FLASHS

Pros

Tour 1950 : les italiens quittent la course

Publié le 04/12/2001 00:10

Le Suisse Kübler gagne le Tour 1950 suite à l'abandon des coureurs italiens, organisé par Gino Bartali.
Le Suisse Ferdinand Kübler gagne le Tour 1950 suite à l'abandon des coureurs italiens, organisé par Gino Bartali.

Les victoires de Gino Bartali et Fausto Coppi, en 1948 et 1949, font figure de symbole aux yeux des français. Les deux coureurs, habituellement rivaux, ont su s'entraider au sein de la Squadra Azzura pour enlever la Grande Boucle. Les coureurs français peuvent en rougir de jalousie, eux qui passent leur temps à se mettre des bâtons dans les roues. Jean Bidot, le nouveau sélectionneur de l'équipe de France, a bien conscience de cela. Il devient capital de souder l'équipe autour d'un leader, un véritable chef de file. Louison Bobet est désigné à ce poste en 1950.

Face aux huit coureurs de l'équipe de France, les Italiens semblent un ton en-dessous, représentés par Gino Bartali. Bien que vieillissant (36 ans), Bartali garde sa hargne. Dans la 11ème étape, entre Pau et Saint-Gaudens, il attaque et s'échappe. Mais les spectateurs, un peu trop chauvins, barent la route à "Gino le Pieux", qui chute. Malgré tout, l'Italien remonte sur sa machine et parvient à gagner l'arrivée le premier. Cependant, la joie ne règne pas dans le camp italien. "Nous avaons été victimes d'une véritable aggression, déclare Bartali. Nous ne repartirons pas demain". Les paroles de l'Italien provoquent immédiatement une réaction de Jacques Goddet.

Fiorenzo Magni est Maillot Jaune et le directeur du Tour ne souhaite pas voir le leader du classement général abandonner sur un coup de tête de Gino Bartali. Mais Gino ne revient pas sur ses mots et quitte effectivement la caravane du Tour le lendemain, suivi de tous les italiens.

Du coup, c'est le Suisse Ferdinand Kübler qui récupère la tunique de leader. Kübler conforte son Maillot Jaune en s'imposant à Nice et à Lyon puis domine ses adversaires français dans les Alpes. Il faut dire que Bobet et Géminiani, les plus en vue, sont maudits sur cette Grande Boucle, accumulant les crevaisons ou les défaillances. Ferdi Kübler entre donc triomphalement à Paris, où il devient le premier Suisse à remporter le Tour de France.

A suivre...

37ème Tour de France (13 juillet-7 août 1950) :

1re étape : Paris-Metz : Jean Goldschmidt (LUX)
2ème étape : Metz-Liège : Adolfo Leoni (ITA)
3ème étape : Liège-Lille : Alfredo Pasotti (ITA)
4ème étape : Lille-Rouen : Constant Ockers (BEL)
5ème étape : Rouen-Dinard : Giovani Corrieri (ITA)
6ème étape : Dinard-Saint-Brieuc : Ferdinand Kübler (SUI)
7ème étape : Saint-Brieuc-Angers : Nello Lauredi (FRA)
8ème étape : Angers-Niort : Fiorenzo Magni (ITA)
9ème étape : Niort-Bordeaux : Alfredo Pasotti (ITA)
10ème étape : Bordeaux-Pau : Marcel Dussault (FRA)
11ème étape : Pau-Saint-Gaudens : Gino Bartali (ITA)
12ème étape : Saint-Gaudens-Perpignan : Maurice Blomme (BEL)
13ème étape : Perpignan-Nîmes : Molines (FRA)
14ème étape : Nîmes-Toulon : Dos Reis (FRA)
15ème étape : Toulon-Menton : Jean Diederich (LUX)
16ème étape : Menton-Nice : Ferdinand Kübler (SUI)
17ème étape : Nice-Gap : Raphaël Géminiani (FRA)
18ème étape : Gap-Briançon : Louison Bobet (FRA)
19ème étape : Briançon-Saint-Etienne : Raphaël Géminiani (FRA)
20ème étape : Saint-Etienne-Lyon : Ferdinand Kübler (SUI)
21ème étape : Lyon-Dijon : Gino Sciardis (BEL)
22ème étape : Dijon-Paris : Baffert (FRA)

Classement final (4 773 km) :

1. Ferdinand Kübler (SUI) à 32,778 km/h
2. Stan Ockers (BEL) à 9'30"
3. Louison Bobet (FRA) à 22'19"
4. Raphaël Géminiani (FRA) à 31'14"
5. Kirchen (LUX) à 34'21"

Palmarès :

1903 : Maurice Garin (FRA)
1904 : Henri Cornet (FRA)
1905 : Louis Trousselier (FRA)
1906 : René Pottier (FRA)
1907 : Lucien Petit-Breton (FRA)
1908 : Lucien Petit-Breton (FRA)
1909 : François Faber (LUX)
1910 : Octave Lapize (FRA)
1911 : Gustave Garrigou (FRA)
1912 : Odile Defraye (BEL)
1913 : Philippe Thys (BEL)
1914 : Philippe Thys (BEL)
1919 : Firmin Lambot (BEL)
1920 : Philippe Thys (BEL)
1921 : Léon Scieur (BEL)
1922 : Firmin Lambot (BEL)
1923 : Henri Pélissier (FRA)
1924 : Ottavio Bottechia (ITA)
1925 : Ottavio Bottechia (ITA)
1926 : Lucien Buysse (BEL)
1927 : Nicolas Frantz (LUX)
1928 : Nicolas Frantz (LUX)
1929 : Maurice Dewaele (BEL)
1930 : André Leducq (FRA)
1931 : Antonin Magne (FRA)
1932 : André Leducq (FRA)
1933 : George Speicher (FRA)
1934 : Antonin Magne (FRA)
1935 : Romain Maès (BEL)
1936 : Sylvère Maès (BEL)
1937 : Roger Lapébie (FRA)
1938 : Gino Bartali (ITA)
1939 : Sylvère Maès (BEL)
1947 : Jean Robic (FRA)
1948 : Gino Bartali (ITA)
1949 : Fausto Coppi (ITA)
1950 : Ferdinand Kübler (SUI)

Sport 101 Facebook V4

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Sportour déc-janv19
Fenioux déc18-janv19