FLASHS

Pros

Laurent Paumier positif aux corticoïdes

Publié le 03/07/2002 15:37

Déclaré positif aux corticoïdes, Laurent Paumier ne participera pas au Tour de France avec Ag2r Prévoyance.
Déclaré positif aux corticoïdes, Laurent Paumier ne participera pas au Tour de France avec Ag2r Prévoyance.

Et soudain le rêve s’est effondré. A 29 ans, Laurent Paumier nous avait émerveillé il y a six semaines sur les routes du Grand Prix du Midi-Libre. Modeste coureur de l’équipe Oktos-Saint-Quentin, le Normand avait déjà réalisé un rêve en passant professionnel l’an dernier, mais ce dimanche 26 mai 2002, il était allé au-delà de ses espérances. Déjà deuxième du Trophée des Grimpeurs, le petit grimpeur français (1,68 m pour 57 kg) venait de passer définitivement du côté des "bons" en s’imposant en solitaire dans l’étape-reine du Grand Prix du Midi-Libre, plusieurs secondes avant Armstrong, Gonzalez de Galdeano, Moreau et les autres.

Sixième du championnat de France après avoir animé la course de fort belle manière dimanche, Laurent Paumier devait disputer le Tour de France sous les couleurs d’Ag2r Prévoyance, Vincent Lavenu ayant pris soin de faire signer ce coureur prometteur dans sa formation. Mais tout a basculé avec un détail que le Normand a sans doute négligé : le contrôle antidopage, de rigueur pour tout vainqueur de course. Le 26 mai 2002, quelques minutes après son triomphe au sommet du col de l’Espérou, Paumier a été convié à satisfaire au contrôle antidopage.

Or, voilà que plusieurs jours auparavant, le coureur français avait pris un corticoïde par voie orale pour soigner une bronchite. Or, si l’Union Cycliste Internationale autorise depuis le 1er mai, sous justification thérapeutique, ce genre de soin, la loi française interdit toujours la prise de corticoïdes par voie systématique. Et malgré la validation par le médecin d’Oktos-Saint-Quentin, sur le carnet de santé de Laurent Paumier, d’une telle prise de corticoïdes, la justice française s’est chargée de rappeler qu’il est interdit d’utiliser ce produit par voie orale, d’où l’ouverture d’une procédure par la Fédération Française de Cyclisme.

Dans ces conditions, le nouveau coureur d’Ag2r Prévoyance ne pourra pas étrenner son maillot sur les routes du Tour de France. Si une volonté de tricher de la part de Laurent Paumier reste encore à démontrer, Vincent Lavenu s’est soumis à la charte d’éthique et a décidé d’écarter le Normand du Tour de France. A trois jours du départ de la Grande Boucle, le jeune Thierry Loder (26 ans) a été appelé en remplacement de Laurent Paumier.

Sport 101 Facebook V4

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19