FLASHS

Pros

Liège-Bastogne-Liège : doublé Mapei

Publié le 21/04/2002 18:55

Paolo Bettini remporte Liège-Bastogne-Liège marquée par la domination de la Mapei et des Italiens.
Paolo Bettini remporte la 88ème édition de Liège-Bastogne-Liège marquée par la domination de la formation Mapei et des Italiens.


© Mapei-Quick Step
Depuis 1987 et le trust des Belges sur Paris-Roubaix (victoire d'Eric Vanderaerden), on n'avait plus revu une nation autant dominé une épreuve de Coupe du monde en plaçant cinq de ses coureurs aux cinq premières places. Quinze ans après, c'est donc ce qu'il s'est passé aujourd'hui sur la "Doyenne des classiques" créée en 1892. Au sommet de la côté d'Ans et après 258 km d'effort, Paolo Bettini (Mapei-Quick Step) a devancé son coéquipier Stefano Garzelli alors que le jeune Ivan Basso (Fassa Bortolo) complète le podium de la 88ème édition. Derrière eux, on retrouve Mirko Celestino (Saeco) et Massimo Codol (Lampre-Daikin), le premier non Italien étant
l'Allemand Matthias Kessler (Team Telekom) à la 6ème place.

Sous des conditions météorologiques très agréables, la course a été animée par le Français Fabrice Salanson (Bonjour) qui s'est échappé pendant plus de 200 km. Dès le 14ème km, le protégé de Jean-René Bernaudeau sort du peloton après plusieurs attaques successives, il est rapidement rejoint par l'Allemand Andreas Klöden (Team Telekom). Profitant du soleil printanier, le peloton profite des rayons pour lézarder à 30 km de moyenne, l'avance des deux fuyards augmente donc rapidement pour atteindre 22 minutes après 100 km de course.

Au sprint de Bastogne, Klöden et Salanson conservent un avantage de 19'40" sur un peloton étiré et dont l'allure a augmenté. Dès lors, l'écart se réduit doucement mais sûrement alors que les premières difficultés de la journée se présentent aux coureurs. Dans la côte de Stockeu, Andreas Klöden est en difficulté et est lâché par Salanson. Avec sagesse, ce dernier prèfère attendre l'ancien vainqueur de Paris-Nice mais il prend ses responsabilités quelques kilomètres plus loin dans la Côte de Wanneranval, Fabrice Salanson poursuit son effort en solitaire. Dans la zone de ravitaillement, le leader de la course possède toujours 4’10" d'avance sur un peloton emmené par les Fassa Bortolo.

Après une échappée de 200 km dont 140 en solitaire, Fabrice Salanson est repris au pied de la Côte de la Redoute par un groupe de treize contre-attaquants : Baguet, Bettini, Garzelli, Codol, Garate, Verheyen, Kessler, Basso, Moreau, Menchov, Astarloa, Celestino et Spezialetti. Le peloton est alors à une minute. Au sommet de la Redoute, Bettini, Belli et Garzelli passent en tête, alors que le peloton s'étire et est éclaté en plusieurs groupes. Les équipes US Postal avec Lance Armstrong en tête et Euskaltel-Euskadi lancent la poursuite derrière mais l'entente n'est pas parfaite dans le peloton ce qui profite aux coureurs à l'avant.

A moins de dix kilomètres de l'arrivée, Stefano Garzelli accélère dans la côte de Saint-Nicolas, l'ancien vainqueur du Giro emmène dans sa roue son coéquipier Paolo Bettini. Les deux hommes lâchent tous leurs adversaires, la victoire est acquise pour la formation Mapei-Quick Step. Il reste maintenant à désigner le vainqueur, ce sera Paolo Bettini qui signe sa deuxième victoire sur la classique ardennaise après un premier succès en 2000.

Malgré son abandon au pied de la Côte du Rosier, le Belge Johan Museeuw (Domo-Farm Frites) est toujours leader de la Coupe du monde devant l'Italien Mario Cipollini (Acqua e Sapone) et Paolo Bettini qui remonte à la 3ème place.

Classement :

1. Paolo Bettini (ITA, Mapei-Quick Step) en 6h39'44" (38,8 km/h)
2. Stefano Garzelli (ITA, Mapei-Quick Step) m.t.
3. Ivan Basso (ITA, Fassa Bortolo) à 15 sec.
4. Mirko Celestino (ITA, Saeco) à 23 sec.
5. Massimo Codol (ITA, Lampre-Daikin) à 28 sec.
6. Matthias Kessler (ALL, Team Telekom) à 35 sec.
7. Peter Van Petegem (BEL, Lotto-Adecco) à 1'03"
8. Francesco Casagrande (ITA, Fassa Bortolo) m.t.
9. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) m.t.
10. Alexandre Vinokourov (KAZ, Team Telekom) m.t.
11. Francesco Mancebo (ESP, iBanesto.com) m.t.
12. Marcos Serrano (ESP, ONCE-Eroski) m.t.
13. Michael Boogerd (PBS, Rabobank) m.t.
14. Andrei Kivilev (KAZ, Cofidis) m.t.
15. Dave Bruylandts (BEL, Domo-Farm Frites) m.t.
16. Axel Merckx (BEL, Domo-Farm Frites) à 1'08"
17. Nicki Soerensen (DAN, CSC-Tiscali) à 1'14"
18. Mario Aerts (BEL, Lotto-Adecco) à 1'27"
19. Laurent Brochard (FRA, Jean-Delatour) m.t.
20. George Hincapie (USA, US Postal) m.t.
...
26. Christophe Moreau (FRA, Crédit Agricole) m.t.
30. Franck Bouyer (FRA, Bonjour) m.t.
33. Patrice Halgand (FRA, Jean-Delatour
49. Cédric Vasseur (FRA, Cofidis) à 2'27"
50. David Etxebarria (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
59. Michele Bartoli (ITA, Fassa Bortolo) à 3'55"
61. Dario Frigo (ITA, Tacconi) à 5'01
65. Lance Armstrong (USA, US Postal) à 8'12"

Classement Coupe du Monde #4 :

1. Johan Museeuw (BEL, Domo-Farm Frites) 170 points
2. Mario Cipollini (ITA, Acqua e Sapone) 120
3. Paolo Bettini (ITA Mapei-Quick Step) 110
4. Andrea Tafi (ITA, Mapei-Quick Step) 109
5. Peter Van Petegem (BEL, Lotto-Adecco) 89
6. George Hincapie (USA, US Postal) 88
7. Fred Rodriguez (USA, Domo-Farm Frites) 79
8. Stefano Garzelli (ITA, Mapei-Quick Step) 70
9. Steffen Wesemann (ALL, Team Telekom) 70
10. Jo Planckaert (BEL, Cofidis) 55

Groupama picto-nov18

Instagram Vélo101

Tacx semaine 3et4 nov18

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES