FLASHS

Pros

Tour du Pays-Basque # 1 : Valverde puissance 101

Publié le 03/04/2006 17:42

L'Espagnol Alejandro Valverde règle Freire et un peloton réduit de moitié au terme de la 1re étape du Tour du Pays-Basque.
L'Espagnol Alejandro Valverde règle son compatriote Oscar Freire et un peloton réduit de moitié au terme de la 1re étape du Tour du Pays-Basque.

Après le succès tonitruant de Tom Boonen hier au Tour des Flandres, le monde du cyclisme se tourne à présent vers d'autres terrains, d'autres horizons. Le Tour du Pays-Basque est un point de passage obligé avant les classiques ardennaises, et tandis que les flandriennes se poursuivront cette semaine avec Gand-Wevelgem et Paris-Roubaix, les puncheurs sont réunis dans le nord de l'Espagne pour la troisième course par étapes du calendrier ProTour. La liste des coureurs engagés contient les noms des meilleurs chasseurs de classiques wallonnes : Boogerd, Di Luca, Garzelli, Rebellin, Schleck, Valverde, Voigt... Tous ces noms, nous aurons l'occasion de les citer à nouveau et en détail d'ici la fin du mois. Le Tour du Pays-Basque présente un terrain tout à fait propice à la préparation des ardennaises.Les étapes sont escarpées et parsemées de cols. Bien sûr, on est loin des cols des grands tours mais les ascensions proposées dans le Pays-Basque sont courtes et terriblement pentues.

La première étape du Tour du Pays-Basque prend sa source à Irun, ville frontalière touchant Hendaye. A quelques hectomètres de la France, le peloton du Tour du Pays-Basque s'apprête donc à en découdre avec une première étape de 130 kilomètres marquée par les ascensions de cinq cols. Au programme, l'Alto de Gurutze (2,8 km à 5 %), l'Alto de Xoxoka (2,9 km à 7 %), à nouveau l'Alto de Gurutze (2,8 km à 5 %), puis le final par l'Alto de Erlaitz (3,9 km à 11,3 %) et l'Alto de Jaizkibel (7,8 km à 5,8 %), bien connu des coureurs pour servir de juge de paix à la Clasica San Sebastian chaque mois d'août. Les premières chaleurs printanières se sont sentir. L'air et doux et ça sent bon le printemps sur les routes basques. Mais pas le temps de flâner ! Un groupe de seize unités se dégage d'entrée de jeu, avec à son bord Contador, Isasi, Pauriol, Voigt et Zberg. L'équipe Caisse d'Epargne réagit tout de go et tout se regroupe au 18ème kilomètre.

Aussitôt, trois coureurs contre-attaquent. Le Vénézuélien Unaï Etxebarria (Euskaltel-Euskadi), l'Italien Alessandro Vanotti (Team Milram) et le champion de France Pierrick Fédrigo (Bouygues Telecom) sortent du peloton à 110 kilomètres de l'arrivée. La masse estime qu'elle contrôlera beaucoup plus aisément trois coureurs plutôt que seize et accorde un bon de sortie aux attaquants. L'écart grimpe ainsi subitement à 6'02" après 42 kilomètres de course puis se réduit au fur et à mesure des ascensions. Gurutze, Xoxoka, Gurutze encore, puis l'abominable Alto de Erlaitz et ses pentes vertigineuses. Là, Vanotti ne peut plus suivre et perd le contact avec la tête de course. Pierrick Fédrigo mouline et pédale en souplesse dans la roue d'Unaï Etxebarria. Mais la pression du peloton se fait à présent ressentir et au sommet de l'Alto de Erlaitz, à 43 kilomètres du but, les deux échappés ne comptent plus que deux minutes d'avance. Il reste surtout l'Alto de Jaizkibel à franchir avant le retour dans les rues ensoleillées d'Irun.

L'agitation gagne la tête du peloton. Sylvain Chavanel (Cofidis) s'intercale, momentanément imité par Danilo Di Luca (Liquigas), mais tous sont rejoints au pied du Jaizkibel, qui signe également la fin de l'aventure pour Etxebarria et Fédrigo. Les deux échappés sont repris à 3 kilomètres du sommet. La hâche de guerre est alors déterrée. Ca grimpe à très vive allure, le peloton s'étire, mais aucun écart n'est fait et c'est un groupe d'une soixantaine d'unités qui bascule sur Irun, où un sprint va départager ce qui reste du peloton. Côté sprinters, le peloton du Tour du Pays-Basque n'a pas fait recette, mais il comprend néanmoins Oscar Freire (Rabobank) et Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne-Illes Balears), dossard 101 agraffé dans le dos. Le sprint final oppose les deux finisseurs Espagnols. Le match est serré, très serré. Calé dans la roue de Freire, Valverde déboîte à 100 mètres pour lancer son vélo sur la ligne et ajuster son rival pour moins d'un centimètre. Valverde est déclaré vainqueur sur photo-finish.

Le Murcian revêt le Maillot Jaune de leader avant la deuxième étape, demain mardi, entre Irun et Segura (155 km).

Classement 1re étape :

1. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears) les 130 km en 3h22'27"
2. Oscar Freire (ESP, Rabobank) m.t.
3. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) m.t.
4. Miguel-Angel Martin-Perdiguero (ESP, Phonak Hearing Systems) m.t.
5. Frank Schleck (LUX, Team CSC) m.t.
6. Christopher Horner (USA, Davitamon-Lotto) m.t.
7. Ruggero Marzoli (ITA, Lampre-Fondital) m.t.
8. Jon Bru (ESP, Kaiku) m.t.
9. Aïtor Osa (ESP, Liberty Seguros-Würth) m.t.
10. Ricardo Serrano (ESP, Kaiku) m.t.

Classement général :

1. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears) en 3h22'27"
2. Oscar Freire (ESP, Rabobank) m.t.
3. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) m.t.
4. Miguel-Angel Martin-Perdiguero (ESP, Phonak Hearing Systems) m.t.
5. Frank Schleck (LUX, Team CSC) m.t.
6. Christopher Horner (USA, Davitamon-Lotto) m.t.
7. Ruggero Marzoli (ITA, Lampre-Fondital) m.t.
8. Jon Bru (ESP, Kaiku) m.t.
9. Aïtor Osa (ESP, Liberty Seguros-Würth) m.t.
10. Ricardo Serrano (ESP, Kaiku) m.t.

CAMPAGNOLO

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 07 mars 2021
jeudi 13 mai 2021
samedi 05 juin 2021
dimanche 20 juin 2021
dimanche 01 août 2021
samedi 14 août 2021
vendredi 10 septembre 2021
dimanche 03 octobre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES