FLASHS

Pros

Tour de l'Ain # 2 : Rojas s'impose au sprint

Publié le 10/08/2009 20:13

Jose Joaquin Rojas Gil a remporté au sprint la 2ème étape du Tour de l'Ain. Mickaël Buffaz conserve le maillot de leader.
Jose Joaquin Rojas Gil a remporté au sprint la 2ème étape du Tour de l'Ain. Mickaël Buffaz conserve le maillot de leader au classement général.

Cette deuxième étape entre Trévoux et Oyonnax (146,5 kilomètres) est une étape au profil relativement tranquille. La seule difficulté de la journée que les coureurs devront escalader est la Côte d'Argent, située à quelques encablures de l'arrivée à Oyonnax. Après sa superbe victoire hier pleine de panache et d'émotion, Mickaël Buffaz (Cofidis) a la lourde tâche de contrôler la course avec son équipe, rôle inédit ces derniers temps pour le coureur local. Comme hier, les échappés prennent rapidement la poudre d'escampette. L'échappée victorieuse de Mickaël Buffaz, Rémi Cusin (Agritubel) et du Néerlandais Floris Goesinnen (Skil-Shimano) donne des idées à certains.
C'est le cas du jeune espoir Yoann Bagot (Equipe de France) et du Colombien Fader Ardila (Columbia es Pasion) qui prennent rapidement la poudre d'escampette. Les deux hommes s'entendent à merveille en tête. Mais Bagot, visiblement plus frais que son compagnon le lâche et poursuit seul l'échappée. Mais, le peloton a retenu la leçon d'hier et ne laisse pas suffisamment d'avance au Français pour espérer. Il est cruellement rattrapé à quelques kilomètres de l'arrivée. Alors que la jonction entre l'homme de tête et le peloton s'est opérée, de nombreuses contre attaques se font légion dans les environs d'Oyonnax. La plus significative mais aussi la plus symbolique est l'œuvre d'Alexandre Vinokourov (Equipe du Kazakhstan).

L'ancien vainqueur de la Vuelta 2006 rappelle aux suiveurs et aux spectateurs massés au bord de la route qu'il n'a rien perdu de son coup de pédale, malgré ses deux ans de suspension. Mais le champion kazakh est rattrapé à son tour. Le sprint massif est inévitable et à ce compte, c'est l'Espagnol Jose Joaquin Rojas Gil (Caisse d'Epargne) qui l'emporte. Souvent présent dans les 10 premiers des arrivées massives du dernier Tour de France, il devance le Belge Greg Van Avermaet (Silence-Lotto) et le Français Maxime Bouet (Agritubel). Au classement général, Mickaël Buffaz reste le leader devant Rémi Cusin et Floris Goesinnen. Demain, les coureurs disputeront 2 étapes. La première en matinée, Lélex Monts-Jura-Lélex Monts-Jura (103,2 kilomètres) avant d'enchaîner par le contre-la-montre Saint-Genis Pouilly-Saint-Genis-Pouilly (13,8 kilomètres).

Classement 2ème étape :

1. Jose Joaquin Rojas Gil (ESP, Caisse d'Epargne) en 3h18'05"
2. Greg Van Avermaet (BEL, Silence-Lotto) m.t.
3. Maxime Bouet (FRA, Agritubel) m.t.
4. Dario Cataldo (ITA, Quick-Step) m.t.
5. Mathias Frank (SUI, BMC Racing Team) m.t.
6. Davide Malacarne (ITA, Quick-Step) m.t.
7. Jérôme Coppel (FRA, Française des Jeux) m.t.
8. Sébastien Duret (FRA, Bretagne – Schuller) m.t.
9. John Gadret (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
10. Cyril Gauthier (FRA, Bbox Bouygues Telecom) m.t.
Classement complet

Classement général:

1. Mickaël Buffaz (FRA, Cofidis) en 6h36'53"
2. Rémi Cusin (FRA, Agritubel) à 4 sec.
3. Floris Goesinnen (NED, Skil-Shimano) à 8 sec.
4. Jose Joaquin Rojas Gil (ESP, Caisse d'Epargne) à 37 sec.
5. Greg Van Avermaet (BEL, Silence-Lotto) à 41 sec.
6. Maxime Bouet (FRA, Agritubel) à 43 sec.
7. Davide Malacarne (ITA, Quick Step) à 47 sec.
8. Danilo Wyss (SUI, BMC Racing Team) m.t.
9. Arthur Vichot (FRA, Equipe de France) m.t.
10. Dimitriv Fofonov (KAZ, Equipe du Kazakhstan) m.t.