FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 22/03/2002 00:04

Virenque avec Longo, Wadecki veut recourir, Simoni de retour, Primavera Rosa 2002, Tour de la Rioja 2002.
Virenque avec Longo, Wadecki veut recourir, Simoni de retour, Primavera Rosa 2002, Tour de la Rioja 2002.

Le Varois Richard Virenque (Domo-Farm Frites) croit toujours en ses chances de victoire dans le Tour de France. Troisième en 1996, deuxième en 1997, le quintuple meilleur grimpeur a ainsi décidé de mettre toutes les chances de son côté. A l'aise en montagne, il manque au coureur français des qualités contre-la-montre. Néanmoins vainqueur à l'intersaison du Mémorial Pascale Ranucci, un contre-la-montre officieux par équipes de deux, Virenque reste persuadé qu'il peut limiter les dégâts en chrono. Au Mémorial Pascale Ranucci, c'est en compagnie de Jeannie Longo qu'il avait pris le meilleur temps. Ce chrono a été le déclic. Remarquant l'excellente position de sa coéquipière, championne du monde contre-la-montre, Richard Virenque a alors décidé de suivre les méthodes d'entraînement de Patrice Ciprelli, mari et entraîneur de Longo. Un premier rendez-vous entre Virenque et Ciprelli est donc prévu prochainement. Les deux hommes étudieront ensemble le matériel et la position.

A peine sorti d'un coma artificiel dans lequel il avait été plongé à la suite d'une grave chute dans Tirreno-Adriatico, le Polonais Piotr Wadecki (Domo-Farm Frites) a exprimé son souhait de remonter rapidement sur son vélo. Opéré avec succès d'une fracture du crâne, vendredi dernier, Wadecki a ainsi expliqué à un correspondant de la Gazzetta dello Sport qu'il "pense déjà au jour où je pourrai reprendre le cyclisme. Ce n'est pas seulement un métier, c'est aussi une passion". Ce jour viendra, nous n'en doutons pas, même s'il devra patienter plusieurs mois. Bon rétablissement, Piotr.

Celui qui se prétend être le principal adversaire de Lance Armstrong en vue de la victoire finale sur le Tour de France, l'Italien Gilberto Simoni (Saeco-Longoni Sport), fera son grand retour à la compétition lundi dans la Semaine Catalane. De retour au Trophée Laigueglia, en février, le dernier vainqueur du Giro a marqué une pause d'un mois dans sa préparation, afin de repérer certaines étapes du prochain Tour d'Italie. Son repérage quelque peu gâché par de mauvaises conditions climatiques, Gilberto Simoni a tout de même roulé plusieurs heures d'affilée en montagne, tournant parfois les jambes pendant sept heures en compagnie de son coéquipier Leonardo Bertagnolli : "A l'arrivée, j'étais vraiment épuisé", a tout de même avoué Simoni. Pas en mal d'entraînement, donc, l'Italien va donc repartir en course dès lundi. "Je suis content de reprendre la compétition. Je ne courrai pas la Semaine Catalane pour la gagne mais je ne pense pas non plus faire mauvaise figure".

A la veille du Milan-San Remo masculin, les femmes partiront en éclaireuses demain dans la province d'Imperia. Sur un parcours de 118 km établi entre Varazze et San Remo, les femmes prendront part à la traditionnelle Primavera Rosa, troisième manche de la Coupe du Monde féminine et première manche européenne. Les derniers kilomètres de l'épreuve italienne seront identiques à ceux de l'épreuve masculine, avec les ascensions du Capo Cervo, du Capo Berta, de la Cipressa et du Poggio. Après les succès de l'Allemande Petra Rossner (Saturn) dans les deux manches d'ouverture, en Océanie, la bataille fera certainement rage entre l'actuelle leader du classement de la Coupe du Monde et sa dauphine, l'Australienne Rochelle Gilmore.

Classement Coupe du Monde # 2 :

1. Petra Rossner (ALL, Saturn) 150 pts
2. Rochelle Gilmore (AUS, Australie) 100 pts
3. Hanka Kupfernagel (ALL, International Composite) 62 pts
4. Mirjam Melchers (HOL, Hollande) 53 pts
5. Priska Doppmann (SUI, International Composite) 35 pts
6. Hayley Rutherford (AUS) 34 pts
7. Alison Wright (AUS) 30 pts
8. Susanne Ljungkog (SUE, Vlaanderen-T-Interim) 29 pts
9. Melissa Holt (NZL) 29 pts
10. Naomi Williams (AUS, AIS) 27 pts

La période est bien difficile pour les organisateurs de courses cyclistes, obligés de modifier leurs épreuves en fonction du souhait des équipes professionnelles. Ambitieux, les organisateurs du 42ème Tour de la Rioja ont tenu à inviter douze équipes professionnelles dont les six équipes espagnoles (ONCE-Eroski, iBanesto.com, Kelme-Costa Blanca, Euskaltel-Euskadi, Relax-Fuenlabrada et Jazztel-Costa de Almeria). C'est en fait la participation de l'équipe US Postal de Roberto Heras et de José Luis Rubiera qui a posé un problème aux organisateurs de l'épreuve. Pour participer à la course espagnole 2.3, l'équipe américaine demandait en effet une certaine somme d'argent... que les organisateurs ne possédaient pas. Loin d'abdiquer devant ce souci matériel, ceux-ci ont alors purement et simplement annulé la dernière étape, réduisant à trois le nombre de jours de course. Le nombre d'équipes au départ a lui aussi été revu à la baisse. Le peloton ne devrait ainsi pas dépasser cent coureurs, le dernier week-end d'avril. Mais les US Postal seront là...

Les étapes :
  • 1re étape (vendredi 26 avril) : Autol-Calahorra (159 km)
  • 2ème étape (samedi 27 avril) : Fuenmayor-Albelda de Iregua (222 km)
  • 3ème étape (dimanche 28 avril) : Haro-Logroño (192 km)