FLASHS

Pros

Semaine Catalane # 1 : Zabel prend sa revanche

Publié le 25/03/2002 20:27

L'Allemand Erik Zabel, vaincu dans Milan-San Remo, prend sa revanche dans la 1re étape de la Semaine Catalane.
L'Allemand Erik Zabel, vaincu dans Milan-San Remo, prend sa revanche dans la 1re étape de la Semaine Catalane.

Sept heures quatorze. La journée commence tôt pour certains coureurs, qui avaient envisagé de faire la grasse matinée, profitant d'un départ prévu sur les coups de 14 heures. Aujourd'hui, pas question de dormir. Les médecins de l'UCI sont à la porte de la chambre et attendent avec une certaine impatience que les coureurs leur livrent leur sang. Le réveil est brutal pour les coureurs des équipes Milaneza-MSS, LA-Pecol, Relax-Fuenlabrada, Fassa Bortolo et Crédit Agricole. Une heure et demie plus tard, les médecins se retirent, satisfaits du résultat des contrôles sanguins. Quarante-huit coureurs contrôlés, quarante-huit coureurs aptes à partir.

Tout semble donc normal au départ de la 39ème Semaine Catalane. Les coureurs sont aptes, le temps ensoleillé est de saison en Catalogne et l'étape se déroule selon un schéma classique. Quasiment plate, la course qui sillonne les routes espagnoles autour de Lloret-de-Mar, sur les rives de la Méditerranée, est réservée aux sprinters. Ils sont nombreux au départ. Nous en reparlerons quelques lignes plus bas.

Auparavant, il est bon de rappeler qui fut l'animateur de la journée : un certain Aitor Silloniz (Euskaltel-Euskadi). Déjà échappé dans l'Etoile de Bessèges, début février, le Basque a tenté une nouvelle fois sa chance dans un long raid solitaire. Sorti dès le 15ème kilomètre, il n'a pas attendu de recevoir l'aide de quelqu'un. Solitaire, il s'est tout de suite lancé dans un grand numéro. En cinquante kilomètres, il avait déjà pris onze minutes au peloton. A 90 km de l'arrivée, c'était jouable.

Mais les équipes de sprinters se mettaient bientôt à rouler. Elles étaient au nombre de cinq, ni plus ni moins : Kelme-Costa Blanca, ONCE-Eroski, Relax-Fuenlabrada, Phonak et Telekom. Chacune d'entre elles avait ses raisons de chasser derrière Silloniz. Angel Vicioso (Kelme-Costa Blanca), Fabio Baldato (Fassa Bortolo), Miguel Angel Martin Perdiguero (Acqua e Sapone), Angel Edo (Milaneza-MSS) et Erik Zabel (Telekom) étaient les principaux concernés en cas d'arrivée au sprint.

L'Allemand ne se remettait toujours pas de sa défaite dans Milan-San Remo. Pris dans une mauvaise chute, il n'avait pu défendre ses chances face à Mario Cipollini. Seulement victorieux d'une étape de Tirreno-Adriatico, Zabel faisait les gros titres dans son pays, les allemands ne parvenant pas à comprendre sa soudaine faillite. A Lloret-de-Mar, il avait à coeur de réagir.

C'est ainsi qu'Aitor Silloniz était rejoint, à 34 km de l'arrivée, soit après une échappée solitaire d'une centaine de kilomètres. A son tour, Benjamin Noval (Relax-Fuenlabrada) attaquait. Mais son échappée ne tenait pas plus de dix kilomètres, et à vingt bornes de Lloret-de-Mar, le peloton se regroupait définitivement.

Au sprint, Erik Zabel ne laissait à personne le soin de le précéder sur la ligne d'arrivée. Il enlevait, revanchard, la première étape de la Semaine Catalane, devant Angel Vicioso et David Etxebarria (Euskaltel-Euskadi). Zabel endossait du même coup le maillot jaune de leader, qu'il devrait céder demain après-midi aux rouleurs (10,3 km CLM autour d'Empuriabrava). Il pourra cependant le consolider demain matin dans le premier tronçon, une étape en ligne de 106,8 km.

Classement 1re étape :

1. Erik Zabel (ALL, Telekom) les 152 km en 3h58'25" (38,5 km/h)
2. Angel vicioso (ESP, Kelme-Costa Blanca) m.t.
3. David Etxebarria (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
4. Angel Edo (ESP, Milaneza-MSS) m.t.
5. David Fernandez (ESP, Relax Fuenlabrada) m.t.
6. Miguel Angel Martin Perdiguero (ESP, Acqua e Sapone) m.t.
7. Oscar Pereiro (ESP, Phonak) m.t.
8. Gonzalo Bayarri (ESP, Jazztel-Costa de Almeria) m.t.
9. Juan Carlos Dominguez (ESP, Phonak) m.t.
10. Addy Engels (HOL, Rabobank) m.t.

Classement général :

1. Erik Zabel (ALL, Telekom) en 3h58'25"
2. Angel vicioso (ESP, Kelme-Costa Blanca) m.t.
3. David Etxebarria (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
4. Angel Edo (ESP, Milaneza-MSS) m.t.
5. David Fernandez (ESP, Relax Fuenlabrada) m.t.
6. Miguel Angel Martin Perdiguero (ESP, Acqua e Sapone) m.t.
7. Oscar Pereiro (ESP, Phonak) m.t.
8. Gonzalo Bayarri (ESP, Jazztel-Costa de Almeria) m.t.
9. Juan Carlos Dominguez (ESP, Phonak) m.t.
10. Addy Engels (HOL, Rabobank) m.t.