FLASHS

Pros

Trophée Laigueglia : Kirchen pour la Fassa

Publié le 15/02/2005 18:20

Le Luxembourgeois Kim Kirchen enlève le Trophée Laigueglia devant Franco Pellizotti et Paolo Tiralongo.
Le Luxembourgeois Kim Kirchen (Fassa Bortolo) enlève le Trophée Laigueglia devant Franco Pellizotti et Paolo Tiralongo.

L'épreuve reine de la région Ligurie étalait donc ses 183 kilomètres autour de Laigueglia, l'une des perles de la Riviera. Le dense peloton italien devait s'expliquer sur ce tobbogan ligure, via quelques capi (le Berta et le Mele) et les collines de l'arrière-pays, le Passo del Ginestro (à deux reprises) et le Passo Balestrino (690 mètres) situé, lui, à 32 kilomètres de l'arrivée. Tous notaient l'absence du double lauréat, Filippo Pozzato, blessé. Le favori pouvait pourtant se désigner dans sa nouvelle équipe de la Quick Step : un certain Paolo Bettini. L'ex-champion du monde Igor Astarloa (Barloworld) se voyait lui aussi privé de course pour des motifs administratifs. Son dossier de la Barloworld n'étant pas complet suivant l'UCI.

La Fassa allait démontrer qu'elle existait hors Petacchi. Le chasseur de classiques ibérique Juan-Antonio Flecha, en couverture, accompagné des Italiens Ruggero Marzoli (Acqua e Sapone-Adria Mobil), Michele Gobbi (Domina Vacanze) et du Suédois de France Thomas Lövkvist (Française des Jeux), et voici la Silver Team partie dans l'un de ses numéros. L'an dernier, le festival avait sacré Pozzato. En 2005, Dario Frigo et Kim Kirchen allaient se servir le plat à deux. Le gros du peloton dont Simoni à plus d'une minute, Bettini à près de dix, ou encore une chute dans la traversée d'Alassio : le nombre de protagonistes avait ainsi fondu. Malgré cela, l'homme du jour était Français. Le Tourangeau Florent Brard (Agritubel) allait profiter de l'apathie du peloton pour montrer le maillot viennois. Neuf minutes d'avance maximale, et encore plus de cinq au passage sur la ligne à Laigueglia, Florent tenait tous les communiqués. Brard ne cédait que dans l'ultime difficulté de la journée.

A deux kilomètres du sommet du Passo Balestrino, Franco Pellizotti (Liquigas-Bianchi), récent troisième du Tour Méditerranéen, faisait exploser les rescapés du jour. Seuls Dario Frigo, Kim Kirchen et l'un des grimpeurs de la Panaria, Paolo Tiralongo, parvinrent à suivre le Frioulan. Deux Fassa et deux individuels, les alliances étaient de fait. Kirchen possédant une belle pointe de vitesse, c'est l'ancien vainqueur du Paris-Nice, Frigo, qui se mit à l'ouvrage de retour dans Laigueglia. Au sprint, le Luxembourgeois disposait aisément de Pellizotti et Tiralongo. A bientôt 27 ans, Kim Kirchen parfait un palmarès riche de sept autres victoires dont le Paris-Bruxelles en 2003 et un Tour des Pays-Bas.

Classement :

1. Kim Kirchen (LUX, Fassa Bortolo) les 183,3 km en 4h50'00" (37,9 km/h)
2. Franco Pellizotti (ITA, Liquigas-Bianchi) m.t.
3. Paolo Tiralongo (ITA, Panaria-Navigare) m.t.
4. Dario Frigo (ITA, Fassa Bortolo) m.t.
5. Ruggero Marzoli (ITA, Acqua e Sapone-Adria Mobil) à 37 sec.
6. Michele Gobbi (ITA, Domina Vacanze) m.t.
7. Juan-Antonio Flecha (ESP, Fassa Bortolo) m.t.
8. Thomas Lövkvist (SUE, Française des Jeux) m.t.
9. Mauro Santambrogio (ITA, Team LPR) à 51 sec.
10. Manuel Quinziato (ITA, Saunier Duval) m.t.

Groupama picto-nov18

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES