FLASHS

Pros

Paris-Corrèze # 1: Bichot l'emporte au courage

Publié le 05/08/2009 20:47

La 1ère étape de Paris-Corrèze revient en solitaire à Freddy Bichot. Il s'empare du même coup du maillot de leader.
La 1ère étape de Paris-Corrèze revient en solitaire à Freddy Bichot (Agritubel). Il s'empare du même coup du maillot de leader.

Aujourd'hui a été lancée la 9ème édition de Paris-Corrèze. Cette épreuve, course professionnelle à étapes créée en 2001 par Laurent Fignon et Max Mamers, n'est en fait que la résurgence du célèbre Bol d'Or disputé sur le mythique circuit des Monédières (Corrèze) où les plus grands champions de l'histoire du cyclisme ont triomphé. Créé en 1952 par l'accordéoniste Jean Ségurel, ce critérium d'après-Tour a vu triompher les plus grands champions, que ce soit Jean Robic, Fausto Coppi, Jacques Anquetil, Bernard Hinault, Laurent Fignon, Richard Virenque, Laurent Jalabert... Pour cette cuvée 2009, 128 coureurs ont répondu présent pour inscrire leur nom au palmarès et succéder à l'étonnant Japonais Miyakata Shimizu (Meitan Hompo), vainqueur surprise devant le tout jeune Brice Feillu, alors stagiaire chez Agritubel.
Outre le vainqueur de l'étape d'Andorre-Arcalis sur le dernier Tour, il faudra surveiller ses équipiers Freddy Bichot et Sylvain Calzati, Mathieu Ladagnous (Française des Jeux), récent lauréat de la Polynormande, le rusé Pierrick Fédrigo (Bbox Bouygues Telecom), vainqueur de l'étape de Tarbes sur la Grande Boucle et plus récemment du critérium de Castillon-la-Bataille, devant Franco Pellizotti (Liquigas), et le champion de France Dimitri Champion (Bretagne-Schuller). La première étape entre Saint-Amand-Montrond et Besse (194,2 kilomètres), entre le département du Cher et celui du Puy de Dôme, s'est disputée sous une forte chaleur. Des conditions climatiques qui n'ont nullement découragé les coureurs audacieux. De nombreuses attaques ont fusé de toute part au début de l'étape. Ce n'est qu'aux abords du Puy de Dôme que quatre coureurs sont arrivés à se détacher de manière significative.

La montée sur Besse, véritable juge de paix de cette première étape, a souri à Freddy Bichot (Agritubel). Malgré des crampes, le coureur mayennais, légèrement distancé au cours de l'ascension, est revenu au train pour distancer le Suisse Laurent Beuret (Carmiooro-A-Style) de 3 secondes, sans cesse à la relance lors de ce final montagneux. Il s'est finalement imposé, légèrement détaché, au sommet. Il s'est bien évidemment du même coup emparé du maillot de leader. Une excellente nouvelle pour cet athlète qui cherche une nouvelle équipe en vue de la saison prochaine. Le gros du peloton carbonisé par la chaleur a terminé hors délai, à 35 minutes du vainqueur, mais a été de suite repêché par les commissaires de la course. Demain jeudi, la deuxième et dernière étape conduira les coureurs sur les routes corréziennes entre Tulle et Chaumeil, arrivée traditionnelle de l'épreuve (147,6 kilomètres).

Classement 1ère étape :

1. Freddy Bichot (FRA, Agritubel) les 194,2 km en 5h00'58"
2. Laurent Beuret (SUI, Carmiooro-A-Style) à 3 sec.
3. Bert De Waelle (BEL, Lampre-NGC) à 5 sec.
4. Francisco Ventoso Alberdi (ESP,Carmiooro-A-Style) à 29 sec.
5. Frederik Willman (NOR, Team Joker Bianchi) à 30 sec.
6. Guillaume Levarlet (FRA, Française des Jeux) m.t.
7. Julien Loubet (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
8. Maxime Méderel (FRA, Auber 93) m.t.
9. Pierre Cazaux (FRA, Roubaix Lille Métropole) m.t.
10. Sylvain Calzati (FRA, Agritubel) à 44 sec.
Classement complet

Classement général :

1. Freddy Bichot (FRA, Agritubel) en 5h00'58"
2. Laurent Beuret (SUI, Carmiooro-A-Style) à 3 sec.
3. Bert De Waelle (BEL, Lampre-NGC) à 5 sec.
4. Francisco Ventoso Alberdi (ESP, Carmiooro-A-Style) à 29 sec.
5. Frederik Willman (NOR, Team Joker Bianchi) à 30 sec.
6. Guillaume Levarlet (FRA, Française des Jeux) m.t.
7. Julien Loubet (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
8. Maxime Méderel (FRA, Auber 93) m.t.
9. Pierre Cazaux (FRA, Roubaix Lille Métropole) m.t.
10. Sylvain Calzati (FRA, Agritubel) à 44 sec.
Classement complet