FLASHS

Pros

Tour de Valence : le retour du grand blond

Publié le 02/03/2002 17:42

Le Suisse Alex Zülle s’adjuge le Tour de Valence en s’imposant dans la dernière étape : un contre-la-montre.
Le Suisse Alex Zülle s’adjuge le Tour de Valence en s’imposant dans la dernière étape : un contre-la-montre.

Il ne se faisait guère d’illusions. Et il avait bien raison. Certes, un miracle aurait pu être possible, dans les rues de Valence, mais sans repères, il ne fallait pas trop rêver. A 23 ans, l’Espagnol Antonio Colom, révélation de l’équipe Relax-Fuenlabrada, savait bien que son maillot jaune, obtenu hier dans la grande étape de montagne du Tour de Valence, ne tiendrait pas longtemps au cours des 23,5 km chronométrés.

Passé professionnel en 1999, le vainqueur de la Ruta del Sol n’avait pas disputé le moindre contre-la-montre individuel depuis. Si bien que face à un client comme Alex Zülle (Team Coast), ancien champion du monde du contre-la-montre, il s’attendait à tout sauf à conserver son maillot jaune, qui ne tenait qu’à vingt secondes.

Alex, le grand blond avec des lunettes noires, était considéré comme l’unique favori à la victoire finale du Tour de Valence, une épreuve qu’il avait déjà enlevé en 1995, au cours de ses grandes années. Depuis sa seconde place sur le podium du Tour de France, en 1999, le Suisse avait accumulé les contre-performances, sombré dans les profondeurs des classements… jusqu’au mois dernier, où sa grande silhouette était réapparue aux premiers rangs du peloton.

Troisième hier au sommet de l’Alto de Campello, Alex Zülle, 33 ans, sentait ses jambes d’antan revenir. Le succès n’était plus qu’à quelques tours de roues. Il donna le maximum dans l’effort solitaire du jour, bouclant les 23,5 km en moins d’une demi-heure, soit à la moyenne horaire de 49,3 km. Personne à l’horizon pour lui disputer la victoire. L’Italien Ivan Basso (Fassa Bortolo), en excellente condition cette semaine, résistait dans la première partie du chrono avant de céder sur le final, laissant 29 secondes à son rival.

Il en était de même pour Antonio Colom, qui avait déjà perdu son maillot jaune au profit de Zülle à la mi-course. A l’arrivée, Colom n’était pourtant pas ridicule. Il signait le neuvième temps (à 1’09’’ de Zülle), prouvant qu’il sait non seulement sprinter, grimper et s’échapper, mais aussi rouler !

Sa performance du jour n’était malheureusement pas suffisante pour grimper sur le podium du Tour de Valence, où Ivan Basso et Claus Michael Möller (Milaneza-MSS) rejoignaient Alex Zülle. Le Suisse concluait ce 60ème Tour de Valence par cette phrase : "j'avais besoin d'un succès comme celui-là". Une phrase qui veut simplement dire que sa carrière est enfin relancée.

Classement 5ème étape :

1. Alex Zülle (SUI, Team Coast) les 23,5 km en 28’34’’ (49,3 km/h)
2. Jorg Jaksche (ALL, ONCE-Eroski) à 20 sec.
3. Ivan Basso (ITA, Fassa Bortolo) à 29 sec.
4. Serguei Honchar (UKR, Fassa Bortolo) à 36 sec.
5. David Cañada (ESP, Mapei-Quick Step) à 49 sec.
6. Claus Michael Möller (DAN Milaneza-MSS) à 51 sec.
7. Erik Dekker (HOL, Rabobank) à 56 sec.
8. Javier Pascual Rodriguez (ESP, iBanesto.com) à 1’03’’
9. Antonio Colom (ESP, Relax-Fuenlabrada) à 1’09’’
10. Oscar Freire (ESP, Mapei-Quick Step) à 1’21’’

Classement général final :

1. Alex Zülle (SUI, Team Coast) en 17h07’06’’
2. Ivan Basso (ITA, Fassa Bortolo) à 9 sec.
3. Claus Michael Moller (DAN, Milaneza-MSS) à 48 sec.
4. Antonio Colom (ESP, Relax Fuenlabrada) à 49 sec.
5. Javier Pascual Rodriguez (ESP, iBanesto.com) à 58 sec.
6. Erik Dekker (HOL, Rabobank) à 1’02’’
7. Jorg Jaksche (ALL, ONCE-Eroski) à 1’29’’
8. David Cañada (ESP, Mapei-Quick Step) à 1’40’’
9. Danilo Di Luca (ITA, Saeco-Longoni Sport) à 1’58’’
10. José Alberto Martinez (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 1’59’’

BIKE SHOW EVENTS

INSCRIPTION EN LIGNE