FLASHS

Pros

Tirreno-Adriatico # 4 : Ricco s'amuse au royaume des éclopés

Publié le 17/03/2007 16:33

Riccardo Ricco s'empare de la tête de Tirreno-Adriatico en gagnant la 4ème étape. Bettini chute encore, Basso abandonne.
L'Italien Riccardo Ricco s'empare de la tête de Tirreno-Adriatico en gagnant la 4ème étape. Paolo Bettini chute encore, Ivan Basso abandonne.

Ceux qui avaient coché Tirreno-Adriatico à leur programme en lieu et place de Paris-Nice regretteront probablement leur choix. La course des deux mers est un peu moins montagneuse que la course au soleil, d'ordinaire plus ensoleillée (ça n'aura pas été le cas cette année), mais diablement nerveuse. Chaque jour, on enregistre un nombre important de chutes collectives. Des paquets entiers s'effondrent tels des châteaux de cartes, et le plus malheureux, c'est qu'il y a de la casse corporelle. Déjà douze abandons sur chute depuis le départ de l'épreuve il y a trois jours, et la quatrième étape va alourdir le bilan entre Pievebovigliana et Offagna (158,3 km). Les principales préoccupations concernent ce matin Ivan Basso (Discovery Channel), victime d'une chute collective hier après-midi, et blessé au poignet. L'Italien est passé à ça d'une fracture du scaphoïde, ce qui lui aurait valu un arrêt de travail de six semaines !

Rassuré par les radios effectuées jusqu'à tard hier soir, le champion ayant regagné son hôtel à 22h30, Ivan Basso souffre néanmoins d'un étirement du ligament du poignet gauche. Il consent à prendre le départ de la quatrième étape, qui effectue aujourd'hui la liaison avec la côte adriatique. Malheureusement, le début de course est trop rapide pour le Lombard. Les concurrents effectuent les 70 premiers kilomètres à 50 km/h de moyenne. L'allure est beaucoup trop nerveuse pour qu'Ivan Basso puisse s'accrocher avec un poignet bandé. Sagement, il juge plus prudent de mettre pied à terre après 36 kilomètres de course. Sa participation à Milan-San Remo dans une semaine demeure en suspens, le coureur ayant déjà engrangé pas mal de malchance depuis le début de la saison, avec déjà une première chute sur les genoux, sans conséquence toutefois, lors de sa rentrée au Tour de Californie, le mois dernier.

Un autre coureur qui n'est décidément pas gâté ces temps-ci, c'est bien le champion du monde Paolo Bettini (Quick Step-Innergetic). Lui a goûté au bitume à trois reprises depuis samedi dernier. Tombé une première fois dans Milan-Turin, impliqué à nouveau dans une gamelle collective hier, il souffre ce matin d'une luxation de l'index droit, également bandé. Tirreno-Adriatico est décidément le royaume des éclopés, mais Paolo Bettini refuse de faire une fixation sur ses malheurs et s'attachera une fois encore à secouer la meute dans le final de l'étape. Malheureusement, le Toscan est poursuivi par la déveine. A 5 kilomètres de l'arrivée, le champion du monde est envoyé dans le décor par un coureur maladroit. Cette fois, il lui faudra plusieurs minutes avant de reprendre ses esprits et de tâcher de rallier l'arrivée, le corps engourdi et les nerfs à vif. Il mettra plusieurs fois pied à terre mais finira l'étape, groggy. Trop, c'est trop !

D'un point de vue sportif, l'étape du jour est un calque de celle d'hier. Elle est marquée par une longue échappée solitaire du Basque Aïtor Hernandez (Euskaltel-Euskadi). L'Espagnol accomplit une bonne partie de la course seul devant mais il est rejoint implacablement à 6 kilomètres de l'arrivée, le peloton se présentant alors au pied d'une bosse finale de 3,9 kilomètres à 6,1 %. Là, les hostilités sont à nouveau déclenchées par les puncheurs. Alexandre Vinokourov (Astana) puis Andreas Klöden (Astana) accélèrent l'un après l'autre, flanqués à chaque fois du talentueux Riccardo Ricco (Saunier Duval-Prodir). Et comme hier, le jeune italien de 23 ans place un contre à 600 mètres de la ligne d'arrivée pour aussitôt creuser une différence impressionnante et rallier la ligne d'arrivée le sourire jusqu'aux oreilles. En voilà au moins un qui s'amuse dans ce Tirreno-Adriatico abracadabrantesque, dont il s'empare du Maillot Jaune et Rouge de leader.

Demain dimanche, les coureurs s'expliqueront à distance avec un contre-la-montre de 20,5 kilomètres autour de Civitanova Marche.

Classement 4ème étape :

1. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Prodir) les 158,3 km en 3h50'22" (41,2 km/h)
2. Stefan Schumacher (ALL, Gerolsteiner) à 4 sec.
3. Alexandre Vinokourov (KAZ, Astana) m.t.
4. Janez Brajkovic (SLO, Discovery Channel) m.t.
5. Thomas Dekker (PBS, Rabobank) m.t.
6. Andreas Klöden (ALL, Astana) m.t.
7. Michael Boogerd (PBS, Rabobank) m.t.
8. Stefano Garzelli (ITA, Acqua & Sapone-Caffe Mokambo) m.t.
9. Jens Voigt (ALL, Team CSC) m.t.
10. Linus Gerdemann (ALL, T-Mobile) m.t.
Classement complet

Classement général :

1. Riccardo Ricco (ITA, Saunier Duval-Prodir) en 18h58'23"
2. Alexandre Vinokourov (KAZ, Astana) à 16 sec.
3. Stefan Schumacher (ALL, Gerolsteiner) à 20 sec.
4. Andreas Klöden (ALL, Astana) à 22 sec.
5. Stefano Garzelli (ITA, Acqua & Sapone-Caffe Mokambo) à 26 sec.
6. Janez Brajkovic (SLO, Discovery Channel) m.t.
7. Linus Gerdemann (ALL, T-Mobile) m.t.
8. Jens Voigt (ALL, Team CSC) m.t.
9. Thomas Dekker (PBS, Rabobank) m.t.
10. Staf Scheirlinckx (BEL, Cofidis) m.t.

AVIGNON TOURISME

BIKE SHOW EVENTS

LABORATOIRE FENIOUX
INSCRIPTION EN LIGNE