FLASHS

Pros

Tour # 4 : Armstrong sous sa bonne étoile

Publié le 07/07/2004 19:17

Lance Armstrong s'empare du Maillot Jaune du Tour de France après le triomphe d'US Postal dans la 4ème étape.
Lance Armstrong s'empare du Maillot Jaune du Tour de France après le triomphe d'US Postal dans la 4ème étape.

Le nouveau règlement imposé par les organisateurs dans le contre-la-montre par équipes a fait beaucoup jaser. Les dirigeants du Tour de France avaient à coeur de préserver l'effort collectif au programme de la Grande Boucle mais regrettaient qu'un tel exercice écarte d'entrée des équipes mal pourvues en rouleurs. Dès lors, l'idée d'aménager une réforme a germé dans leur esprit. Désormais, un barème vient atténuer les différences, limitant les écarts entre les vingt-et-une équipes, qui seront regroupées dans une fourchette de trois minutes à l'arrivée, quoi qu'il arrive. Cette nouvelle formule a été vivement décriée, par nous les premiers, mais tout compte fait, c'est elle qui sauve ce soir le suspense du Tour 2004. Car à Arras, Lance Armstrong (US Postal-Berry Floor) a revêtu l'habit de lumière, celui auquel il a consacré la seconde partie de sa vie.

Au lendemain de l'étape-piège de Wasquehal, les effectifs sont à nouveau sollicités. Cette fois, ce ne sont plus les pavés qui assombrissent les visages (bien qu'une portion empierrée de cent mètres marque la fin de l'étape), mais le ciel. Terriblement sales, les nuages crèvent sur les 64,5 km reliant Cambrai à Arras. Le ciel déverse son eau froide sur la chaussée et rend extrêmement périlleux ce grand rendez-vous de la première semaine. Les coureurs vont devoir redoubler de prudence et d'agilité pour passer à travers les multiples pièges tendus par une route détrempée. Les formations n'ayant rien à gagner dans cet exercice se raccrochent au nouveau règlement et avancent prudemment vers Arras, assurées de ne pas perdre plus de trois minutes sur les vainqueurs. Les FDJeux.com illustrent parfaitement ce choix tactique et achèvent l'étape en 7'33" de plus que les premiers, un retard réduit de plus de moitié grâce aux nouvelles règles.

La même prudence est adoptée par la formation Lotto-Domo. Robbie McEwen porte fièrement le Maillot Jaune de leader mais bien entendu sans la moindre illusion. Pas la peine de prendre des risques, donc, et voilà la formation belge qui achève l'étape en 18ème position, à 5'19" des premiers, un écart ramené à 2'45". Les équipes françaises se classent au-delà de la 13ème position. Le Crédit Agricole, première représentante nationale, échoue à cette décevante place et perd 3'32" sur le groupe lauréat, différence réduite à 2'00". Avant ce contre-la-montre par équipes, on ignorait combien d'équipes bénéficieraient des nouveaux plafonds. Finalement, les chronométreurs n'auront pas eu à se creuser les méninges puisque c'est l'ensemble du peloton qui a tiré profit du nouveau règlement. On notera d'ailleurs que, si les vingt-et-une équipes sont classées ce soir en trois minutes, seules onze d'entre elles sont réellement parvenues à rentrer dans ces délais.

Une grande perdante entre Cambrai et Arras : l'US Postal de Lance Armstrong !

La grande perdante du jour est finalement l'équipe US Postal-Berry Floor. Façon de parler, bien sûr, mais la formation américaine doit accepter de voir les écarts creusés sur le terrain se réduire sur le papier. C'est bien dommage, mais Lance Armstrong n'a pas semblé tenir rigueur de cette "pénalité". Affichant un sourire radieux, aussi large que les écarts creusés aujourd'hui, le quintuple vainqueur du Tour de France a repris possession du Maillot Jaune pour la sixième année de suite. Il s'est rassuré sur sa condition et surtout sur la cohésion de son groupe, parvenu à huit à Arras après avoir emmené du braquet pendant 64,5 km, à la vitesse moyenne de 53,7 km/h. Après un départ prudent, l'US Postal a lâché les chevaux dans les 25 derniers kilomètres pour repousser l'équipe Phonak Hearing Systems de 1'07", l'équipe Illes Balears-Banesto de 1'15", l'équipe T-Mobile de 1'19", le Team CSC de 1'46", l'équipe Rabobank de 1'53", l'équipe Liberty Seguros de 2'25", l'équipe Euskaltel-Euskadi de 2'35" et le Team Saeco de 2'35", toutes ses équipes se tenant en 1'30" après réaménagement du classement.

L'US Postal a réalisé un numéro, mais celui-ci est tout autant extraordinaire que la formation d'Armstrong n'a rencontré aucun pépin. Comme une mécanique bien huilée, les neuf éléments du train postal ont mis la vapeur sur les routes détrempées du Pas-de-Calais, bénéficiant d'un moment d'accalmie pour rouler sans pluie. Décidément, Lance Armstrong a une bonne étoile au-dessus de la tête. Ca n'a pas été le cas de son compatriote Tyler Hamilton (Phonak Hearing Systems), dont la formation a enregistré un nombre incalculable d'infortunes. De crevaisons en problèmes mécaniques en tous genres, la formation suisse s'est désorganisée avant de se ressouder pour finir à quatre autour de son leader. Malgré tout, l'équipe Phonak est allée chercher le 2ème temps, son retard de 1'07" étant réduit à 20 secondes. Et voilà comment Tyler Hamilton, qui aurait été mené de 1'39" avec l'ancienne formule, se retrouve ce soir à 36 secondes du Maillot Jaune. Quelle veine !

L'équipe T-Mobile n'a pas non plus été épargnée par la malchance. Plusieurs crevaisons ont perturbé la machine allemande. Jan Ullrich perd officiellement 40 secondes sur Lance Armstrong et pointe ce soir à la 16ème place du classement général, à 55 secondes de l'Américain. Des autres favoris, on notera l'excellente performance de Francisco Mancebo (Illes Balears-Banesto), 3ème aujourd'hui et désormais 19ème à 1'01" au général. Levi Leipheimer (Rabobank) est à 1'08", Ivan Basso (Team CSC) à 1'17", Roberto Heras (Liberty Seguros) à 1'45", Carlos Sastre (Team CSC) à 2'02" et Gilberto Simoni (Team Saeco), tombé dans le final, à 3'22". Iban Mayo et les Euskaltel-Euskadi, remis en partie de leur défaite nordiste, ont réalisé un excellent chrono en ne cédant officiellement que 1'20" à Lance Armstrong. Iban Mayo est ce soir à 5'27". Tous ces écarts ne devraient plus changer avant la montagne, dans une semaine. Mais prudence, car des bordures pourraient bien piéger de nouveaux favoris, demain jeudi, entre Amiens et Chartres (200,5 km).

Classement 4ème étape :

1. US Postal-Berry Floor (USA) les 64,5 km en 1h12'03" (53,7 km/h)
2. Phonak Hearing Systems (SUI) à 20 sec. (1'07")
3. Illes Balears-Banesto (ESP) à 30 sec. (1'15")
4. T-Mobile (ALL) à 40 sec. (1'19")
5. Team CSC (DAN) à 50 sec. (1'46")
6. Rabobank (PBS) à 1'00" (1'53")
7. Liberty Seguros (ESP) à 1'10" (2'25")
8. Euskaltel-Euskadi (ESP) à 1'20" (2'35")
9. Team Saeco (ITA) à 1'30" (2'36")
10. Alessio-Bianchi (ITA) à 1'40" (2'57")
[Classement complet]

Classement général :

1. Lance Armstrong (USA, US Postal-Berry Floor) en 14h54'53"
2. George Hincapie (USA, US Postal-Berry Floor) à 10 sec.
3. Floyd Landis (USA, US Postal-Berry Floor) à 16 sec.
4. Jose Azevedo (POR, US Postal-Berry Floor) à 22 sec.
5. Jose Luis Rubiera (ESP, US Postal-Berry Floor) à 24 sec.
6. José-Enrique Gutierrez (ESP, Phonak Hearing Systems) à 27 sec.
7. Viatcheslav Ekimov (RUS, US Postal-Berry Floor) à 30 sec.
8. Tyler Hamilton (USA, Phonak Hearing Systems) à 36 sec.
9. Santos Gonzalez (ESP, Phonak Hearing Systems) à 37 sec.
10. Bert Grabsch (ALL, Phonak Hearing Systems) à 41 sec.
[Classement complet]

Classement par points :

1. Robbie McEwen (AUS, Lotto-Domo) 93 pts
2. Jean-Patrick Nazon (FRA, Ag2r Prévoyance) 85 pts
3. Jaan Kirsipuu (EST, Ag2r Prévoyance) 74 pts

Classement de la montagne :

1. Paolo Bettini (ITA, Quick Step-Davitamon) 19 pts
2. Janek Tombak (EST, Cofidis) 14 pts
3. Jens Voigt (ALL, Team CSC) 9 pts

Classement des jeunes :

1. Matthias Kessler (ALL, T-Mobile) en 14h56'07"
2. Tom Boonen (BEL, Quick Step-Davitamon) à 48 sec.
3. Fabian Cancellara (SUI, Fassa Bortolo) à 1'11"

Classement par équipes :

1. US Postal-Berry Floor (USA) en 42h20'59"
2. Phonak Hearing Systems (SUI) à 1'13"
3. T-Mobile (ALL) à 1'44"

LOOK CYCLE INTERNATIONAL

MAURIENNE TOURISME 2

ABUS FRANCE 2020

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 04 juillet 2020
dimanche 26 juillet 2020
dimanche 02 août 2020
samedi 08 août 2020
dimanche 09 août 2020
samedi 29 août 2020
vendredi 18 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES