FLASHS

Pros

2005 en 101 brèves

Publié le 15/12/2005 00:05

2005 en 101 brèves : Pauriol bleu-blanc-rouge, le Mondial 2008 attribué à Varèse, Merckx sur les traces de son père.
2005 en 101 brèves : Rémi Pauriol bleu-blanc-rouge, le Mondial 2008 attribué à Varèse, Axel Merckx sur les traces de son père.

La saison 2005, sur Vélo 101, ce fut plus de 2000 articles pour des milliers d'informations diffusées dans les rubriques Elites 1, Elites 2, VTT, Cyclo-cross, Piste et Cyclosport. A l'heure des bilans, nous avons retenu les 101 infos qui ont marqué l'année 2005. Jusqu'au 31 décembre, revivez l'actualité cycliste 2005 en 101 brèves.

Rémi Pauriol prend une revanche bleu-blanc-rouge

En contact avancés avec Ag2r Prévoyance au terme de la saison 2004, Rémi Pauriol (VC La Pomme Marseille) n'a malheureusement pas obtenu de contrat professionnel. A 23 ans, il dispute une nouvelle saison dans les rangs Elites 2 et entend bien rejoindre au plus vite les rangs professionnels. Sur l'exigeant circuit de Boulogne-sur-Mer, théâtre des Championnats de France, Rémi Pauriol attend son heure. Echappés depuis le matin, Franck Champeymont, Olivier Grammaire et Frédéric Mille sont revus par le peloton à deux tours de l'arrivée. Aussitôt, le porteur du dossard 101 met le feu aux poudres. Rémi Pauriol secoue le peloton à 25 kilomètres du but, accompagné par le Rennais David Danion. Vainqueur en 2005 des Boucles Catalanes, du Souvenir Jean Masse et d'une étape du Tour de Franche-Comté, Rémi Pauriol réalise un excellent final à Boulogne-sur-Mer et se débarrasse de David Danion pour aller chercher le titre de champion de France Elites 2. A Boulogne-sur-Mer, le dossard 101 devance le peloton de plus d'une minute, Arnaud Lesvenan décrochant la médaille d'argent, Médéric Clain la médaille de bronze.

L'Italie et la Suisse décrochent le Mondial

En 2005, l'Union Cycliste Internationale désigne deux nouveaux sites d'accueil pour l'organisation de futurs Championnats du Monde. Quarante-six ans après la dernière édition des Mondiaux en Lombardie, Varèse recevra l'événement en 2008, une année qui coïncidera avec la 75ème édition des Championnats du Monde et le 75ème anniversaire de la victoire du Varésin Alfredo Binda. La course en ligne se disputera sur un parcours de 17,6 kilomètres comportant deux côtes et une descente technique. Dans l'espoir d'ajouter un nouveau champion Lombard à la légende du cyclisme après Felice Gimondi, Gianni Bugno, Giuseppe Saronni, Ivan Basso et Paolo Savoldelli. En 2009, treize ans après Lugano, les Mondiaux seront de retour en Suisse mais à Mendrisio cette fois. Située dans le Tessin, près de la frontière italienne, entre le Lac de Lugano et le Lac de Côme, la ville de Mendrisio avait déjà organisé le Championnat du Monde en 1971 (victoire d'Eddy Merckx). En 2006, les Mondiaux se disputeront à Salzbourg, en Autriche, puis à Stuttgart, en Allemagne, en 2007.

Axel Merckx... avec la patte d'Eddy !

Trente ans après les exploits de son papa, Axel Merckx (Davitamon-Lotto) réalise le temps d'une journée une performance digne de celles signées autrefois par le roi Eddy. Ce trait d'union avec le passé est appliqué entre Vaison-la-Romaine et Grenoble dans la 5ème étape du Critérium du Dauphiné-Libéré. L'étape est escarpée et longue de 219 kilomètres. Il faut être sacrément gonflé pour se lancer dans un raid matinal avec la prétention d'aller au bout. Et pourtant, Axel Merckx n'a pas froid aux yeux. Le sang du Cannibale coule dans les veines d'Axel et c'est son père qui semble pédaler ce jour de juin. Empli de panache, le Belge s'échappe en compagnie d'une douzaine de coureurs dans le col de Prémol, après 65 kilomètres de course. Le peloton se relève instantanément et les treize de tête prennent alors jusqu'à 14 minutes d'avance. L'échappée a des chances d'aller au bout mais Axel Merckx ne veut pas attendre la dernière heure pour jouer la victoire d'étape. Il attaque ses compagnons de fugue dans le col de Grimone, à 110 kilomètres de l'arrivée, et creuse l'écart. Malgré toute leur détermination, ses adversaires ne le reverront plus. Axel Merckx triomphe à Grenoble, où il repousse le peloton de 9'36", et se replace en seconde position au classement général. Du grand Merckx !