FLASHS

Pros

Interview d'Anthony Charteau (Crédit Agricole)

Publié le 02/07/2006 15:12

Interview d'Anthony Charteau (Crédit Agricole) : "il n'y a plus de patron, c'est un Tour très ouvert et cela devrait être sympa !"
Interview d'Anthony Charteau (Crédit Agricole) : "il n'y a plus de patron, c'est un Tour de France très ouvert et cela devrait être sympa !"

Anthony, votre équipe prend le maillot jaune avec Thor Hushovd dès le prologue, tout va bien ?
"Oui, le Tour commence bien, cela enlève un peu de pression. Nous avions pour objectif de gagner au moins une étape, c'est chose fait et ce qui arrive est du bonus. Maintenant, on va rouler pour conserver le maillot jaune et gagner une nouvelle étape. Cela devrait aller puisque Thor est un sprinter à la base."

Vous avez sorti le champagne hier ?
"Oui, évidemment ! Tout le monde était très heureux et c'est la première fois que je voyais les grands patrons et les directeurs sportifs aussi heureux. Je ne les connaissais pas trop sous cet angle là et cela fait plaisir de les voir si contents alors qu'ils ont déjà connu d'autres succès."

Le Crédit Agricole apprécie le contre-la-montre par équipes, dommage qu'il n'y en ait pas cette année sur ce Tour.
"C'est vrai que le Crédit Agricole a fait de ce rendez-vous une spécialité mais c'est mieux pour moi ! Comme on a de bons rouleurs dans l'équipe, j'aurais peut-être un peu galèré. Maintenant, c'est comme ça, il n'y en a pas cette année mais cela reviendra l'année prochaine."

Quels sont vos objectifs sur ce Tour de France ?
"Mon rôle sera d'abord de réaliser un gros travail d'équipier que ce soit pour Thor dans la plaine ou Pietro Caucchioli dans la montagne. Je vais aussi essayer de sauter dans des échappées en haute montagne pour aller le plus loin possible, voire viser une victoire d'étape en moyenne montagne."

Comment s'est passée votre intégration au sein de l'équipe ?
"Très bien. Dès que je suis arrivé dans les premiers stages, tout le monde a été hyper agréable avec moi, je suis bien ici."

Et quelle est la forme de Patrice Halgand ?
"Patrice va pas mal, il a fait un bon prologue alors que ce n'est pas sa spécialité. Il a de bonnes sensations mais il va falloir attendre une dizaine de jours pour le voir s'exprimer."

Votre équipe peut-elle viser un podium final ?
"Tout va dépendre de l'évolution de la course. Il peut y avoir une échappée qui va au bout et cela peut être envisageable si on a un de nos trois grimpeurs qui est dedans."

Quelle équipe va prendre ses responsabilités sur ce Tour ?
"Tout le monde se pose la question mais il ne faut pas oublier la formation Discovery Channel, ils ont trois vainqueurs potentiels dans leur rang. Je pense que ce seront eux qui prendront les choses en main tout comme la Phonak. Mais on ne sait pas qui va contrôler la course et c'est un peu le problème de ce début de Tour."

Il manque un patron ?
"Il n'y a plus de patron, c'est un Tour de France très ouvert et cela devrait être sympa !"

Votre pronostic pour le vainqueur final ?
"C'est compliqué mais je dirais peut-être Levi Leipheimer."

Parlons football maintenant, avez-vous regardé le match France-Brésil hier soir ?
"Oui, j'ai régardé avec Jimmy Engoulvent. Cela fait plaisir de voir jouer les Bleus comme ça. On s'est couchés sur une très bonne journée avec la victoire de Thor et le succès de l'équipe de France, on en espère d'autres maintenant."

Propos recueillis à Strasbourg le 2 juillet 2006.

BIKE SHOW EVENTS