FLASHS

Pros

Paris-Nice # 1 : les fleurs pour Petacchi

Publié le 10/03/2003 19:41

Le Maillot Jaune de Paris-Nice passe sur les épaules de O'Grady après la victoire au sprint d'Alessandro Petacchi.
Le Maillot Jaune de Paris-Nice passe sur les épaules de O'Grady après la victoire au sprint d'Alessandro Petacchi.

C'est le printemps qui chante au départ d'Auxerre (Yonne). Le soleil rayonne et la température est agréable. L'hiver paraît s'éloigner et les sifflements des oiseaux se mêlent à la douceur de la matinée. Sous les arbres de la Place de l'Arquebuse, le peloton se réunit. Ce peloton est un véritable vivier de couleurs. On y trouve du bleu, du rouge, du vert, du rose, du blanc, du noir, du gris, du orange... mais un seul Jaune. Passé dans la machine "Tour de France", le traditionnel Maillot Blanc de Paris-Nice a déteint et ressemble aujourd'hui à ses cousins du Tour de France, du Critérium International, du Tour de l'Avenir, du Tour de Picardie et du Tour du Faso, les autres épreuves par étapes organisées par la Société du Tour de France.

Blanc ou Jaune, le maillot de leader est toujours convoité. A Auxerre, c'est donc Nico Mattan (Cofidis) qui en est le détenteur, au lendemain de sa victoire dans le prologue parisien. Si la 1re étape de Paris-Nice 2003 est aussi la plus simple de l'épreuve, elle n'en demeure pas moins délicate à aborder pour le Belge, qui se sait guetté comme une proie par les vautours de sprinters. Parmi eux, le plus dangereux s'appelle Stuart O'Grady (Crédit Agricole). 4ème du prologue à 5 secondes de Mattan, O'Grady peut aisément combler son retard par le biais des sprints-bonifications.

L'Australien ne cache d'ailleurs pas sa volonté de s'emparer du Maillot Jaune à Paray-le-Monial (Saône-et-Loire). Beaucoup de responsabilités reposent sur les épaules du Crédit Agricole, qui préfère s'économiser en envoyant un homme en éclaireur. En attaquant au km 23, Stéphane Augé (Crédit Agricole) oblige les autres équipes à rouler. Celles-ci mettent du temps à se mettre au travail. Longtemps léthargique, le peloton perd ainsi jusqu'à dix minutes sur Stéphane Augé. Mais le vaillant coureur Français n'est pas un surhomme et il s'effondre après 126 km d'échappée. Le peloton est donc regroupé à 42 km de l'arrivée et Stuart O'Grady, qui a terminé 3ème des deux sprint-bonifications, n'est plus qu'à 3 secondes de Mattan au classement général.

S'il achève cette étape dans les deux premiers, O'Grady endosse le Maillot Jaune. Encore faut-il que le peloton en termine au sprint, ce qu'essaient de contester Sébastien Joly (Jean Delatour), Cédric Vasseur (Cofidis) et Richard Virenque (Quick Step-Davitamon), en s'échappant à moins de 20 km de l'arrivée. Leur tentative manque de peu d'être récompensée par la victoire d'étape, mais le peloton réabsorbe le trio à un kilomètre de l'arrivée. Au sprint, Alessandro Petacchi (Fassa Bortolo) se démarque et s'impose à Paray-le-Monial, l'un des villages les plus fleuris de France. Vainqueur du Trophée Luis Puig et d'une étape du Tour de Valence, Petacchi ajoute un nouveau succès dans son escarcelle. Stuart O'Grady termine 2ème et s'empare comme promis du Maillot Jaune. Demain cependant, la tunique de leader devrait encore changer d'épaules. Entre La Clayette et Saint-Etienne (182,5 km), plusieurs difficultés sont recensées, dont la dernière à 18 km de l'arrivée.

Classement 1re étape :

1. Alessandro Petacchi (ITA, Fassa Bortolo) les 191,5 km en 5h13'25" (36,6 km/h)
2. Stuart O'Grady (AUS, Crédit Agricole) m.t.
3. Robbie McEwen (AUS, Lotto-Domo) m.t.
4. René Haselbacher (AUT, Gerolsteiner) m.t.
5. Tom Boonen (BEL, Quick Step-Davitamon) m.t.
6. Emmanuel Magnien (FRA, Brioches La Boulangère) m.t.
7. Danilo Hondo (ALL, Telekom) m.t.
8. Werner Riebenbauer (AUT, Team Fakta) m.t.
9. Alexandre Usov (BLR, Phonak) m.t.
10. Samuel Sanchez (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.

Classement général :

1. Stuart O'Grady (AUS, Crédit Agricole) en 5h19'11"
2. Nico Mattan (BEL, Cofidis) à 1 sec.
3. Alessandro Petacchi (ITA, Fassa Bortolo) m.t.
4. Laurent Brochard (FRA, Ag2r Prévoyance) à 8 sec.
5. Alexandre Vinokourov (KAZ, Telekom) à 9 sec.
6. Thor Hushovd (NOR, Crédit Agricole) m.t.
7. Tyler Hamilton (USA, CSC) m.t.
8. Emmanuel Magnien (FRA, Brioches La Boulangère) à 10 sec.
9. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) m.t.
10. Philippe Gaumont (FRA, Cofidis) à 12 sec.

OISANS TOURISME

MAURIENNE TOURISME 3

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 08 août 2020
dimanche 09 août 2020
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
vendredi 18 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES