FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 14/11/2007 10:12

Franzoi rejoint Liquigas, Sinkewitz épargné par la justice, un repreneur pour Panaria, le tour du monde en vélo couché.
Franzoi rejoint Liquigas, Sinkewitz épargné par la justice, un repreneur pour Panaria, le tour du monde en vélo couché pour Michel Bouyssou.

L'Italien Enrico Franzoi (Lampre-Fondital) portera de nouvelles couleurs à compter du 1er janvier prochain. Il vient en effet de signer dans l'équipe Liquigas de Filippo Pozzato. Surtout réputé pour ses qualités de cyclo-crossman, qui lui ont déjà valu quatre titres de champion d'Italie en 2003, 2005, 2006 et 2007, Enrico Franzoi fut sacré champion du monde Espoirs de la discipline en 2003. Il avait conquis en janvier dernier la médaille de bronze au Championnat du Monde de cyclo-cross, seulement devancé par Erwin Vervecken et Jonathan Page. Passé professionnel sur route en 2005 avec l'équipe Lampre-Fondital, le coureur de 25 ans s'est classé cette année 8ème de Paris-Roubaix. Mais après trois saisons pour le compte de la formation Lampre, Enrico Franzoi a décidé de suivre son coéquipier Daniele Bennati dans l'équipe Liquigas en 2008.
Il n'y aura pas de suites judiciaires dans l'affaire Patrik Sinkewitz. Convaincu de dopage à la testostérone en juin dernier, l'ancien coureur allemand s'est montré suffisamment coopératif lors de l'enquête ouverte par le parquet de Bonn. Ses aveux et ses déclarations utiles sur les pratiques de dopage dans le cyclisme professionnel ont amené la justice allemande à épargner l'Allemand de 27 ans. Le procureur général du parquet de Bonn, Friedrich Apostel, a notamment estimé que Patrik Sinkewitz avait été suffisamment puni en perdant son emploi au sein de l'équipe T-Mobile et en étant condamné à payer une indemnité de près de 100 000 euros. En outre, l'Allemand risque une suspension de deux ans pour son contrôle positif et ses confessions. Sinkewitz a notamment avoué avoir commencé à se doper en 2003.

L'équipe Panaria-Navigare disparaîtra à l'issue de l'année, mais les dirigeants du groupe sportif italien ont annoncé l'arrivée d'un repreneur. En 2008, la formation transalpine deviendra CSF Group-Navigare. Producteur de pompes et de soupapes pour l'industrie alimentaire et pharmaceutique, le groupe CSF Inox sera le nouveau partenaire principal de l'équipe dirigée par Bruno et Roberto Reverberi. L'équipe sera présentée en détail vendredi à l'occasion d'une conférence de presse. Trois coureurs de renom poursuivront leur activité au sein de ce groupe sportif puisque CSF Group-Navigare sera conduit par les Italiens Paride Grillo et Emanuele Sella et le Mexicain Julio-Alberto Perez-Cuapio. La présentation de ce nouveau partenariat, dans deux jours, sera l'occasion de découvrir les nouvelles couleurs de l'équipe italienne.

C'est un sacré défi que s'est lancé Michel Bouyssou, un ancien ingénieur d'Alstom de 61 ans, et qui s'est mis en tête de faire le tour du monde en tricycle couché au cours des sept prochaines années ! Déjà fort de 46000 kilomètres accomplis à vélo en vingt ans et douze voyages, Michel Bouyssou a découvert le vélo couché lors d'un voyage au Tibet. Séduit par le confort d'un tel moyen de locomotion, il s'est adonné à cette nouvelle discipline. Son périple commencera autour de la Méditerranée (Espagne, Afrique du Nord). Puis il traversera le Turkménistan, l'Ouzbékistan, le Kirghizstan, pour arriver en Chine et au Tibet. Il sillonnera alors les routes asiatiques avant de gagner l'Australie puis l'Amérique du Sud pour remonter le continent jusqu'au nord avant un retour par l'Afrique et l'Europe dans sept ans. Tout au long de ce long voyage, les aventures de Michel Bouyssou seront suivies par un groupe d'écoliers actuellement en maternelle, et qui seront au collège lors de son retour. Ce tour du monde sera à suivre sur http://tour-du-monde-en-tricycle.blogs-de-voyage.fr.