FLASHS

Pros

Tirreno-Adriatico # 2 : Bettini fait rager les sprinters

Publié le 15/03/2002 19:38

En gagnant en finisseur la 2ème étape de Tirreno-Adriatico, Bettini fait rager les sprinters. Zabel reste leader.
En gagnant en finisseur la 2ème étape de Tirreno-Adriatico, Bettini fait rager les sprinters. Zabel reste leader.

Au départ de Sorrente, les coureurs du peloton avaient forcément une petite pensée pour leur camarade polonais Piotr Wadecki (Domo-Farm Frites), plongé dans le coma après une violente chute dans le final de l’étape, hier. Tombé en plein emballage final, alors qu’il tentait de revenir sur l’intouchable Erik Zabel (Telekom), Wadecki a tout de suite été évacué par hélicoptère. Sur le moment, il était impossible d’imaginer la gravité de cette chute, qui avait également touché Antonio Salomone (Index-Alexia Alluminio) et deux spectateurs. Ce n’est que dans la soirée, lorsque les médecins de l’hôpital de Naples annoncèrent que l’ancien champion de Pologne avait été victime d’une importante fracture frontale, que le monde du cyclisme prit conscience de la gravité de l’état dans lequel était plongé le coureur de 29 ans.

Maintenu dans un coma artificiel, Piotr Wadecki semblait néanmoins donner des signes de soulagement aux médecins du service neurologique dans lequel il avait été admis en soirée. Après une opération anticipée réalisée par le professeur Giovanni Tredici, l’état de santé de Piotr Wadecki évoluait positivement. Il devrait s’améliorer dans les jours à venir et bien sûr, nous ne manquerons pas de vous donner de ses nouvelles.

Une petite pensée pour Wadecki, donc, et la course pouvait s’élancer, en direction de la mer Adriatique, que les coureurs atteindront mercredi prochain. Mais est-ce vraiment la Mer Adriatique à laquelle pensaient les coureurs dans le peloton. Apparemment, certains voyaient plus loin. Une autre mer dans cette course qui en visite déjà deux. Beaucoup pensaient à la Méditerranée et à l’une des villes qui l’entourent : San Remo. Hier, Erik Zabel s’était imposé dans la première étape de Tirreno-Adriatico et toutes les questions parvenant jusqu’à lui avaient un rapport avec Milan-San Remo. Allait-il inscrire une cinquième fois la course à son palmarès ? Zabel se voulait confiant sur sa condition physique. Quant à ses adversaires…

La liste s’allongeait de jours en jours. Alessandro Petacchi, Fabio Baldato, Oscar Freire et maintenant Paolo Bettini. Le coureur de la Mapei-Quick Step, grand favori de Tirreno-Adriatico, avait prévu son coup aujourd’hui. Alors que le peloton avançait groupé vers Frosinone, terme de cette seconde étape, il se tourna vers son équipier champion du monde, Oscar Freire : "il reste une côte, Oscar, et il faut y donner le maximum". Aussitôt dit, aussitôt fait. Dans l’unique difficulté de la journée, à quelques kilomètres de l’arrivée, Bettini et Freire accéléraient brusquement, larguant le peloton. Mais celui-ci réagissait assez rapidement et Freire se relevait. A l’inverse, Paolo Bettini remettait cela de plus belle. Il gardait un maigre avantage sur le peloton et parvenait à atteindre la ligne d’arrivée en tête, deux secondes avant un peloton réglé au sprint par Erik Zabel.

Zabel conservait ainsi sa tunique de leader, à la veille de la première étape de montagne, Anagni-Rocca di Cambio (180 km).

Classement 2ème étape :

1. Paolo Bettini (ITA, Mapei-Quick Step) les 213 km en 5h58'24" (35,7 km/h)
2. Erik Zabel (ALL, Telekom) à 2 sec.
3. Endrio Leoni (ITA, Alessio) m.t.
4. Fabio Sacchi (ITA, Saeco-Longoni Sport) m.t.
5. Mauro Zinetti (ITA, Index-Alexia Alluminio) m.t.
6. Enrico Cassani (ITA, Domo-Farm Frites) m.t.
7. Xavier Florencio (ESP, ONCE-Eroski) m.t.
8. Giuliano Figueras (ITA, Panaria-Fiordo) m.t.
9. Massimiliano Gentili (ITA, Acqua e Sapone) m.t.
10. Erik Dekker (HOL, Rabobank) m.t.

Classement général :

1. Erik Zabel (ALL, Telekom) en 9h13'35"
2. Paolo Bettini (ITA, Mapei-Quick Step) à 5 sec.
3. Oscar Freire (ESP, Mapei-Quick Step) à 9 sec.
4. Fabio Sacchi (ITA, Saeco-Longoni Sport) à 10 sec.
5. Guido Trenti (USA, Acqua e Sapone) m.t.
6. Massimo Strazzer (ITA, Phonak) m.t.
7. Danilo Di Luca (ITA, Saeco-Longoni Sport) à 11 sec.
8. Enrico Cassani (ITA, Domo-Farm Frites) à 12 sec.
9. Mauro Zinetti (ITA, Index-Alexia Alluminio) m.t.
10. Giuliano Figueras (ITA, Panaria-Fiordo) m.t.