FLASHS

Pros

Tour de Pologne # 3 : Guarnieri entre par la grande porte

Publié le 04/08/2009 19:30

La 3ème étape du Tour de Pologne revient à Jacopo Guarnieri. L'Allemand André Greipel s'empare du maillot de leader.
La 3ème étape du Tour de Pologne revient à Jacopo Guarnieri. Dans le même temps, l'Allemand André Greipel s'empare du maillot de leader.

Cette troisième étape du Tour de Pologne 2009 entre Bielsk Podlaski et Lublin (225,1 km) était encore une étape de plaine, largement taillée pour les sprinteurs. Il était donc prévisible qu'un scénario somme toute analogue à celui d'hier allait se produire sous le regard des suiveurs. La seule incertitude concernait le leadership. En tête du classement général depuis deux jours, il était peu probable que le Slovène Borut Bozic (Vacansoleil), lauréat de la première étape à Varsovie, soit encore le prince des routes polonaises. La surpuissante équipe américaine Team Columbia-HTC, vexée sans doute d'être moins à l'honneur qu'avec Mark Cavendish lors du dernier Tour de France, allait encore jouer de son orgueil pour permettre à son sprinteur allemand André Greipel de l'emporter à Lublin ou bien d'endosser le Maillot Jaune.
Comme hier, une échappée de trois coureurs a conditionné et animé cette longue étape de 225,1 kilomètres. Parmi les audacieux du jour se trouvait le Belge Olivier Kaisen (Silence-Lotto). Originaire de Namur, le jeune coureur de 25 ans possède un pedigree de rouleur au fort potentiel, en témoigne ses deux succès nationaux lors des épreuves de contre-la-montre en catégorie Juniors en 2001 et en catégorie Espoirs en 2003 lors des Championnats de Belgique. C'est sous sa conduite et sa belle allure que l'échappée a comptée à son apogée jusqu'à six minutes d'avance sur le peloton. Ce n'est qu'à 60 kilomètres du final, aux alentours de la localité de Firlej, que les équipes de sprinteurs ont assuré un tempo rapide et usant pour les trois hommes de devant.

Dans les faubourgs de Lublin, l'avance des fuyards était inférieure à 30 secondes. A cet éternel jeu du chat et de la souris, le peloton se faisait un malin plaisir de fondre sur les aventuriers. Il faut dire que le relief accidenté du circuit final long de 4,6 kilomètres, ajouté à la fatigue, condamnait sur place l'échappée. Une nuée de poissons-pilotes faisait alors son apparition, dans un ballet soutenu et incessant. Alors que l'arrivée massive allait certainement couronner un coureur de l'acabit de coureurs tels que Greipel, Allan Davis (Quick Step) ou bien Danilo Napolitano (Team Katusha), le jeune italien Jacopo Guarnieri (Liquigas), 22 ans le 14 août prochain, faisait fi des pronostics pour s'imposer. André Greipel, 3ème, n'avait pas tout perdu puisqu'il récupérait le fauteuil tant convoité de leader. Olivier Kaisen non plus. 8ème du général à 3 secondes, le Belge sait qu'avec encore du culot et des jambes, il pourra lui aussi succomber aux joies du califat.

Demain mercredi, la quatrième étape conduira les coureurs de Naleczow à Rzeszow (239,7 kilomètres).

Classement 3ème étape :

1. Jacopo Guarnieri (ITA, Liquigas) les 225,1 km en 5h22'31'"
2. Allan Davis (AUS, Quick Step) m.t.
3. André Greipel (ALL, Team Columbia-HTC)
4. Danilo Napolitano (ITA, Team Katusha) m.t.
5. Igor Abakoumov (BEL, ISD) m.t.
6. Jurgen Roelandts (BEL, Silence-Lotto) m.t.
7. Juan Jose Haedo (ARG, Cervélo TestTeam) m.t.
8. Maciej Paterski (POL, Polska-BGZ) m.t.
9. Graeme Brown (AUS, Rabobank) m.t.
10. Aitor Galdos (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
Classement complet

Classement général :

1. André Greipel (ALL, Team Columbia-HTC) en 12h32'42"
2. Jacopo Guarnieri (ITA, Liquigas) m.t.
3. Borut Bozic (SLO, Vacansoleil) m.t.
4. Angelo Furlan (ITA, Lampre-NGC) m.t.
5. David Loosli (SUI, Lampre-NGC) à 1 sec.
6. Laszlo Bodrogi (HON, Team Katusha) m.t.
7. Björn Schröder (ALL, Team Milram) à 2 sec.
8. Olivier Kaisen (BEL, Silence-Lotto) à 3 sec.
9. Jurgen Roelandts (BEL, Silence-Lotto) à 4 sec.
10. Bartlomiej Matysiak (POL, Polska-BGZ) m.t.

BIKE SHOW EVENTS