FLASHS

Pros

UCI ProTour # 4 : Boonen sans l'arc-en-ciel à Roubaix

Publié le 03/04/2006 00:40

Le champion du monde Tom Boonen courra en Blanc sur Paris-Roubaix. Il prend la tête de l'UCI ProTour après le Ronde.
Le champion du monde Tom Boonen courra en Maillot Blanc sur Paris-Roubaix. Il prend la tête de l'UCI ProTour après le Tour des Flandres.

Le portrait du vainqueur :

A 25 ans, l'Anversois Tom Boonen (Quick Step-Innergetic) possède la classe et le palmarès d'un vrai champion. Annoncé comme le successeur de Johan Museeuw dès ses débuts chez les pros, il n'a pas mis longtemps à s'imposer là où son illustre aîné avait bâti sa légende. La première fois que le grand public entend parler de ce jeune garçon, c'est sur Paris-Roubaix 2002. Le Belge découvre la reine des classiques à l'âge de 21 ans et court alors pour... George Hincapie. Les deux hommes ne peuvent rien faire contre Johan Museeuw. Hincapie finit dans un état second et Boonen surprend son monde en allant chercher la troisième place à Roubaix. On l'annonce dès lors comme le futur héritier de Johan Museeuw, un champion qui réclame bientôt de pouvoir transmettre son savoir au jeune prodige. Vainqueur de Paris-Tours Espoirs en 2000 et 4ème de Paris-Roubaix Espoirs en 2001, Tom Boonen a effectué sa premère saison pro dans l'équipe US Postal de George Hincapie mais rachète sa liberté pour rejoindre Johan Museeuw en 2003 chez Quick Step.

Les années se suivent sans se ressembler. Tom Boonen passe à côté de son Paris-Roubaix 2003, tout comme Johan Museeuw d'ailleurs. Le jeune Belge termine alors 24ème à 2'28" du vainqueur Peter Van Petegem. En 2004, il est éjecté du groupe de tête après avoir happé l'un des innombrables drapeaux flamands dans sa roue arrière. S'il évite la chute, il perd le contact avec l'échappée et finit 9ème à 29 secondes de Magnus Backstedt. A l'orée de la saison 2005, Tom Boonen ne possède donc pas encore de grande classique à son palmarès, si ce n'est Gand-Wevelgem, le Grand Prix de l'Escaut et le Grand Prix E3. Double vainqueur d'étapes sur le Tour de France 2004, on attend de lui une consécration. Et elle arrive soudain. 2ème du Het Volk, il prend la 8ème place de Milan-San Remo, remporte un nouveau Grand Prix E3 avant de réaliser le doublé Tour des Flandres-Paris-Roubaix. Une chute dans le Tour l'empêche de ramener le Maillot Vert à Paris mais il reste concentré pour s'adjuger en costaud le Championnat du Monde à Madrid. Depuis, Boonen n'est pas redescendu de son nuage. Il compte cette saison douze victoires dont un deuxième Tour des Flandres à son palmarès.

Le mot du vainqueur :

"J'étais très fort. J'ai fait ce que je devais et ce que je voulais faire, a commenté avec sérénité Tom Boonen (Quick Step-Innergetic) à l'issue de sa seconde victoire dans le Tour des Flandres. Personne n'a pu m'en empêcher. Sur le coup, j'ai été un peu surpris de voir Leif Hoste attaquer. C'était un drôle d'endroit pour sortir mais quand j'ai vu que le trou se faisait, j'ai décidé de rouler à bloc. L'écart s'est fait... Et derrière, Paolo Bettini a bien freiné la poursuite. Si Leif n'avait pas attaqué au sommet du Valkenberg, j'avais prévu de faire un truc dans le Mur de Grammont. Je n'avais pas peur de perdre la course. J'étais sûr de moi. Tout s'est déroulé comme dans un rêve. Gagner n'est jamais facile. Aujourd'hui pas plus qu'un autre jour. J'étais le favori, je ne pouvais pas me cacher, tout le monde m'attendait au tournant. Il faut savoir répondre présent dans de telles circonstances. Ce n'est pas facile à gérer, malgré les apparences. Je n'ai jamais caché que réaliser une nouvelle fois le doublé Tour des Flandres-Paris-Roubaix était un réel objectif. On verra... Mais sur Paris-Roubaix, je ne serai pas le seul leader. Filippo Pozzato et moi partirons à égalité."

Dans la roue des Français :

Les Français ont été absents du final du Tour des Flandres, lorsque le peloton s'est fait piéger dans le Koppenberg, mais deux d'entre eux avaient animé l'épreuve auparavant. Ludovic Auger (Française des Jeux) et David Boucher (Unibet.com) ont pris part à l'échappée matinale, qui s'est dégagée après 95 kilomètres de course. Malheureusement, les deux coureurs tricolores ont sauté dès les premiers monts. David Boucher a lâché prise sur les pentes du Molenberg, à 110 kilomètres de l'arrivée. Quant à Ludovic Auger, il a accompagné les autres échappés jusqu'au Vieux-Quarémont, à 80 kilomètres de Meerbeke. Puis plus rien. Piégé dans l'embouteillage géant du Koppenberg, le Normand Anthony Geslin (Bouygues Telecom) a couru derrière le groupe des quinze fuyards. Il a fini le Tour des Flandres dans un petit groupe de poursuivants, huit minutes après l'arrivée victorieuse de Tom Boonen. Anthony Geslin a tout de même terminé 18ème du Ronde au sein d'un groupe qui comprenait Cooke, Dekker, Eisel, Ivanov, Nuyens, Schumacher et Verbrugghe. Des autres Français, Frédéric Guesdon (Française des Jeux) a terminé 28ème à 8'45", Sébastien Hinault (Crédit Agricole) 44ème et Andy Flickinger (Bouygues Telecom) 50ème à 12'27".

Les classements :

Voilà une situation à laquelle Tom Boonen (Quick Step-Innergetic) n'avait probablement pas pensé et qui ne devrait pas lui faire plaisir. En s'imposant hier dans le Tour des Flandres, le Belge a pris pour la première fois de sa carrière la tête du classement de l'UCI ProTour. Cette pôle position, si elle se maintient après Gand-Wevelgem mercredi, contraindra Tom Boonen à disputer Paris-Roubaix avec le sobre Maillot Blanc de leader de l'UCI ProTour à défaut de la prestigieuse tunique arc-en-ciel. Grandissime favori à sa succession dimanche, le champion du monde rêverait de s'imposer sur le vélodrome avec le maillot irisé, mais le règlement de l'Union Cycliste Internationale pourrait l'en empêcher. Au classement, Tom Boonen devance Alessandro Ballan (Lampre-Fondital) de 19 points et Floyd Landis (Phonak Hearing Systems) de 37 points. Au classement par équipes, Discovery Channel se maintient en tête. Prochaine actualisation du classement du ProTour mercredi à l'issue de Gand-Wevelgem.

Classement UCI ProTour # 4 :

1. Tom Boonen (BEL, Quick Step-Innergetic) 89 pt
2. Alessandro Ballan (ITA, Lampre-Fondital) 70 pt
3. Floyd Landis (USA, Phonak Hearing Systems) 52 pt
4. Thomas Dekker (PBS, Rabobank) 51 pt
5. Filippo Pozzato (ITA, Quick Step-Innergetic) 50 pt
6. Alessandro Petacchi (ITA, Team Milram) 47 pt
7. George Hincapie (USA, Discovery Channel) 45 pt
8. Francisco-Javier Vila (ESP, Lampre-Fondital) 43 pt
9. Leif Hoste (BEL, Discovery Channel) 42 pt
10. Jörg Jaksche (ALL, Liberty Seguros-Würth) 40 pt
...
43. Sylvain Chavanel (FRA, Cofidis) 2 pt
48. Jérôme Pineau (FRA, Bouygues Telecom) 1 pt
51. Sandy Casar (FRA, Française des Jeux) 1 pt

Classement UCI ProTour par équipes # 4 :

1. Discovery Channel (USA) 71 pt
2. Gerolsteiner (ALL) 59 pt
3. Team CSC (DAN) 55 pt
-. Phonak Hearing Systems (SUI) 55 pt
5. Lampre-Fondital (ITA) 51 pt
-. Rabobank (PBS) 51 pt
7. Quick Step-Innergetic (BEL) 49 pt
8. Liberty Seguros-Würth (ESP) 41 pt
-. Davitamon-Lotto (BEL) 41 pt
10. Credit Agricole (FRA) 39 pt
...
14. Cofidis (FRA) 31 pt
15. Française des Jeux (FRA) 30 pt
19. Bouygues Telecom (FRA) 18 pt
20. Ag2r Prévoyance (FRA) 12 pt

Classement UCI ProTour par nations # 4 :

1. Italie (ITA) 232 pt
2. Belgique (BEL) 161 pt
3. Espagne (ESP) 138 pt
4. Pays-Bas (PBS) 108 pt
5. Etats-Unis (USA) 104 pt
6. Allemagne (ALL) 50 pt
7. Suisse (SUI) 31 pt
8. Luxembourg (LUX) 25 pt
9. Potugal (POR) 20 pt
10. Australie (AUS) 9 pt
...
12. France (FRA) 4 pt

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES