FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 07/11/2007 09:43

Réactions chez T-Mobile, Kashechkin contre-attaque, Pensec démissionne, Anquetil commémoré, Contador vainqueur.
Réactions chez T-Mobile, Kashechkin contre-attaque, Pensec démissionne, Jacques Anquetil commémoré, Alberto Contador vainqueur à Curaçao.

Après les confessions publiques de Patrik Sinkewitz, qui a dénoncé un dopage consenti par l'équipe T-Mobile jusqu'en juillet 2006, le manager américain Bob Stapleton a annoncé des changements en profondeur au sein de son groupe. "Les aveux de Patrik Sinkewitz confirment la nécessité de changements supplémentaires dans notre sport, a déclaré Bob Stapleton. En arrivant à la tête de l'équipe à la fin de l'année 2006, nous avons mis en place une nouvelle gestion, avec de nouveaux coureurs, de nouveaux docteurs et une nouvelle politique antidopage axée autour d'un programme à l'essai. Nous continuerons de faire des changements progressifs en prévision de la saison 2008." Bob Stapleton a en outre réfuté l'idée que le sponsor allemand se désengage, en dépit des nombreuses affaires de dopage qui l'ont rattrapé cette année.
Le Kazakh Andrey Kashechkin, reconnu coupable de dopage par transfusion sanguine en août dernier, a adopté une ligne de défense inédite, consistant à remettre en question la légitimité des contrôles antidopage. Entendu hier par le tribunal en référés de Liège, l'ancien coureur a estimé que l'Union Cycliste Internationale n'avait aucune compétence pour mener des contrôles, qui plus est inopinés. Rappelons que Andrey Kashechkin a été contrôlé positif alors qu'il était en vacances en Turquie au début du mois d'août. Le Kazakh considère que l'UCI a porté atteinte à ses droits fondamentaux, ce qui, au regard de la Convention Européenne des Droits de l'Homme, ne peut appartenir qu'aux autorités publiques dans un cadre strictement défini par la loi. L'ordonnance du tribunal sera rendue dans un mois.

Elu président de l'équipe continentale Bretagne-Armor Lux en début d'année, l'ancien coureur professionnel Ronan Pensec ne repartira pas avec le groupe sportif breton l'an prochain. Il a remis sa démission, en désaccord avec le président du Conseil Régional de Bretagne Jean-Yves Le Drian. Ronan Pensec a estimé qu'il était préférable qu'il se retire, le président de la région Bretagne ne pouvant lui donner satisfaction. Le Finistérien se retire donc du cyclisme pro avant une année 2008 qu'il ne nous avait pas caché redouter lors d'une interview réalisée au mois de mai. "Il est très difficile de trouver les fonds nécessaires au bon fonctionnement d'une petite structure, nous avait-il avoué il y a cinq mois. L'année 2008 va faire très, très mal au milieu professionnel car beaucoup d'équipes, essentiellement françaises, vont arriver en fin de contrat."
Le samedi 17 novembre prochain, cela fera vingt ans que Jacques Anquetil nous a quittés, emporté par un cancer de l'estomac. Premier quintuple vainqueur du Tour de France en 1957, 1961, 1962, 1963 et 1964, mais aussi lauréat du Giro et de la Vuelta la même année, le Normand demeure l'un des plus grands champions de l'histoire du cyclisme. Aussi, afin de commémorer les vingt ans de sa disparition, la fille de Jacques Anquetil, Sophie, organisera le 17 novembre un repas-souvenir après s'être recueilli sur sa tombe, à Quincampoux. Ses proches seront invités à rendre hommage à l'ancien recordman du monde de l'Heure, qui fut aussi le premier à avoir cité le dopage, des années avant que l'on se penche sur la question. De nombreuses personnalités seront présentes : André Darrigade, Bernard Hinault, Raymond Poulidor, Laurent Fignon, Eric Boyer, Marc Madiot, Lucien Bailly, ainsi que des journalistes tels que Fernand Choisel, Jacques Augendre et Jean Cormier.

Devenu un rendez-vous traditionnel des fins de saison, le critérium de Curaçao s'est disputé samedi dans les Antilles Néerlandaises. Plusieurs stars ont fait le déplacement, et elles n'ont pas déçu le public rassemblé. Le vainqueur du Tour de France Alberto Contador (Discovery Channel) a franchi le premier la ligne d'arrivée, vêtu du Maillot Jaune du Tour de France. Au terme d'une course de 80 kilomètres, il a précédé le Néerlandais Thomas Dekker (Rabobank) et le Luxembourgeois Fränk Schleck (Team CSC). L'ancien champion olympique de cross-country Bart Brentjens (Dolphin) s'est classé quatrième tandis que l'ancien champion du monde Tom Boonen (Quick Step-Innergetic) a pris la cinquième place, bien que retardé par plusieurs crevaisons au cours de cette course symbolique qui a réuni 160 concurrents.

BIKE SHOW EVENTS