FLASHS

Pros

Tirreno-Adriatico # 5 : Di Luca piège Zabel

Publié le 18/03/2002 20:04

Danilo Di Luca triomphe de nouveau dans Tirreno-Adriatico en enlevant la 5ème étape. Dekker reste leader.
Danilo Di Luca triomphe de nouveau dans Tirreno-Adriatico en enlevant la 5ème étape. Dekker reste leader.


© Saeco
A 26 ans, Danilo Di Luca (Saeco-Longoni Sport) a déjà pris goût à la victoire. Ecrasant dominateur de la première étape de montagne de Tirreno-Adriatico, samedi dernier, lorsqu'il s'était imposé en solitaire au sommet de Rocca di Cambio, le jeune champion italien avait concédé trop de temps dimanche dans le contre-la-montre, pour pouvoir conserver son maillot de leader, passé sur les épaules d'Erik Dekker (Rabobank).

Qu'à cela ne tienne ! Il a aujourd'hui prévenu son adversaire néerlandais qu'il ne lui ferait aucun cadeau jusqu'à mercredi. Cent cinquante kilomètres séparaient Rieti de Torricella Sicura, terme de cette cinquième étape de la "course des deux mers". L'étape était marquée par plusieurs ascensions accessibles aux sprinters mais Di Luca mettait à profit chaque petite bosse pour accélérer le rythme de la course.
Le peloton restait néanmoins vigilant et empêchait le Toscan de trop s'éloigner. Deux coureurs de la Fassa Bortolo prenaient alors les choses en main : le Russe Dimitri Konyshev et l'Italien Roberto Petito. Ils s'échappaient loin de l'arrivée (à 75 km) et leurs deux minutes d'avance à cinquante kilomètres du but étaient loin d'être suffisantes.

Repris dans le final de l'étape, Konyshev et Petito passaient la main à plusieurs favoris, qui tentaient leur chance dans les dix derniers kilomètres. Il y avait là tout d'abord Giuliano Figueras (Panaria-Fiordo), qui se heurtait à la puissante Mapei-Quick Step d'Oscar Freire et de Paolo Bettini, lequel sortait justement du peloton à quelques hectomètres du but. Là encore sans succès.

En tête du peloton, les Telekom d'Erik Zabel remplaçaient les Rabobank d'Erik Dekker et s'apprêtaient à emmener le sprint à leur sprinter-maison. Il y avait alors comme un moment de flottement. Un bref instant d'hésitation qu'utilisait à bon escient Danilo Di Luca. Il attaquait à quelques mètres de l'arrivée pour conserver, sur la ligne, un vélo d'avance sur le reste du peloton, réglé par le malheureux Erik Zabel.

Mais cette nouvelle victoire de Di Luca ne lui permettait pas de reprendre le maillot jaune-rouge de leader à Erik Dekker, lequel conservait la tête du classement général pour 22 secondes sur l'Italien, à deux jours de l'arrivée et à cinq jours de Milan-San Remo, où Di Luca souhaiterait bien réitérer son exploit du jour devant un Zabel piégé et qui pourrait commencer à s'inquiéter.

Demain mardi, la sixième et avant-dernière étape de Tirreno-Adriatico mènera les coureurs de Rapagnano à Montegranaro sur 208 km.

Classement 5ème étape :

1. Danilo Di Luca (ITA, Saeco-Longoni Sport) les 150 km en 3h39'51" (40,9 km/h)
2. Erik Zabel (ALL, Telekom) m.t.
3. Giuliano Figueras (ITA, Panaria-Fiordo) m.t.
4. Massimiliano Lelli (ITA, Cofidis) m.t.
5. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) m.t.
6. Paolo Bettini (ITA, Mapei-Quick Step) m.t.
7. Franco Pellizotti (ITA, Alessio) m.t.
8. Oscar Camenzind (SUI, Phonak) m.t.
9. Oscar Freire (ESP, Mapei-Quick Step) m.t.
10. Massimiliano Gentili (ITA, Acqua e Sapone) m.t.

Classement général :

1. Erik Dekker (PBS, Rabobank) en 18h09'05"
2. Danilo Di Luca (ITA, Saeco-Longoni Sport) à 22 sec.
3. Oscar Freire (ESP, Mapei-Quick Step) à 23 sec.
4. Ruslan Ivanov (RUS, Alessio) m.t.
5. Guido Trentin (ITA, Cofidis) à 24 sec.
6. Paolo Bettini (ITA, Mapei-Quick Step) à 28 sec.
7. Paolo Savoldelli (ITA, Index-Alexia) à 29 sec.
8. Jan Hruska (TCH, ONCE-Eroski) à 30 sec.
9. Jorg Jaksche (ALL, ONCE-Eroski) à 36 sec.
10. Oscar Camenzind (SUI, Phonak) à 38 sec.