FLASHS

Pros

Interview de Cyrille Tricard, chef de la caravane publicitaire

Publié le 02/07/2006 16:02

Interview de Cyrille Tricard : "la nouveauté, c’est que nous n'avons jamais eu autant de véhicules sur la caravane pub."
Interview de Cyrille Tricard : "la nouveauté, c’est que nous n'avons jamais eu autant de véhicules sur la caravane publicitaire."

Cyrille, vous êtes responsable de la caravane publicitaire du Tour de France. Pouvez-vous présenter votre rôle sur le Tour ?
"Je suis responsable de la caravane publicitaire du Tour de France, surtout sur la partie opérationnelle. Le but, c'est d'essayer d'amener les 220 véhicules, les 600 personnes qui participent à cette caravane publicitaire et les 48 marques à bon port. Que les marques puissent bien travailler, dans de bonnes conditions de sécurité, pour les marques et pour le public."

Depuis quand dirigez-vous ce grand balet ?
"J'ai débuté sur la caravane publicitaire en 2003 et je participe cette année à mon onzième Tour de France. J'ai fait trois Tours
de France avec une marque. Puis j'ai travaillé un peu aux relations publiques pour l'organisation du Tour de France, et j'ai rejoint la caravane publicitaire pour le Tour du Centenaire en 2003."

En quoi consiste votre rôle sur la caravane publicitaire ?
"Le rôle, c'est de veiller à ce que tout le monde puisse évoluer correctement, travailler dans de bonnes conditions. Ca veut dire qu'on doit veiller à ce que la caravane progresse toujours et ne mette jamais la course en danger, qu'elle ne soit jamais rejoint par les coureurs, et que derrière, les gens aient le temps de travailler, d'envoyer leurs messages publicitaires vis-à-vis du public."

Que représente en chiffres la caravane publicitaire du Tour 2006 ?
"La caravane publicitaire représente cette année 220 véhicules, 600 personnes. Il va y avoir quinze millions d'objets publicitaires qui vont être distribués sur le bord de la route. Comme on estime que sur l'ensemble du Tour le public est de douze à quinze millions de spectateurs, cela signifique que chacun des spectateurs recevra quasiment un objet. On atteint vraiment des records cette année. Ce qui est bien, c'est que ça va nous permettre de coller vraiment à l'image de générosité des marques qui participent au Tour et du Tour de France plus particulièrement."

Combien de marques participent au Tour de France ?
"Quarante-huit marques sont présentes sur la Grande Boucle. Il y a vraiment des marques de nature tout à fait différentes. On retrouve des marques de pneus, des marques de stylos, des marques de saucisson, des marques de fromage... Vraiment de tout ! C'est ce qui fait aussi l'esprit de fête. L'alternance des couleurs, l'alternance des marques, l'alternance des messages publicitaires. C'est vraiment extraordinaire."

Quelles sont les nouveautés de l'édition 2006 ?
"La principale nouveauté cette année, c'est que nous sommes nombreux. Nous n'avons jamais eu autant de marques et de véhicules sur la caravane publicitaire. Il y a beaucoup de nouvelles marques. Et en plus, près de 70 % des marques étaient déjà présentes par le passé et ont renouvelé leur dispositif cette année. Ca veut dire que le public du Tour de France, qui est avant tout fidèle, va voir un nouveau spectacle cette année."

Combien de temps la caravane pub évolue-t-elle avant la course ?
"La caravane part une heure trois-quarts avant la course et au fur et à mesure, on perd un peu de vitesse dans la course. Notre vitesse de croisière est celle de la course. Au bout de deux heures de caravane, on a une visibilité pour la vitesse à laquelle les coureurs ont démarré. Et on essaie toujours de se caler par rapport à cette vitesse-là. On part donc une heure quarante-cinq avant. Et en général, quand le dernier véhicule de la caravane publicitaire franchit la ligne d'arrivée, on est à moins d'une heure du passage des coureurs."

Combien de temps dure le spectacle ?
"C'est un spectacle qui va durer entre quarante-cinq minutes et une heure pour un cortège qui va s'étaler sur à peu près vingt-cinq kilomètres de route."

Quelle note donneriez-vous à cette caravane 2006 ?
"Je lui mettrai une très bonne note. Mais ce n'est pas à moi de juger, c'est vraiment au public de le faire. J'espère qu'on va avoir un accueil chaleureux sur l'ensemble des routes du Tour."

Propos recueillis à Strasbourg le 2 juillet 2006.

BIKE SHOW EVENTS