FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 04/07/2003 00:05

Le Tour d'Europe sur une jambe, Hutchinson échoue à l'Heure, Renshaw chez FDJeux.com, réforme du cyclisme.
Le Tour d'Europe sur une jambe, Hutchinson échoue à l'Heure, Renshaw chez FDJeux.com, réforme du cyclisme.

Alors que le Tour de France est sur le point de s'élancer, l'unijambiste Polonais Henryk Fortonski poursuit un incroyable Tour d'Europe entamé le 10 juin dernier avec son fils. Ensemble, les deux hommes ont déjà traversé la Pologne, l'Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique. Parvenus hier à Nantes, Henryk Fortonski et son fils vont poursuivre leur route par l'Espagne, le Portugal, l'Italie, la Slovénie, la Hongrie, l'Autriche et la République Tchèque, effectuant au total 8682 km. Imposant le respect, monsieur Fortonski prône une "Europe sans frontières" et une "société sans division".

Comme Thomas Liese et Jean Nüttli avant lui, le Britannique Michael Hutchinson a échoué dans sa tentative de battre le record du monde de l'Heure. Jamais à l'aise sur la piste de Manchester, le rouleur de 29 ans a abandonné après 40 km d'effort alors qu'il accusait un retard irrécupérable de deux minutes sur le recordman Chris Boardman. Il pourrait toutefois analyser ses erreurs pour mettre en place une nouvelle tentative dans plusieurs mois. En attendant, les 49,441 km de Boardman tiennent toujours !

En vue en début de saison sur le Tour Down Under, l'Australien Mark Renshaw rejoindra bientôt ses compatriotes Baden Cooke, Bradley McGee et Matthew Wilson dans la formation FDJeux.com. Mark Renshaw a été contacté par Marc Madiot et intégrera l'équipe française comme stagiaire en fin de saison. Il devrait signer un contrat professionnel avec FDJeux.com pour la saison 2004.

Le journal L'Equipe a révélé les contours de la réforme du cyclisme professionnel engagée par Hein Verbruggen et qui sera mise en place entre 2005 et 2010. Cette réforme vise à rendre le cyclisme plus lisible en permettant aux meilleurs coureurs de courir dans les meilleures équipes et aux meilleures équipes de disputer les meilleures épreuves. Il existera ainsi entre 20 et 24 équipes de 20 à 24 coureurs (dont au moins trois Espoirs). Ces formations auront accès à une trentaine de courses prestigieuses comme les grands tours et les classiques de Coupe du Monde. Elles auront le devoir de participer à au moins deux des trois grands tours et d'aligner dans chaque course au moins deux de leur cinq meilleurs coureurs. L'UCI souhaite par ailleurs supprimer la Coupe du Monde pour mettre en place un classement mondial et un championnat du monde par équipes. Bref, un vrai chambardement qui puise ses sources dans le championnat du monde de Formule 1 et les ligues de football.