FLASHS

Pros

Tour du Trentin # 3 : Cunego contrôle, Muñoz en profite

Publié le 20/04/2006 16:11

L'Espagnol David Muñoz s'impose dans la 3ème étape du Tour du Trentin. Damiano Cunego conserve la tête du général.
L'Espagnol David Muñoz s'impose dans la 3ème étape du Tour du Trentin. L'Italien Damiano Cunego conserve la tête du classement général.

Toujours moins dur de jour en jour, le Tour du Trentin propose aujourd'hui une étape plus propice aux attaquants. Le classement général semble bien ficelé. La course sera bloquée entre les premiers classés, dominés par le Vénitien Damiano Cunego (Lampre-Fondital), et ceux qui sont relégués loin au classement peuvent espérer concourir pour une victoire d'étape. Entre Romeno et Tione di Trento (168,8 km), une grosse difficulté est à négocier, le Passo Carlo Magno. Le col principal de la journée est dur, 15 kilomètres à 6,1 % de moyenne, mais situé à mi-course, donc difficilement exploitable par les favoris. L'étape tourne de toute façon très vite à l'avantage des attaquants. Ils sont huit à s'échapper après 10 kilomètres de course.

En tête, on retrouve Arekeev (Acqua & Sapone), Axelsson (Selle Italia-Diquigiovanni), De La Fuente (Saunier Duval-Prodir), De Paoli (Team LPR), Ginestri (Tenax-Salmilano), Pascual-Rodriguez (Comunidad Valenciana), Boggia et De Gasperi (Ceramica Flaminia). Cette échappée prend du champ assez vite, l'écart atteignant les 2'35" au kilomètre 40, puis l'avance s'amenuise et le peloton se rapproche. Les pentes du Passo Carlo Magno sont fatales à nombre des hommes de tête. Le peloton s'est rapproché suffisamment près pour permettre à des coureurs de sauter d'un groupe à l'autre et d'effectuer la jonction avec la tête de course. La course est compliquée. Les échappées se succèdent en tête, des coureurs lâchent, d'autres rentrent. Difficile d'y voir clair dans ces conditions. Et ça dure comme ça pendant de longs kilomètres.

Finalement, un groupe de sept coureurs se consitue en plusieurs vagues dans les 50 derniers kilomètres. Les heureux élus se nomment Belohvosciks (CB Immobiliare), Kuchynsky (Ceramica Flaminia), Muñoz (Comunidad Valenciana), Siutsou (Acqua & Sapone), Codol, Ginestri et Pidgornyy (Tenax-Salmilano). Le peloton conserve les sept fuyards sous la minute mais ne leur dispute pas la victoire. A 4 kilomètres de la ligne, David Muñoz essaie de sortir en solitaire. Rien à faire. Tant pis, l'Espagnol la jouera au sprint. A Tione di Trento, il trouve la force de franchir la ligne d'arrivée le premier, devant le Biélorusse Aliaksandr Kuchynsky et l'Ukrainien Ruslan Pidgornyy. Le peloton termine avec un retard de 49 secondes, Damiano Cunego conservant le maillot de leader.

Demain vendredi, la quatrième et dernière étape se déroulera entre Tione et Arco (172 km).

Classement 3ème étape :

1. David Muñoz (ESP, Comunidad Valenciana) en 4h01'42"
2. Aliaksandr Kuchynsky (BLR, Ceramica Flaminia) m.t.
3. Ruslan Pidgornyy (UKR, Tenax-Salmilano) m.t.
4. Massimo Codol (ITA, Tenax-Salmilano) m.t.
5. Kanstantin Siutsou (BLR, Acqua & Sapone) m.t.
6. Raivis Belohovsciks (LET, CB Immobiliare) m.t.
7. Giancarlo Ginestri (ITA, Tenax-Salmilano) m.t.
8. Daniele Pietropolli (ITA, Tenax-Salmilano) à 49 sec.
9. Andrea Tonti (ITA, Acqua & Sapone) m.t.
10. Eddy Ratti (ITA, Naturino-Sapore di Mare) m.t.

Classement général :

1. Damiano Cunego (ITA, Lampre-Fondital) en 12h39'40"
2. Luca Mazzanti (ITA, Panaria-Navigare) à 4 sec.
3. Eddy Ratti (ITA, Naturino-Sapore di Mare) à 8 sec.
4. Andrea Tonti (ITA, Acqua & Sapone) à 10 sec.
5. Emanuele Sella (ITA, Panaria-Navigare) à 14 sec.
6. Sylvester Szmyd (POL, Lampre-Fondital) à 22 sec.
7. Przemyslaw Niemiec (POL, Miche) à 27 sec.
8. Gilberto Simoni (ITA, Saunier Duval-Prodir) à 37 sec.
9. Tomasz Nose (SLO, Adria Mobil) à 43 sec.
10. Ezequiel Mosquera (ESP, Comunidad Valenciana) m.t.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE