FLASHS

Pros

Tour de Suisse # 7 : Totschnig et Jeker plombent

Publié le 18/06/2004 18:49

Georg Totschnig s'adjuge la 7ème étape du Tour de Suisse. Fabian Jeker devient leader. Jan Ullrich est 3ème.
L'Autrichien Georg Totschnig (Gerolsteiner) s'adjuge la 7ème étape du Tour de Suisse devant Fabian Jeker qui endosse le maillot jaune.

Au lendemain du numéro d'Aebersold, nous attendions une explication entre favoris sur les pentes de Malbun. Une montée sèche à plus de 8 % aux confins du Liechtenstein que beaucoup craignaient.

Dés le départ de cette étape courte (133 km), les tentatives se multiplièrent. Un groupe de quinze mettait les voiles dès le km 5. On y dénombrait les noms de Zülle, Bettini, Gentili, Schleck, Garate, Nardello ou Bernabeu. Le peloton les récupérait après le sprint Feldschloesschen de Glarus. A la sortie d'Unterterzen (km 43), la MrBookmaker-Palmans, plutôt transparente jusqu'ici, réussissait un joli coup de pub en envoyant deux hommes à l'avant. Le Belge Erwin Thijs et l'Australien Ben Day filaient grand train. La troupe les déconsidéra. Quatre minutes d'avance après soixante-dix bornes de course pour les deux "MRB". Ils en obtiendront près de cinq avant de voir leur marge décroître inéxorablement : 3'02" au GPM de Schellenberg (km 105), 2' aux 15 km. La Milaneza puis la Vini Caldirola accéléraient le ryhtme.

Dès le début de cette ascension finale, Andrei Zintchenko (Milaneza-Mss) attaquait. Bettini et Zampieri tentaient alors un rapproché. Mais les écarts ne s'établissaient pas. Les deux courageux de la MrBookmaker étaient engloutis. A la banderole des 10 km, tout le monde était repris par le tempo de Giuseppe Guerini. Nous assistions dès lors à un démarrage de Zampieri, suivi puis doublé par Totschnig. Guerini ramenait le groupe. Pavel Tonkov (Vini Caldirola-Nobili) filait s'essayer. Mais le vainqueur du Giro 1996, de s'apercevoir qu'il n'avait pas les jambes. Ces 13 km à près de 9 % de moyenne faisaient du grabuge. Il n'étaient plus qu'une dizaine en tête. Patrik Sinkewitz (Quick Step-Davitamon) s'échauffa les jambes, mais ne pouvait partir. Un coureur eut plus de champ : Santiago Perez (Phonak Hearing Systems) réussit à compter 20 secondes de bénéfice. L'Espagnol, non classé au général, ne creusait pourtant pas.

Le seul moment de récupération, un tunnel aux 4 km, profita à Georg Totschnig. Le champion d'Autriche, 3ème au classement, y plaçait un violent démarrage. La pente reprenait de plus belle, et Totschnig avala Perez. Guerini venait de cèder, et les Jeker, Del Olmo, Cioni sentirent Ullrich en délicatesse. L'Allemand était descendu en queue de file. Bientôt, ce... fil se coupa. Ullrich perdit du terrain, et il restait 3000 mètres. Jan, grimaçant, se retrouva quelque peu, et put soutenir un bon rythme pour limiter la casse. Jeker jouait alors son va-tout. Le Suisse sortait aux 800 mètres en compagnie de Del Olmo. D'une accélération, il lâcha l'Espagnol, et se rapprocha de Totschnig. Les panneaux des hectomètres défilaient lentement. L'Autrichien se trouvait 10 mètres devant lui. Aux 200 mètres, Jeker était-il dans le rouge, ou Totschnig en avait-il gardé ? Quoi-qu-il en soit Georg remmettait de la gomme pour finir. Jeker finissait 2ème à 7", l'espoir Luxembourgeois Franck Schleck, 3ème. Ullrich concluait à 39". Mine de rien, Georg Totschnig signait à 32 ans la plus belle de ses huit victoires pros. Fabian Jeker, dont le parcours atypique vous fut relaté dans cet article de Vélo 101 lors du Tour de Romandie, endossait le Maillot Jaune. Toschnig pointe à 8", Ullrich à 32".

Demain, une 8ème étape qui pourrait être mouvementée : 191 km de Buchs à Bellinzona. Les coureurs se méfieront du Passo del Lucomagno (km 120) et de la côte d'Artore, placée à seulement 3,4 km de la ligne.

Classement 7ème étape :

1. Georg Totschnig (AUT, Gerolsteiner) les 133,7 km en 3h22'45"
2. Fabian Jeker (SUI, Saunier Duval-Prodir) à 7 sec.
3. Franck Schleck (LUX, Team CSC) à 14 sec.
4. Txema Del Olmo (ESP, Milaneza-Maia) à 17 sec.
5. Dario Cioni (ITA, Fassa Bortolo) à 28 sec.
6. Jan Ullrich (ALL, T-Mobile) à 39 sec.
7. Santiago Perez (ESP, Phonak Hearing Systems) à 41 sec.
8. Patrik Sinkewitz (ALL, Quick Step-Davitamon) à 43 sec.
9. Evgeni Petrov (RUS, Team Saeco) à 44 sec.
10. Steve Zampieri (SUI, Vini Caldirola-Nobili) à 1'02"
[Classement complet]

Classement Général (m. jaune) :

1. Fabian Jeker (SUI, Saunier Duval-Prodir) en 29h13'24"
2. Georg Totschnig (AUT, Gerolsteiner) à 8 sec.
3. Jan Ullrich (ALL, T-Mobile) à 32 sec.
4. Txema Del Olmo (ESP, Milaneza-Mss) à 35 sec.
5. Dario-David Cioni (ITA, Fassa Bortolo) à 46 sec.
6. Patrik Sinkewitz (ALL, Quick Step-Davitamon) à 2'14"
7. Giuseppe Guerini (ITA, T-Mobile) à 2'15"
8. Evgeni Petrov (RUS, Saeco) à 2'21"
9. David Cañada (ESP, Saunier Duval-Prodir) à 2'36"
10. Oscar Camenzind (SUI, Phonak Hearing Systems) à 3'08"

Classement par points (m. rouge) :

1. Robert Hunter (AFS, Rabobank) 56 pts
2. Fabian Jeker (SUI, Saunier Duval-Prodir) 47 pts
3. Jan Ullrich (ALL, T-Mobile) 45 pts

GP de la montagne (m. marron) :

1. Niki Aebersold (SUI, Phonak Hearing Systems) 48 pts
2. Torwald Veneberg (PBS, Rabobank) 30 pts
3. Roger Beuchat (SUI, Vini Caldirola-Nobili) 24 pts

Classement sprints Post Finance (m. gris) :

1. Robert Hunter (AFS, Rabobank) 24 pts

Classement par équipes :

1. Phonak Hearing Systems (SUI) en 87h42'12"
2. Milaneza-Maia (POR) à 9'25"
3. Fassa Bortolo (ITA) à 10'59"