FLASHS

Pros

Tour # 5 : le jour des princes

Publié le 08/07/2004 19:49

L'Alsacien Thomas Voeckler décroche le Maillot Jaune. La 5ème étape du Tour de France revient à Stuart O'Grady.
L'Alsacien Thomas Voeckler décroche le Maillot Jaune. La 5ème étape du Tour de France revient à Stuart O'Grady.

Dans les gerbes de pluie s'échappant des roues de ses devanciers, Thomas Voeckler (Brioches La Boulangère) a levé la main droite, au passage sur la ligne d'arrivée. Un petit geste discret pour délivrer un immense bonheur. A Chartres, le champion de France a ôté un maillot tricolore détrempé pour enfiler la plus lumineuse des tuniques, le Maillot Jaune. La suite logique des choses, sans doute, pour ce jeune Alsacien de 25 ans qui en voit de toutes les couleurs depuis trois semaines. Le coup était prévisible mais il fallait y être. En effet, entre Amiens et Chartres, sur 200,5 km de routes rectilignes et exposées au vent, on distingue ce matin trois bonnes raisons pour partir à l'aventure de bonne heure. D'abord, au lendemain du contre-la-montre par équipes, les jambes sont lourdes et peu d'équipes pourront réellement assurer le contrôle de la course. Ensuite, Lance Armstrong (US Postal-Berry Floor) est en Jaune, et quandle Texan est en Jaune si tôt dans le Tour, c'est plutôt bon signe pour les attaquants. Enfin, il règne toujours un temps de chien sur ce Tour, où pluie et vent ont de quoi mettre en berne le moral des grosses formations.

A ces trois motifs, Sandy Casar (FDJeux.com) en distingue un quatrième. Cette cinquième étape du Tour de France passe par chez lui. Le Parisien est le régional de l'étape et cela suffit à lui donner des ailes. Après un début de journée secoué par de multiples attaques, Sandy Casar fait le trou au km 16. Quatre coureurs sont aux aguets et filent avec le jeune homme natif de Mantes-la-Jolie : Magnus Backstedt (Alessio-Bianchi), Stuart O'Grady (Cofidis), Jakob Piil (Team CSC) et Thomas Voeckler (Brioches La Boulangère). A en juger par le gabarit des hommes de tête, on comprend assez vite qu'ils sont partis pour un grand raid à travers les mornes plaines de la Beauce. Ce ne sont pas des rigolos, nos échappés du jour ! Il y a là trois anciens vainqueurs d'étapes du Tour de France, un ancien Maillot Jaune aussi. Il y a là un vainqueur de Paris-Roubaix, un autre de Paris-Tours, mais aussi un champion du monde de poursuite par équipes... et un champion de France.

C'est sur le maillot bleu-blanc-rouge que se focalisent les attentions. Alors que les cinq hommes prennent le large, Thomas Voeckler s'enquerre de connaître le mieux placé au classement général, au cas où Lance Armstrong mettrait réellement ses projets à exécution, à savoir déléguer ses fonctions de leader à un autre homme jusqu'aux Pyrénées. La feuille jaune, sur laquelle est édité chaque soir le classement général, est sortie du dossier, et nous voilà à la recherche du nom des cinq hommes de tête dans les colonnes du classement. Jakob Piil est pointé à 10'12", Magnus Backstedt à 9'09", Sandy Casar à 7'16", Stuart O'Grady à 6'49" et Thomas Voeckler à seulement 3'00" de Lance Armstrong. Il n'y a pas à réfléchir un seul instant. Chaque seconde compte, pour un Maillot Jaune comme pour une victoire d'étape, et Thomas Voeckler se lance corps et âme dans la bataille.

L'US Postal, jusqu'ici épargnée par la malchance, est rattrapée par le mauvais sort.

Les US Postal se frottent les mains. Aucun des hommes de tête, estiment-ils, ne sera en mesure d'inquiéter Lance Armstrong au classement général quand se profilera la redoutable troisième semaine de course. Du coup, Lance Armstrong prend un malin plaisir à effilocher son Maillot Jaune pour laisser la maille dorée se dissiper jusqu'à se réduire à néant. Le Maillot Jaune s'effile d'un côté pour mieux se tisser de l'autre. Tournant les jambes à allure régulière, Thomas Voeckler tricote. Ses compagnons d'échappée sont de gros rouleurs et ni la pluie ni le vent, de face d'un bout à l'autre de l'étape, ne freinent les héros du jour dans leur élan. En revanche, les aléas de la météo handicapent le peloton. Les sprinters ne sont pas à la fête entre Amiens et Chartres. Le Maillot Vert Robbie McEwen (Lotto-Domo) se vomit au tapis à deux reprises. L'Italien Alessandro Petacchi (Fassa Bortolo) goûte lui aussi à l'asphalte mouillé alors que Mario Cipollini (Domina Vacanze) est pris dans une bordure puis victime d'une crevaison. Quant à Baden Cooke, il perd son poisson-pilote Bradley McGee (FDJeux.com), largué une énième fois dans la pampa et contraint à l'abandon.

L'équipe US Postal, jusqu'ici épargnée par la malchance, est rattrapée par le mauvais sort à mi-course quand trois de ses membres finissent dans les choux. Et non des moindres puisqu'il s'agit ni plus ni moins des trois propulseurs de Lance Armstrong en montagne, José Azevedo, Manuel Beltran et José-Luis Rubiera. Heureusement, les ibères se relèvent sans trop de bobos. A surveiller tout de même. Quoiqu'il en soit, cette chute jette un froid dans l'entourage du Maillot Jaune. Lance Armstrong ordonne à sa garde de réduire l'allure afin de permettre à ses trois coéquipiers accidentés de regagner leur place dans le peloton. Pendant ce temps, l'avance des cinq fuyards prend des proportions inattendues. L'ardoisier fait monter les enchères à près de 17 minutes. Mais les postiers ne paniquent pas. Ils tablent sur un retard d'une quinzaine de minutes et s'en tiennent à cette différence. A l'arrivée, le peloton cèdera finalement 12'33" aux hommes de tête.

Ceux-ci coordonnent leurs efforts jusque dans les 10 derniers kilomètres. Fatigué de prendre des relais, le colossal Magnus Backstedt met un terme à une coopération de cinq heures. Le Suédois échoue et voit ses compagnons d'échappée tenter leur chance tour à tour. Thomas Voeckler est le plus ardent mais ses trois attaques, dont la dernière peu avant la flamme rouge, restent vaines. Un sprint va départager les cinq échappés matinaux après 184 km de fugue. A Chartres, c'est sans surprise que l'Australien Stuart O'Grady s'offre la victoire d'étape. Thomas Voeckler franchit la ligne sur une autre planète. Il dépouille Lance Armstrong et s'empare du Maillot Jaune dans la foulée d'un titre de champion de France, comme l'avait fait Stéphane Heulot en 1996. Et voilà un jeune prince couronné à Chartres ! Lance Armstrong pointe désormais à 9'35" au classement général, ce qui fait désormais le jeu de l'US Postal. Car Thomas Voeckler est parti pour un long règne en Jaune qui pourrait bien se maintenir au-delà des Pyrénées. Demain vendredi, la course prend la direction d'Angers.

Classement 5ème étape :

1. Stuart O'Grady (AUS, Cofidis) les 200,5 km en 5h05'58" (39,3 km/h)
2. Jakob Piil (DAN, Team CSC) m.t.
3. Sandy Casar (FRA, FDJeux.com) m.t.
4. Thomas Voeckler (FRA, Brioches La Boulangère) m.t.
5. Magnus Backstedt (SUE, Alessio-Bianchi) à 3 sec.
6. Robbie McEwen (AUS, Lotto-Domo) à 12'33"
7. Janek Tombak (EST, Cofidis) m.t.
8. Thor Hushovd (NOR, Crédit Agricole) m.t.
9. René Haselbacher (AUT, Gerolsteiner) m.t.
10. Jean-Patrick Nazon (FRA, Ag2r Prévoyance) m.t.
[Classement complet]

Classement général :

1. Thomas Voeckler (FRA, Brioches La Boulangère) en 20h03'49"
2. Stuart O'Grady (AUS, Cofidis) à 3'13"
3. Sandy Casar (FRA, FDJeux.com) à 4'06"
4. Magnus Backstedt (SUE, Alessio-Bianchi) à 6'06"
5. Jakob Piil (DAN, Team CSC) à 6'58"
6. Lance Armstrong (USA, US Postal-Berry Floor) à 9'35"
7. George Hincapie (USA, US Postal-Berry Floor) à 9'45"
8. Floyd Landis (USA, US Postal-Berry Floor) à 9'51"
9. José Azevedo (POR, US Postal-Berry Floor) à 9'57"
10. José-Luis Rubiera (ESP, US Postal-Berry Floor) à 9'59"
[Classement complet]

Classement par points :

1. Robbie McEwen (AUS, Lotto-Domo) 113 pts
2. Jean-Patrick Nazon (FRA, Ag2r Prévoyance) 101 pts
3. Jaan Kirsipuu (EST, Ag2r Prévoyance) 88 pts

Classement de la montagne :

1. Paolo Bettini (ITA, Quick Step-Davitamon) 19 pts
2. Janek Tombak (EST, Cofidis) 14 pts
3. Jens Voigt (ALL, Team CSC) 9 pts

Classement des jeunes :

1. Thomas Voeckler (FRA, Brioches La Boulangère) en 20h03'49"
2. Sandy Casar (FRA, FDJeux.com) à 4'06"
3. Matthias Kessler (ALL, T-Mobile) à 10'49"

Classement par équipes :

1. Team CSC (DAN) en 58h05'51"
2. Alessio-Bianchi (ITA) à 2'04"
3. Brioches La Boulangère (FRA) à 3'16"

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE