FLASHS

Pros

Paris-Nice # 5 : la grande vadrouille de Popovych

Publié le 16/03/2007 17:18

L'Ukrainien Yaroslav Popovych réalise un numéro dans la 5ème étape de Paris-Nice mais Davide Rebellin conserve la tête.
L'Ukrainien Yaroslav Popovych réalise un numéro dans la 5ème étape de Paris-Nice mais l'Italien Davide Rebellin garde la tête du classement général.

Pendant quatre jours, la caravane de Paris-Nice s'est écartée des sentiers battus pour contourner pour la première fois le Massif Central par l'ouest. Hier à Mende, l'épreuve a livré son premier verdict. La rude ascension de la côte de la Croix Neuve a affiné la liste des favoris. L'Italien Davide Rebellin (Gerolsteiner) est le nouveau porteur du Maillot Jaune et seuls seize coureurs se tiennent sous la minute, parmi lesquels Contador, Valjavec, Pellizotti, Evans, Millar, Schleck, Sanchez, Leipheimer et les Français Joly, Pineau, Chavanel et Voeckler. Après un long transfert en voiture hier soir, Paris-Nice retrouve des routes plus conventionnelles aujourd'hui entre Sorgues, dans le Vaucluse, et Manosque, dans les Alpes-de-Haute-Provence (178 km). Sur le Tour de France, on qualifierait cette journée d'étape de transition, mais les écarts demeurent infimes sur Paris-Nice, et les routes escarpées de la Provence sont propices à l'embuscade.

Treize coureurs provoquent la première offensive de cette journée à nouveau baignée de soleil au 9ème kilomètre : Igor Abakoumov (Astana), Hubert Dupont (Ag2r Prévoyance), Murilo Fischer (Liquigas), Bert Grabsch (T-Mobile), Nicolas Jalabert (Agritubel), Koos Moerenhout (Rabobank), Ruben Perez (Euskaltel-Euskadi), Yaroslav Popovych (Discovery Channel), Nicolas Portal (Caisse d'Epargne), Jurgen Van de Walle (Quick Step-Innergetic), Johan Van Summeren (Predictor-Lotto), David Zabriskie (Team CSC) et Markus Zberg (Gerolsteiner). Mais une nouvelle sélection s'opère dans le col de Murs (10,4 km à 4,3 %), abordé au 30ème kilomètre de course. Sept coureurs se maintiennent aux avant-postes : le Brésilien Murilo Fischer, l'Allemand Bert Grabsch, le Néerlandais Koos Moerenhout, l'Ukrainien Yaroslav Popovych, le Belge Jurgen Van de Walle, le Belge Johan Van Summeren et l'Américain David Zabriskie.

Des sept échappés, le plus dangereux demeure Yaroslav Popovych, 47ème à 2'21". La formation Gerolsteiner de Davide Rebellin a bien conscience qu'il ne faudra pas laisser trop de champ aux échappés dans cette étape accidentée. Elle limite l'avance du groupe de tête à 4'20" mais coince subitement au moment de devoir inverser la différence. Les équipes ne se pressent pas pour prêter main forte à la formation du Maillot Jaune, esseulée dans son combat. Or, le temps presse. Yaroslav Popovych a bien compris ce qui se trame dans son dos. Aussi, il opte pour un coup de folie à 40 kilomètres de l'arrivée, après un premier passage dans les rues de Manosque. Jugeant la compagnie de Fischer, Grabsch, Moerenhout, Van de Walle, Van Summeren et Zabriskie encombrante, l'Ukrainien se lance soudain dans un numéro dont lui seul a le secret. Une franche attaque sur une route ascendante lui permet de s'isoler loin du but.

Ses anciens compagnons de fugue sont vite revus par le peloton, au sein duquel les favoris constatent avec inquiétude que l'écart avec Popovych ne fléchit pas. Impressionnant, l'Ukrainien ne cède rien. Pis, il gagne du terrain ! La panique finit par envahir le peloton, qui engage brusquement une poursuite à tout rompre. Une cinquantaine de concurrents se maintient dans le paquet, mais aucun des favoris n'est piégé. Trois minutes devant, Yaroslav Popovych poursuit sa folle escapade. Un coup de pédale de rouleur, des relances de sprinter, une agilité de grimpeur, l'Ukrainien mettra longtemps le Maillot Jaune de Davide Rebellin en péril. Il faudra finalement l'alliance de trois équipes en tête du maigre peloton pour enfin voir l'écart vaciller à moins de 15 kilomètres de l'arrivée. A bout de forces, Popovych conservera 14 secondes d'avance sur la ligne pour obtenir une victoire amplement méritée.

Davide Rebellin conserve ainsi son Maillot Jaune avant la sixième étape, demain samedi, entre Brignoles et Cannes (200 km).

Classement 5ème étape :

1. Yaroslav Popovych (UKR, Discovery Channel) les 178 km en 4h11'51" (42,4 km/h)
2. Francisco-José Ventoso (ESP, Saunier Duval-Prodir) à 14 sec.
3. Samuel Dumoulin (FRA, Ag2r Prévoyance) m.t.
4. David Lopez (ESP, Caisse d'Epargne) m.t.
5. Jérôme Pineau (FRA, Bouygues Telecom) m.t.
6. Samuel Sanchez (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
7. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas) m.t.
8. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) m.t.
9. Joaquin Rodriguez (ESP, Caisse d'Epargne) m.t.
10. Tadej Valjavec (SLO, Lampre-Fondital) m.t.
Classement complet

Classement général :

1. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) en 21h52'39"
2. Alberto Contador (ESP, Discovery Channel) à 6 sec.
3. Tadej Valjavec (SLO, Lampre-Fondital) à 23 sec.
4. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas) à 31 sec.
5. Sébastien Joly (FRA, Française des Jeux) à 32 sec.
6. Cadel Evans (AUS, Predictor-Lotto) à 35 sec.
7. David Millar (GBR, Saunier Duval-Prodir) à 42 sec.
8. Fränk Schleck (LUX, Team CSC) m.t.
9. David Lopez (ESP, Caisse d'Epargne) à 43 sec.
10. Samuel Sanchez (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 46 sec.

MAURIENNE TOURISME 3

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 06 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES