FLASHS

Pros

Tour de Romandie #3 : Dufaux costaud et opportuniste

Publié le 02/05/2003 19:44

Le Suisse Laurent Dufaux s'empare du maillot jaune du Tour de Romandie après son succès lors de la 3ème étape.
Le Suisse Laurent Dufaux (Alessio) s'empare du maillot jaune du Tour de Romandie après son succès lors de la 3ème étape.


Laurent Dufaux
Le premier véritable test de cette édition 2003 devait donc se dérouler vers Loeche les Bains, une rustique station située à la limite de la Suisse francophone et alémanique. A l'image de son équipe Phonak, le régional de l'étape et l'un des grands favoris, le Valaisan Alexandre Moos, était très tendu. Les coureurs d'Alvaro Pino "l'avait encore mauvaise". Déçus de leur seconde place de la veille, les Phonak avaient décidé de cadenasser l'étape en la transformant en simple course de côte. Martin Elmiger, le vaincu d'hier, était d'ailleurs le premier à se coller à cette tâche. Un véritable "R.A.S" pendant les 130 premiers kilomètres pouvait nous faire espérer une explosion finale.

Il fallut donc attendre la côte d'Ollon (km 139), pour assiter à une première tentative. Six coureurs dont Patrice Halgand (Jean Delatour) sortaient avant le sommet. Mais les Phonak ne leur laissèrent le privilège de la tête de course que durant ... six kilomètres. Ils rentraient dans le rang après le sprint de Sierre. La poisse tenait véritablement les blancs et verts. Dans un rond point, le train Phonak déraillait. Deux hommes à terre sur chute, dont l'espagnol Oscar Pereiro (5ème au général). L'organisation était reprise par les CSC de Tyler Hamilton alors que l'ascension du col de Loeche les Bains avait débuté. D'abord très roulante, la route se réduisait dans la traversée de Leukstad (à 16 km de la ligne). Sur ses pavés, la pente s'accentuait et les Milaneza-MSS pouvaient démarrer leur festival. Ainsi l'Espagnol David Bernabeu emmenait son leader helvétique Fabian Jeker. Aussitôt, les Fassa Bortolo par l'intermédiaire de Sven Montgomery prenait la chasse. Le Suisse travaillait pour son coéquipier Aitor Gonzalez, puisque, paradoxalement, l'autre leader Dario Frigo était décramponné.

A 12 km de la ligne, les deux "Portugais" d'adoption étaient repris. Qu'importe, leur équipier Txema Del Olmo s'essayait à son tour. Cette fois-ci, c'est Marco Fertonani (Phonak) qui tirait le groupe. Les choses rentraient dans l'ordre jusqu'à une nouvelle attaque d'un coureur de la Milaneza-MSS. L'Espagnol Francisco Perez Sanchez, vainqueur dimanche dernier du GP MR Cortez au Portugal, démarrait à 7 km de l'arrivée. L'explication des leaders débutait un kilomètre plus tard. L'américain Tyler Hamilton (CSC), le champion de Suisse Alexandre Moos (Phonak) et Fabian Jeker s'extirpaient. Rapidement, l'Espagnol Carlos Sastre (CSC) et le Suisse Laurent Dufaux (Alessio) recollaient au trio. Aux 5 km, le grand espoir Ukrainien Yaroslav Popovych (Landbouwkrediet) parvenait à rentrer sur le groupe de cinq. La banderole du GP de la montagne, située à 2000 mètres de la ligne d'arrivée, se présentait au bon moment pour Perez. L'Espagnol basculait avec 15 secondes d'avance, il lui restait deux kilomètres de descente. Pas forcément les plus simples en raison des rues étroites et très sinueuses et des voitures mal garées. Francisco Perez Sanchez, arrivant à une sorte de T, ne comprenait pas les agitations des policiers-signaleurs. Il plongeait vers la droite en suivant les voitures parvenant bien vite dans une résidence d'immeubles alpins, quasi déserte, sans barrières et panneaux de course. Perez prenait conscience de son erreur de parcours. Ses poursuivants, eux, avaient tourné à gauche. La victoire allait donc se disputer entre les six de tête. Laurent Dufaux l'emportait devant Fabian Jeker et Alexandre Moos, la Phonak étant une nouvelle fois battue.

Grâce au jeu des bonifications, Laurent Dufaux endossait le maillot jaune alors que ses cinq compagnons entraient dans le top 10. La Fassa Bortolo, avec Dario Frigo défaillant et Aitor Gonzalez distancé sur le final, est la grande perdante du jour. David Moncoutié (Cofidis), premier Français, pointe 14ème de l'étape et 11ème au général. Quant Francisco Perez Sanchez, le grand malheureux du jour, son âge (24 ans) et un talent certain lui permetteront certainement de lever les bras prochainement. C'est tout le bonheur que l'on peut lui souhaiter.

Demain, la bataille devrait être totale entre Monthey et Chatel Saint Denis lors de la 4ème étape de ce Tour de Romandie. Trois cols seront à digérer auparavant : col des Mosses, col du Pillon, et le col du Vallon Villard.

Classement 3ème étape :

1. Laurent Dufaux (SUI, Alessio) les 171,3 km en 4h29'22"
2. Fabian Jeker (SUI, Milaneza-Mss) m.t
3. Alexandre Moos (SUI, Phonak) m.t
4. Tyler Hamilton (USA, CSC) m.t
5. Carlos Sastre (ESP, CSC) à 7 sec.
6. Yaroslav Popovch (UKR, Landbouwkrediet) à 11 sec.
7. Gerrit Glomser (AUT, Team Saeco) à 53 sec.
8. Alex Zuelle (SUI, Phonak) à 54 sec.
9. Andrea Noe (ITA, Alessio) m.t
10. Haimar Zubeldia (ESP, Euskaltel) m.t

Classement général :

1. Laurent Dufaux (SUI, Alessio) en 13h43'27
2. Alexandre Moos (SUI, Phonak) à 6 sec.
3. Tyler Hamilton (USA, CSC) à 15 sec.
4. Fabian Jeker (SUI, Milaneza-Mss) à 19 sec.
5. Carlos Sastre (ESP, CSC) à 26 sec.
6. Yaroslav Popovch (UKR, Landbouwkrediet) à 31 sec.
7. Gerrit Glomser (AUT, Team Saeco) à 1'07"
8. Alberto Martinez (ESP, Euskaltel) à 1'08"
9. Alex Zuelle (SUI, Phonak) à 1'09"
10. Haimar Zubeldia (ESP, Euskaltel) m.t

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020
samedi 23 mai 2020
dimanche 09 août 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES