FLASHS

Pros

Bicyclette Basque # 1 : Martin-Perdiguero le plus rapide

Publié le 02/06/2004 22:20

L'Espagnol Miguel-Angel Martin-Perdiguero remporte la 1re étape de la Bicyclette Basque. Heras prend ses marques.
L'Espagnol Miguel-Angel Martin-Perdiguero remporte la 1re étape de la Bicyclette Basque. Roberto Heras prend ses marques.

C'est malheureusement l'actualité extra-sportive qui prédomine au moment du lancement de la Bicyclette Basque. Cinq équipes espagnoles ont été contrôlées par surprise à l'aube, permettant de déceler des anomalies dans le sang de trois coureurs. David Etxebarria (Euskaltel-Euskadi), Alberto Hierro et Unaï Elorriaga (Cafés Baqué) sont invités à prendre quinze jours de repos en raison d'un taux hématocrite supérieur à la norme fixée par l'UCI. Le peloton est amputé de trois de ses membres avant même la 1re étape, qui se court sur 164 km, entre Eibar et Carranza. En guise de hors-d'oeuvre, les coureurs doivent avaler six côtes de 3ème catégorie et un col de 1re catégorie. Mieux vaut avoir de l'appétit. Et c'est le cas du jeune Italien Luca Celli (Vini Caldirola-Nobili), qui fait parler de lui pour la première fois en s'échappant après 10 km de course.

Le peloton méconnaissant cet homme de 29 ans, on décide de lui accorder un bon de sortie. Luca Celli grignote ainsi du terrain pour posséder jusqu'à neuf minutes d'avance. Cependant, il finit par friser l'indigestion sur ce parcours onduleux et dépose les armes après 110 km d'échappée solitaire. Le col d'Ubal (1re catégorie) pointe alors le bout de son sommet. Les Liberty Seguros de Roberto Heras se chargent de contrôler la course. Ils répondent aux assauts répétés des régionaux basques d'Euskaltel-Euskadi. Moins à l'aise, Joseba Beloki (Brioches La Boulangère) perd pied dès les premières rampes. Il finit l'étape en 79ème position, à 7'17" du vainqueur. Ses espoirs d'être au point pour le Tour, dans un mois, s'envolent définitivement. Ce n'est pas le cas de Roberto Heras et Haimar Zubeldia, qui se maintiennent dans les premières positions dans le col d'Ubal.

Au sommet, à 10 km de l'arrivée, le peloton n'est plus composé que de douze coureurs. On retrouve Koldo Gil, Roberto Heras, Marcos Serrano et Angel Vicioso (Liberty Seguros), Roberto Laiseka, Samuel Sanchez et Haimar Zubeldia (Euskaltel), Miguel-Angel Martin-Perdiguero et Leonardo Piepoli (Saunier Duval), Luis Perez (Cofidis), Alberto Martinez (Relax) et Txema del Olmo (Milaneza). A Carranza, le sprint oppose principalement Miguel-Angel Martin-Perdiguero à Angel Vicioso, deux bons finisseurs passant bien la montagne. Le Madrilène Martin-Perdiguero, revivifié par sa récente victoire d'étape au Tour des Asturies, après une impressionnante série de places d'honneur, parvient à tirer son épingle du jeu dans ce sprint à douze. Il décroche du même coup le Maillot Bleu de leader.

Demain jeudi, la 2ème étape pourrait également lui sourire. Les sprinters sont attendus entre Carranza et Salvatierra (155 km).

Classement 1re étape :

1. Miguel-Angel Martin-Perdiguero (ESP, Saunier Duval-Prodir) les 164,4 km en 4h15'13" (38,6 km/h)
2. Angel Vicioso (ESP, Liberty Seguros) m.t.
3. Samuel Sanchez (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
4. Alberto Martinez (ESP, Relax-Bodysol) m.t.
5. Marcos Serrano (ESP, Liberty Seguros) m.t.
6. Roberto Heras (ESP, Liberty Seguros) m.t.
7. Koldo Gil (ESP, Liberty Seguros) m.t.
8. Haimar Zubeldia (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
9. Luis Perez (ESP, Cofidis) m.t.
10. Txema Del Olmo (ESP, Milaneza-Maia) m.t.

Classement général :

1. Miguel-Angel Martin-Perdiguero (ESP, Saunier Duval-Prodir) en 4h15'13"
2. Angel Vicioso (ESP, Liberty Seguros) m.t.
3. Samuel Sanchez (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
4. Alberto Martinez (ESP, Relax-Bodysol) m.t.
5. Marcos Serrano (ESP, Liberty Seguros) m.t.
6. Roberto Heras (ESP, Liberty Seguros) m.t.
7. Koldo Gil (ESP, Liberty Seguros) m.t.
8. Haimar Zubeldia (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
9. Luis Perez (ESP, Cofidis) m.t.
10. Txema Del Olmo (ESP, Milaneza-Maia) m.t.

CAMPAGNOLO

INSCRIPTION EN LIGNE