FLASHS

Pros

Tour Méditerranéen : Bartoli franchit un pallier

Publié le 17/02/2002 19:53

Michele Bartoli s’adjuge le Tour Méditerranéen. Son coéquipier Petacchi enlève au sprint la dernière étape.
Michele Bartoli s’adjuge le Tour Méditerranéen. Son coéquipier Alessandro Petacchi enlève au sprint la dernière étape.

Le Tour Méditerranéen, c’est le Tour des Italiens. Cette année, ils ont répondu cinq sur cinq à cette compétition devenue leur grand rendez-vous de début de saison. Fassa Bortolo pour commencer, Mario Cipollini et Giovanni Lombardi (Acqua e Sapone) ensuite, Michele Bartoli et Alessandro Petacchi (Fassa Bortolo) enfin. Pas une étape ne leur a échappé et c’est méritant que Michele Bartoli a inscrit cet après-midi son nom au palmarès du Tour Med.

Le "guerrier", comme il aime à se faire appeler, a brandi son épée sur les hauteurs du Mont Faron, samedi, dictant sa loi à ses adversaires en tout juste cinq kilomètres. Parvenu au sommet avec plus d’une minute sur ses premiers poursuivants, Michele Bartoli est entré dans une autre dimension. Celle des grands grimpeurs, prétendants à la victoire finale d’une grande course par étapes. Jusque-là, son palmarès, riche en classiques, était garni de peu de victoires dans les courses par étapes, les Trois Jours de La Panne 1995 et 1998 constituant ses plus beaux succès dans la discipline.

Aujourd’hui, la brève dernière étape (120 km), disputée entre Le Rousset et Marseille, ne constituait plus qu’une formalité pour Bartoli et ses équipiers. Il fallait contrôler la course et éviter de laisser partir un coureur trop bien placé au classement général. Malgré tout, la marge de manœuvre des Fassa Bortolo était assez large et ils pouvaient se permettre d’offrir des bons de sortie à des coureurs en forme.

La pluie avait laissé le peloton en paix, en cette dernière journée, et Richard Virenque (Domo-Farm Frites) tenait à prendre sa revanche. La veille, il s’était échappé mais avait été rejoint au pied du Faron, où il avait concédé 7’15’’ à Bartoli. Le Varois attaquait dès les premiers kilomètres, dans l’ascension du Petit Galibier (km 13). Aussitôt, trois coureurs se plaçaient dans sa roue : Thor Hushovd (Crédit Agricole), José Ivan Guttierez (ONCE-Eroski) et l’incroyable Robbie McEwen (Lotto-Adecco), plus que jamais l’Homme de ce début de saison, déjà vainqueur à sept reprises et auteur d’un grand numéro sur les pentes du Mont Faron.

Le quatuor franchissait en tête les sommets des cols de l’Espigoulier (km 65), de Roquefort (km 87) et de la Gineste (km 105), plusieurs minutes avant le peloton. Constatant l’efficacité des hommes de tête, les Fassa Bortolo décidaient finalement de partir en chasse. Le peloton se fracturait et la jonction était opérée, in extremis, dans les rues de Marseille.

Les sprinters avaient alors deux kilomètres pour se mettre en action. Maillot Jaune de jeudi à vendredi, Alessandro Petacchi venait conclure en toute beauté la belle semaine des Fassa Bortolo, battant son rival italien Mario Cipollini.

Michele Bartoli franchissait la ligne au sein du peloton. Le Toscan a franchi un pallier. Et si le prochain était Paris-Nice ?

Classement 5ème étape :

1. Alessandro Petacchi (ITA, Fassa Bortolo) les 120 km en 2h57’31’’ (40,6 km/h)
2. Mario Cipollini (ITA, Acqua e Sapone) m.t.
3. Stuart O’Grady (AUS, Crédit Agricole) m.t.
4. Luca Paolini (ITA, Mapei-Quick Step) m.t.
5. Robbie McEwen (AUS, Lotto-Adecco) m.t.
6. Christophe Detilloux (BEL, Lotto-Adecco) m.t.
7. Eddy Mazzoleni (ITA, Tacconi Sport) m.t.
8. Bram De Groot (HOL, Rabobank) m.t.
9. Paolo Bossoni (ITA, Tacconi Sport) m.t.
10. Wilfried Cretskens (BEL, Domo-Farm Frites) m.t.

Classement général final :

1. Michele Bartoli (ITA, Fassa Bortolo) en 15h18'13''
2. Paolo Tiralongo (ITA, Fassa Bortolo) à 1'11"
3. Michael Boogerd (HOL, Rabobank) à 2'05"
4. Markus Zberg (SUI, Rabobank) à 2'12"
5. Danilo Di Luca (ITA, Saeco-Longoni Sport) à 2'37"
6. Eddy Mazzoleni (ITA, Tacconi-Sport) à 3'16"
7. Guido Trenti (USA, Acqua e Sapone) à 3'31"
8. Grischa Niermann (ALL, Rabobank) à 3'45"
9. Oscar Camenzind (SUI, Phonak) à 3'55"
10. Kevin Hulsmans (BEL, Mapei-Quick Step) à 3'56"

Groupama picto-nov18

Instagram Vélo101

Tacx semaine 3et4 nov18

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES