FLASHS

Pros

Détection de l'EPO : détrustruction ou pas ?

Publié le 15/11/2000 00:00

Selon Marie-George Buffet, l'UCI va faire une proposition visant à ne pas détruire les prélèvements urinaires du Tour de France 2000.
Selon la ministre française de la jeunesse et des sports Marie-George Buffet, l'Union Cycliste Internationale (UCI) va faire une proposition visant à ne pas détruire les prélèvements urinaires du Tour de France 2000.

Les échantillons congelés sont actuellement conservés par le laboratoire de Châtenay-Malabry qui a mis au point un test de dépistage de l'EPO. Ce test est toujours en attente de validation par le Comité International Olympique (CIO).

Jusqu'à ce jour, l'UCI avait toujours indiqué qu'elle demanderait la destruction des échantillons si le test de dépistage du laboratoire français n'avait pas été validé à la date-butoir du 15 novembre.