FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 26/05/2005 00:05

Le Mével en héros, Wilier Trestina a 100 ans, Freire déçu, Tour du Poitou 2005, Tour de l'Alentejo # 1.
Le Breton Christophe Le Mével en héros, la marque Wilier Trestina a 100 ans, Oscar Freire déçu, Tour du Poitou 2005, Tour de l'Alentejo # 1.

Le Breton Christophe Le Mével (Crédit Agricole) est entré à 24 ans dans le cercle très fermé des coureurs Français vainqueurs d'étapes sur le Giro. Ces dix dernières années, seuls Pascal Hervé en 1996, Laurent Roux en 1998, Richard Virenque et Laurent Jalabert en 1999 ont accroché une étape du Tour d'Italie à leur palmarès. "Je voyais les panneaux des derniers kilomètres défiler et je me disais que je devais tenter quelque chose avant le sprint, a raconté Le Mével au terme de la seizième étape. Aux 1500 mètres, il y avait un virage à 90 degrés que j'ai pris très vite. Derrière, ils se sont regardés. Je suis heureux, je suis sur un petit nuage. Gagner une étape du Giro ! En franchissant la ligne, j'ai ressenti une grande émotion. J'ai pensé à tout ce qui m'est arrivé depuis quatre ans, à mon équipe qui m'a fait confiance, au centre de rééducation où jesuis allé après mon accident, aux kinés." Il y a trois ans, l'année de ses débuts chez les pros, Christophe Le Mével était tombé aux Quatre Jours de Dunkerque et s'était fait sectionner le mollet par son plateau. Le nerf sciatique coupé, il était resté paralysé pendant quatre mois. Son courage a été récompensé hier à Varazze. L'an passé, il avait terminé 3ème du Tour de l'Avenir.

L'année 2006 marquera le centième anniversaire de la marque Wilier Trestina. A cette occasion, un livre sera publié en fin d'année pour célébrer les 100 ans de cette marque créée à Bassano del Grappa, d'abord sous le nom de Ciclomeccanica Wilier. Ecrit par Eros Maccioni et Roberto-Cristiano Baggio, cet ouvrage racontera l'histoire de l'équipementier italien, de l'âge de l'acier à celui du carbone. Un chapitre spécial est dédié aux coureurs ayant fait honneur à Wilier Trestina au cours des cent dernières années : Giordano Cottur, Fiorenzo Magni, Alfredo Martini, Toni Bevilacqua, les frères Maggini, mais aussi Marco Pantani, Davide Rebellin, Francesco Casagrande, Igor Astarloa, Stuart O'Grady et bien d'autres. Cette saison, Wilier Trestina équipe la formation française Cofidis. Daniel Atienza utilise d'ailleurs actuellement le Roi, un vélo de 6,9 kg conçu pour la traversée des Alpes. La marque italienne devrait construire 11000 vélos cette année dans son usine de Rossano Veneto, soit 5 % de plus que l'an passé. La marque est en pleine croissance avec 17,5 millions euros de chiffres d'affaires en 2004, son marché principal demeurant la France.

Le triple champion du monde Oscar Freire (Rabobank) est sorti un peu déçu de sa reconnaissance du circuit des prochains Championnats du Monde, tracé dans Madrid intra muros. Accompagné du sélectionneur de l'équipe d'Espagne Francisco Antequera, sous les ordres duquel il s'est imposé deux fois à Vérone (1999 et 2004) et une fois à Lisbonne (2001), Oscar Freire a tenu une conférence de presse à l'issue des 21,3 kilomètres. "C'est un circuit qui offre des possibilités bien qu'il ne s'agisse pas du meilleur pour mes caractéristiques, a-t-il confié. Ce sera plus difficile de contrôler la course parce qu'il y aura moins de coureurs par nation et que le fait de courir à domicile nous obligera à porter plus de responsabilités. Je peux faire un bon Championnat du Monde et j'espère gagner pour devenir l'unique coureur à gagner quatre Mondiaux. Ce seraitinoubliable." Après trois semaines de repos imposées par son équipe en raison de problèmes à la selle, Oscar Freire est maintenant totalement rétabli. Il fera son retour au Tour de Suisse le 11 juin.

Fin août, les formations françaises pourront se préparer pour le Grand Prix Ouest-France sur les routes du Tour du Poitou-Charentes. La 19ème édition accueillera les neuf équipes françaises du peloton ainsi que les formations LA Aluminios-Liberty Seguros, Landbouwdrediet-Colnago, MrBookmaker.com-SportsTech, Naturino-Sapore di Mare, Rabobank Espoirs et Team LPR. Un parcours de qualité sera proposé aux participants. Concurrencée par le Tour d'Allemagne et la Vuelta, l'épreuve picto-charentaise partira de Niort (Deux-Sèvres) pour une première étape propice aux bordures et aux longues échappées à travers les plaines venteuses. Les coureurs poursuivront leur périple dans le Poitou-Charentes pour terminer à Poitiers quelques heures après un contre-la-montre individuel de 18 kilomètres.

Les 5 étapes :
  • 1re étape (mardi 23 août) : Niort-Pont-L'Abbé d'Arnoult (184 km)
  • 2ème étape (mercredi 24 août) : Pont-L'Abbé d'Arnoult-La Rochefoucauld (192 km)
  • 3ème étape (jeudi 25 août) : La Rochefoucauld-Vivonne (175 km)
  • 4ème étape (vendredi 26 août) : Vvionne-Chateau-Larcher (18 km CLM)
  • 5ème étape (vendredi 26 août) : Vivonne-Poitiers (103 km)
Le 23ème Tour de l'Alentejo est parti hier de Beja, fort de 158 coureurs représentant seize équipes. La première étape se disputait autour de Beja, sur la distance de 136,7 kilomètres. Cette première journée de course sur les routes du sud du Portugal a été marquée par une échappée de huit coureurs. Ce groupe, qui comprenait notamment Nelio Simao (Duja-Tavira), Xabier Tondo (Catalunya-Angel Mir) et Arkadiusz Wojtas (Team Skil-Moser), a été ravalé par le peloton dans les tous derniers kilomètres. Au sprint, c'est le Portugais Pedro Soeiro (Carvalhelhos-Boavista) qui l'a emporté. Agé de 29 ans, il avait ouvert son palmarès sur ce même Tour de l'Alentejo il y a cinq ans. Le vainqueur s'est imposé devant le Russe Alexei Markov (Milaneza-Maia) et le Belge Christopher Stevens (Team Skil-Moser). L'Espagnol José-Alberto Martinez (Agritubel) a terminé 10ème. Aujourd'hui, la deuxième étape se dispute entre Portel et Viana do Alentejo (199,6 km).

Classement 1re étape :

1. Pedro Soeiro (POR, Carvalhelhos-Boavista) les 136,7 km en 3h28'23" (39,4 km/h)
2. Alexei Markov (RUS, Milaneza-Maia) m.t.
3. Christopher Stevens (BEL, Team Skil-Moser) m.t.
4. Martin Garrido (ARG, Duja-Tavira) m.t.
5. Claudio Faria (POR, Madeinox-AR Canelas) m.t.
6. José Rodrigues (POR, Paredes Rota dos Moveis) m.t.
7. Jorge Torre (POR, LA Aluminios-Liberty Seguros) m.t.
8. Pedro Cardoso (POR, Milaneza-Maia) m.t.
9. Juan Magallanes (MEX, Team Androni Giocattoli) m.t.
10. José-Alberto Martinez (ESP, Agritubel) m.t.

Classement général :

1. Pedro Soeiro (POR, Carvalhelhos-Boavista) en 3h28'13"
2. Alexei Markov (RUS, Milaneza-Maia) à 4 sec.
3. Christopher Stevens (BEL, Team Skil-Moser) à 6 sec.
4. Xabier Tondo (ESP, Catalunya-Angel Mir) m.t.
5. Arkadiusz Wojtas (POL, Team Skil-Moser) à 7 sec.
6. Martin Garrido (ARG, Duja-Tavira) à 10 sec.
7. Claudio Faria (POR, Madeinox-AR Canelas) m.t.
8. José Rodrigues (POR, Paredes Rota dos Moveis) m.t.
9. Jorge Torre (POR, LA Aluminios-Liberty Seguros) m.t.
10. Pedro Cardoso (POR, Milaneza-Maia) m.t.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE