FLASHS

Pros

Descente de Police sur le Giro

Publié le 07/06/2001 11:04

La police a mené une vaste opération de perquisitions dans tous les hôtels et véhicules des équipes du Tour d'Italie.
La police a mené une vaste opération de perquisitions dans tous les hôtels et véhicules des équipes du Tour d'Italie.

Après une journée bien difficile, les coureurs ont vu leur sommeil perturbé par la visite inopinée de la police italienne dans tous les hotels des équipes du peloton.

Vers 20 heures mercredi soir, la brigade des stupéfiants (NAS) a débarqué dans les chambres de tous les coureurs pour mener des perquisitions. Cette opération spectaculaire qui a mobilisé plus de 200 hommes, a été lançée dans le cadre d'une enquête déligentée par la brigade des finances.

L'importance des moyens déployés en fait de loin la plus grande opération de contrôles de l'histoire du cyclisme. Lors du Tour de France 1998, la police française avait déjà mené des perquisitions suite à l'affaire Festina mais l'enquête ne visait qu'un dizaine de coureurs et non l'ensemble du peloton.

Sous le choc, les coureurs pourraient boycotter la suite de l'épreuve et notamment la 18ème étape disputée aujourd'hui, une étape trés rédoutée par l'ensemble du peloton.

En mai 1996 déjà, les carabiniers italiens avaient lancé une opération antidopage sur le Tour d'Italie à Brindisi mais sans succès. Des fuites auprès de l'organisation avait alors permis aux groupes sportifs de préparer l'arrivée de la police.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE