisse Alexandre Moos bat Jan Ullrich et Marcel Strauss dans le Grand Prix du Canton d'Argovie, à Gippingen.
Le Suisse Alexandre Moos bat Jan Ullrich et Marcel Strauss dans le Grand Prix du Canton d'Argovie, à Gippingen.

Ca ne fait plus l'ombre d'un doute. Jan Ullrich (T-Mobile) est là, et bien là. Il n'y a pas besoin de regarder son palmarès pour le savoir, un simple regard suffit. La silhouette du champion Allemand est impeccable. Pas un gramme de graisse. Rien à voir avec le ventre bedonnant qu'il présentait il y a un an à la même époque, ce qui ne l'avait pas empêché du reste de s'imposer dans le Tour de Suisse... avant de s'effondrer dans le Tour de France. Cette fois, aucune défaillance n'est à prédire. D'un point de vue sportif, l'année 2005 de Jan Ullrich s'annonce comme un excellent cru. Bien que séparé de Gaby, la maman de sa fille, l'ancien vainqueur du Tour de France s'avance avec assurance vers son grand objectif de l'année. Sa préparation a été contrariée par une grippe à la fin de l'hiver mais depuis, tout va pour le mieux.
Jan Ullrich s'est mis en évidence à l'occasion de ses trois premières apparitions (10ème du Circuit de la Sarthe, 18ème du Tour d'Aragon et 18ème du Tour de Catalogne). Après une reconnaissance des étapes pyréenéennes ces derniers jours, il s'attaque depuis hier à la phase finale de sa préparation. Il y a vingt-quatre heures, Jan Ullrich a terminé 5ème du Grand Prix de la Forêt Noire après une démonstration de force dans la grosse bosse du circuit. Aujourd'hui, il poursuit sa route du côté de Gippingen à l'occasion du Grand Prix du Canton d'Argovie. Cette course suisse se dispute également sur circuit : dix tours de 19,6 kilomètres sont au programme, avec l'escalade à chaque fois d'une côte de 2,6 km à 6,1 %. L'épreuve prend des allures de mini Championnat du Monde. Et comme dans un Mondial, les seconds couteaux s'illustrent les premiers. Le Suisse Stefan Felder (Saeco-Romer's-Wetzikon) fait le départ et reçoit le soutien du Français Benjamin Levecot (RAGT Semences).

Les équipes Gerolsteiner et T-Mobile assurent le tempo mais accordent néanmoins jusqu'à 9'23" d'avance aux deux échappés. Au fil des tours, les jambes se durcissent cependant et Stefan Felder flanche. Le Français Benjamin Levecot se retourve seul en tête à 95 kilomètres du but, pris en chasse par les meilleures équipes du peloton. Sans espoir, il finit par céder à un peu plus de trois tours de l'arrivée. La course redouble alors d'intensité. Le peloton explose et un groupe de tête se forme, en présence des meilleurs coureurs engagés. Jan Ullrich est donc là, fidèle aux premières places. Le peloton ne parvient pas à revenir sur ce groupe royal, duquel s'extraient Alexandre Moos (Phonak Hearing Systems), Marcel Strauss (Gerolsteiner) et... Jan Ullrich, à moins de 20 kilomètres du but. Le trio s'entend bien et collabore jusqu'au bout. A Gippingen, le sprint est intense et c'est Alexandre Moos qui l'emporte, devançant d'une roue un très grand Jan Ullrich et d'une longueur son compatriote Marcel Strauss.

Classement :

1. Alexandre Moos (SUI, Phonak Hearing Systems) les 196 km en 4h54'39" (39,9 km/h)
2. Jan Ullrich (ALL, T-Mobile) m.t.
3. Marcel Strauss (SUI, Gerolsteiner) m.t.
4. Pascquale Muto (ITA, Miche) à 17 sec.
5. Jussi Veikkanen (Fin) Française des Jeux) à 19 sec.
6. Alessandro Bertolini (ITA, Domina Vacanze) à 21 sec.
7. Petr Bencik (TCH, Ed'System-Zvvz) à 26 sec.
8. Markus Zberg (SUI, Gerolsteiner) à 31 sec.
9. Steve Zampieri (SUI, Phonak Hearing System) m.t.
10. Hubert Schwab (SUI, Saeco-Romer's-Wetzikon) m.t.
Classement complet