FLASHS

Pros

Procès Festina : l'UCI contredit son président

Publié le 02/11/2000 00:00

L'UCI contredit son président en indiquant qu'elle avait consacré depuis 1996 entre 5 et 8,4% de son budget annuel à la lutte antidopage.
L'Union cycliste internationale, mise en cause lors du procès Festina, a indiqué qu'elle avait consacré depuis 1996 entre 5 et 8,4% de son budget annuel à la lutte antidopage.

Selon l'UCI, les "données fournies par Hein Verbruggen lors de son audition au procès Festina de Lille ainsi que certaines évaluations ont fait l'objet d'interprétations tout à fait incorrectes". L'UCI a donc décidé de publier les chiffres exacts dans le domaine de la recherche et de la lutte antidopage.

"Entre 1996 et 1999, les coûts liés à la lutte antidopage directement pris en charge dans le budget total de l'UCI correspondaient à 5% de ce budget (3 millions de FS sur un total de 60,7 millions)" a indiqué l'UCI.

"Entre 1998 et 2001 (estimation budgétaire), ces coûts s'élèveront à 5,7 millions de FS sur 67,4 millions, soit 8,45%" a calculé l'UCI.

"L'investissement global de la communauté cycliste pour les contrôles anti-dopage, les contrôles de santé et la recherche scientifique s'élève à 4,3 millions de FS pour l'an 2000" (18,34 millions de FF) affirme l'UCI.

BIKE SHOW EVENTS