FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 16/05/2005 13:21

Jan Ullrich quitte Gaby, une wild-card pour le Tour ?, Cannondale entame son tour d'Europe, le point sur le Giro.
Jan Ullrich quitte Gaby, une wild-card pour le Tour ?, Cannondale entame son tour d'Europe, le point sur le Giro.

La vie de champion cycliste serait-elle si incompatible que cela avec une vie de couple ? C'est probable. Deux ans après l'annonce de la séparation de Lance et de Kristin Armstrong, c'est Jan Ullrich qui a mis un terme à sa relation avec Gaby Weiss. Après onze ans de concubinage, Jan et Gaby ont décidé de se séparer quelques semaines avant le deuxième anniversaire de leur fille Sarah. "Je me suis séparé de Gaby avec qui j'ai longtemps vécu, a annoncé Jan Ullrich sur son site Internet. Nous avons trouvé une solution équitable pour chacun, en allant naturellement dans le sens de notre fille Sarah. Cette décision étant déjà suffisamment lourde à porter, nous ne voulons pas faire davantage de commentaires. Je suis sûr que mes supporters comprendront cela puisque c'est une affaire privée et qu'elle doit le rester ainsi." Jan Ullrich a ajouté qu'ilconservait son domicile sur les bords du Lac de Constance, où il trouve chaque année les meilleures conditions pour s'entraîner. L'unique vainqueur Allemand du Tour de France reprend la compétition aujourd'hui au Tour de Catalogne.

Depuis le début de la saison, les organisateurs du Tour de France ont beaucoup observé le comportement des équipes non retenues dans l'UCI ProTour et par conséquent non invitées d'office pour leur épreuve. Organistrice du Tour du Qatar, de Paris-Nice, du Critérium International, de Paris-Roubaix, de la Flèche Wallonne, de Liège-Bastogne-Liège et tout dernièrement du Tour de Picardie, la société Amaury Sport Organisation (ASO) n'a maintenant plus que le Tour de France en ligne de mire. Et à sept semaines du départ de la Grande Boucle, Jean-Marie Leblanc, Christian Prudhomme et leur équipe se réuniront demain pour décider de l'attribution ou non d'une wild-card supplémentaire à une nouvelle formation. Actuellement, vingt-et-une équipes ont été retenues par les dirigeants du Tour de France. Outre la participation obligatoire des vingt ProTeams, le Tour a remis une invitation à la formation française Ag2r Prévoyance. Le Giro et la Vuelta, les deux autres grands tours, ont déjà opté pour la présence de vingt-deux équipes, soit 198 coureurs au départ.

La société Cannondale vient de débuter son Tour Epidémique 2005, nom donné à une opération permettant aux adeptes de la petite reine de découvrir et tester aussi bien les modèles de vélo les plus récents que les procédés de pointe appliqués au sein de la gamme Cannondale. Pendant plusieurs semaines, deux véhicules de démonstration construits sur mesure vont circuler aux quatre coins de l'Europe, en Allemagne, en Suisse, en Autriche, au Royaume-Uni, en Italie, aux Pays-Bas, en Espagne, en Belgique et en France. Toute la gamme des nouveayx VTT et vélos de route sera ainsi déployée dans chacun de ces pays. A l'image de la caravane du Tour spécialement aménagée, chaque plate-forme d'essai sera munie des produits les plus récents et mise à la disposition des détaillants de Cannondale afin qu'ils puissent réserver des séances de démonstration pour leurs clients privilégiés. En France, le Tour Epidémique passera à Aix-les-Bains le 23 mai, Metz le 24 mai, Lyon le 4 juin, Saint-Félicien du 16 au 19 juin et aux 2 Alpes du 23 au 26 juin.

Le 88ème Giro a conclu hier sa première semaine de course. L'heure est donc venue de dresser les premiers bilans. Côté sprint tout d'abord, il a vite fallu constater que cette première semaine n'offrait pas tant d'occasions que cela aux purs sprinters d'en découdre. Deux arrivées seulement ont convenu aux spécialistes des emballages massifs. Et contre toute attente, le champion du sprint a pris l'apparence de Robbie McEwen (Davitamon-Lotto). L'Australien s'est imposé à San Maria del Cedro comme à Marina di Grosseto, l'épouvantail Alessandro Petacchi (Fassa Bortolo) étant mis à mal à chaque fois, enfermé dans la 2ème étape et victime du déraillement de son train dans la 6ème étape. Les arrivées ont en fait davantage souri aux puncheurs en cette première semaine. Après le succès du poursuiteur Brett Lancaster (Panaria-Navigare) dans le prologue de Reggio Calabre, Paolo Bettini (Quick Step) s'est imposé à Tropea (1re étape) avant de récidiver à Frosinone (4ème étape), où il a toutefois été déclassé pour sprint irrégulier et au profit de Luca Mazzanti (Panaria-Navigare). L'autre spécialiste du genre Danilo Di Luca (Liquigas-Bianchi) l'a emporté à Giffoni Valle Piana (3ème étape) comme à L'Aquila (5ème étape), disputant le Maillot Rose à coup de bonifications avec Paolo Bettini. Le second week-end s'est voulu décisif avec une première étape montagneuse et un contre-la-montre. Samedi, Damiano Cunego, Gilberto Simoni (Lampre-Caffiata), Paolo Savoldelli (Discovery Channel) et le Maillot Rose Danilo Di Luca ont répondu présents à Pistoia, devançant de 50 secondes un groupe comprenant Ivan Basso (Team CSC), Stefano Garzelli (Liquigas-Bianchi), Michele Scarponi (Liberty Seguros-Würth) et Emanuele Sella (Panaria-Navigare), ceux-ci ayant réduit les écarts dimanche dans le contre-la-montre de Florence. Aucun favori n'a donc perdu le Giro au terme de la première semaine, même s'il est fort à parier que le vainqueur final se situe désormais dans les vingt premiers du classement général. A noter que Laurent Lefèvre (Bouygues Telecom) conclut cette première semaine en 17ème position du classement général.

Classement général des favoris :

1. Danilo Di Luca (ITA, Liquigas-Bianchi) en 36h06'47"
2. Ivan Basso (ITA, Team CSC) à 9 sec.
3. Paolo Savoldelli (ITA, Discovery Channel) à 35 sec.
4. Damiano Cunego (ITA, Lampre-Caffita) à 1'15"
5. Dario-David Cioni (ITA, Liquigas-Bianchi) à 1'27"
6. Stefano Garzelli (ITA, Liquigas-Bianchi) à 1'35"
8. Serhiy Honchar (UKR, Domina Vacanze) à 1'39"
10. Gilberto Simoni (ITA, Lampre-Caffita) à 2'11"
12. Michele Scarponi (ITA, Liberty Seguros-Würth) à 2'28"
14. Emanuele Sella (ITA, Panaria-Navigare) à 3'09"
15. Juan-Manuel Garate (ESP, Saunier Duval-Prodir) à 3'18"
18. Andrea Noe' (ITA, Liquigas-Bianchi) à 3'37"
20. Aïtor Gonzalez (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 3'48"
21. Wladimir Belli (ITA, Domina Vacanze) à 3'57"
24. Haimar Zubeldia (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 4'22"
32. Pietro Caucchioli (ITA, Crédit Agricole) à 5'10"
36. Tadej Valjavec (SLO, Phonak Hearing System) à 5'38"
149. Joseba Beloki (ESP, Liberty Seguros-Würth) à 43'42"

OISANS TOURISME

MAURIENNE TOURISME 3

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 06 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
vendredi 18 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES